Encyclopédie Wikimonde

Christophe Bourdoiseau

Aller à : navigation, rechercher
Christophe Bourdoiseau
Description de cette image, également commentée ci-après
Christophe Bourdoiseau à Berlin, 2008,
Informations générales
Nom de naissance Christophe Jean Bourdoiseau
Naissance Schiedam (Pays-Bas)
Activité principale auteur-compositeur-interprète
Activités annexes journaliste
Genre musical chanson française
Instruments guitare classique
Années actives depuis 2008
Labels Phonector
Site officiel Christophe Bourdoiseau

Christophe Bourdoiseau, né le 13 mars 1967 à Schiedam (Pays-Bas), est un auteur-compositeur-interprète français vivant à Berlin (Allemagne).

Biographie

Enfance

Christophe Bourdoiseau est né en 1967 aux Pays-Bas d'un père français et d'une mère allemande. Il a grandi à Rotterdam jusqu’en 1970, à Milan jusqu’en 1975 puis à Ville-d’Avray.

À 12 ans, il prend des cours de guitare classique.

Journalisme

La Potsdamer Platz à Berlin en 1995

À l'âge de 17 ans, il est fondateur d'un journal d'informations locales, L'Echo de Ville-d'Avray, dont il sera le directeur de la publication de 1986 à 1991.

Diplômé de l'Institut pratique du journalisme, il travaille ensuite dans la presse régionale (La Manche libre, La Voix du Nord) et pour le groupe L'Équipe.

Il s’installe en 1994 à Berlin dans le quartier de Prenzlauer Berg où il vit le processus de la réunification[C'est-à-dire ?].

En Allemagne, il est correspondant de divers titres de la presse francophone (Journal de Genève, Le Soir, Le Parisien, Les Échos,Libération).

Il a été nominé en 2017 pour le Prix franco-allemand du Journalisme dans la catégorie écrit.

Christophe Bourdoiseau est également guide touristique à Berlin depuis 2013 en langue française.

Musique

Christophe Bourdoiseau en concert à Berlin en 2011

Il se produit d'abord dans un café berlinois du quartier de Prenzlauer Berg.

Il joue aujourd’hui en Allemagne.

Il a remporté deux fois le concours de musique populaire de la Mairie de Berlin (Rotes Rathaus).

Christophe Bourdoiseau et ses musiciens au Grüner Salon de la Volksbühne à Berlin en octobre 2011

Tant de saisons perdues sorti en 2008 a été autoproduit et évoque la bohème du Berlin d’après la chute du Mur[1].

Dans Constellation périphérique sorti en 2009, il dénonce notamment l'inertie de la France face à ses banlieues.

En 2011, l'album La mort du loup contient quinze poésies mises en musique (de Jean Richepin à Louis Aragon).

Œuvres

Discographie

  • 2008 : Tant de saisons perdues
  • 2009 : Constellation périphérique
  • 2011 : La mort du loup

Publications

  • Allemagne : la mémoire retrouvée, Editions Nevicata, 2013 (ISBN 978-2875230492)
  • Guide Berlin à petits prix, Editions convergences, 2e édition, 2013 (ISBN 978-2352191421)
  • 1000 idées de vacances en France, collaboration, Lonely Planet, 2013 (ISBN 2816125548)

Notes et références

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 549 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • Site officiel

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).