Encyclopédie Wikimonde

Christian Pastre

Aller à : navigation, rechercher

Christian Pastre est un écrivain français né en 1948 dans le Minervois. Professeur d'histoire[1], il écrit des romans historiques sur le Languedoc, le passé cathare, la révolte du Midi en 1907 et des poésies. Son écriture traduit la sensualité des paysages et des gens du Sud. Au fil de son œuvre, il tente de concilier la joie de vivre et le tragique de la condition humaine.

Biographie

Christian Pastre est né le 25 juillet 1948 à Félines-Minervois dans une famille de vignerons. Etudes secondaires au Lycée Paul Sabatier de Carcassonne,études de Philosophie à la Faculté de Lettres de Toulouse. Il est ensuite instituteur en banlieue parisienne puis suit des études d'Histoire à la Sorbonne.Il devient ensuite professeur d'Histoire dans l'Essonne avant de se fixer à Narbonne. Il participe à des lectures avec ses amis écrivains et artistes : Michel Sidobre,Patrick Milani, Jean-Jacques Borrut et Stéphane Kowalczyk.

Il crée en Languedoc-Roussillon.

Œuvres

Romans

  • Les Arbres de l'égalité, Éditions Chaleil, 1989
  • La Fleur de bûcher, Éditions Loubatières, 1992
  • Vendanges amères, Éditions Loubatières, 1996
  • L'Apôtre des vignerons , Éditions Pimientos, 2006

Théâtre

  • Pas de vacances pour les cigales, Institut d'estudis occitans, 1991

Notes et références

Cet article « Christian Pastre » est issu de Wikimonde Plus.