Encyclopédie Wikimonde

Christophe Najdovski

Aller à : navigation, rechercher

Christophe Najdovski
Illustration.
Christophe Najdovski en 2013.
Fonctions
Maire-adjoint de Paris chargé de la Petite enfance
En fonction depuis le
Prédécesseur Olga Trostiansky
Biographie
Lieu de naissance 20e arrondissement de Paris
Nationalité française
Parti politique EELV
Diplômé de DEA en Économie de l'Environnement
Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne
Profession Professeur de politiques sociales

Christophe Najdovski, est né le 9 août 1969 dans le 20e arrondissement de Paris, de parents venus de Macédoine (Bitola). Il est un homme politique français membre d'Europe Écologie Les Verts. Il est maire adjoint de Paris chargé de la petite enfance depuis 2008[1]. Il enseigne par ailleurs à temps partiel les politiques sociales au sein de l'IUT de Bobigny, en Seine-Saint-Denis.

Biographie

Vie privée

Christophe Najdovski est titulaire d'un DEA en Économie de l'Environnement de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, obtenu en 1992 sous la direction de René Passet. Devenu professeur certifié de sciences économiques et sociales en 1994, il enseigne les sciences économiques et sociales en banlieue parisienne pendant 10 ans (Saint-Denis, Vitry-sur-Seine) puis à Paris[2].

Sportif depuis de longues années, il a couru trois fois le marathon de Paris(2004, 2005, 2006) et plusieurs fois le semi-marathon de Paris, notamment en 2013. Il joue également au football au Club Olympique de Vincennes depuis 1981 et a joué en sénior en Division d'Honneur Régional.

Il est père d'une fille âgée de 17 ans et vit dans le 12e arrondissement de Paris.

Engagement politique et vie militante

En 1993, Christophe Najdovski adhère au parti Les Verts.Il milite dans les mouvements liés au vélo et participe avec le mouvement de jeunesse Ecolo-J aux manifestations à vélo mensuelles pour un partage de l'espace public en faveur des cyclistes.

Il se présente une première fois aux élections municipales de 1995 dans le 12e arrondissement de Paris en position non éligible. Il est également candidat en 1997 aux élections législatives dans la 8e circonscription de Paris.

Il est par ailleurs membre de l'association de Quartier « La Commune Libre d'Aligre » depuis le début des années 2000 et des associations WWF et Greenpeace depuis 2002. En 2009, il s'est mobilisé pour le maintien des Artistes de Ateliers de la Voûte dans leur locaux et pour leur maintien dans Paris[3].

Conseiller de Paris

Tête de liste des verts aux élections municipales dans mes 12ème arrondissement, il est éluconseiller de Paris en 2001, et devient président du groupe des élus Verts de 2001 à 2003[4],[5] puis vice-président de 2005 à 2008[6]. Lors de ce mandat, le groupe des Verts impulse notamment une politique d'écomobilité, mise en œuvre par Denis Baupin, adjoint de Bertrand Delanoë chargé des transports et déplacements. Parmi les mesures prises certaines feront polémiques, telles l'intégration de couloirs de bus ou l'expérimentation de la fermeture des voies sur berges[7], d'autres sont devenues un symbole parisien, à l'image du Vélib'[réf. nécessaire].

Christophe Najdovski exerce par ailleurs dans le 12e arrondissement de Paris les fonctions de délégué aux transports et aux déplacements. Il met en œuvre la réalisation des deux quartiers verts Bel Air et Aligre[8], participe au réaménagement du quartier Charenton Montgallet ainsi que de la Place du Colonel Bourgoin et du Cours de Vincennes. Il s'engage aussi pour la création de nouvelles pistes cyclables notamment sur le Boulevard de Picpus, l'avenue Daumesnil et pour le premier double sens cyclable dans l'arrondissement Rue Claude Decaen[9].

Maire-adjoint chargé de la petite enfance

Réélu en 2008, il devient alors maire-adjoint de Paris, en charge de la Petite enfance. En plus d'avoir comme objectif de créer 4500 places en crèches d'ici 2014[10], il promeut l'écologisation de la politique de Petite enfance[11], œuvrant notamment dès 2009 à l'interdiction des biberons contenant du bisphénol A dans les crèches et haltes-garderies municipales[12]. Cette décision a depuis été prise par d'autre villes françaises comme Besançon, Toulouse ou Nantes, puis par le Parlement lui-même, en 2010. Il met en œuvre une démarche de sensibilisation aux pratiques environnementales dans les crèches dénommée « Ecolo Crèche »[13] en partenariat avec l'Atelier Méditéranéen de l'environnement.

Il est également conseiller du 12e arrondissement de Paris, délégué aux jardins partagés[14]. Il crée en partenariat avec l'association Graine de Partage deux nouveaux jardins partagés dont un est dédié à des personnes handicapées moteur cérébrales, le jardin thérapeutique de La Note Bleue.

Christophe Najdovski intervient régulièrement au Conseil de Paris sur des projets d'urbanisme, tels que la piétonisation des berges de la Seine[15], l'adaptation de la voirie aux cyclistes ou la couverture partielle du boulevard périphérique, la Petite Ceinture.

Il représente par ailleurs la mairie de Paris au sein du conseil d'administration[16] de la Société de gérance d'immeubles municipaux (SGIM).

Lors des élections législatives françaises de 2012, il est le candidat Europe Écologie – Les Verts de la 8e circonscription de Paris. Dans un contexte local marqué par près de 40 % d'abstention et avec plus d'une vingtaine de candidats, il est crédité de 5,31 % des suffrages[17].

Candidat à Paris pour les municipales de 2014

Le 8 juin 2013, il a été élu tête de liste parisienne pour les élections municipales de 2014 par les militants d'EELV[18].

Publications

En 1992, il publie sa thèse de DEA intitulée "Déchets urbains : la nécessité d'une gestion intégrée : applivation à la ville nouvelle de Senart et à l'agglomération melunaise" avec Valérie Jaffrelot[19].

En 2010, il publie une tribune dans le journal Le Monde intitulée "Petite enfance : le choix d'un accueil au rabais".

En 2011, il rédige l'avant-propos[20] de l'ouvrage collectif intitulé On ne lit pas tout seul : Lecture et petite enfance, sous la direction de Sylvie Rayna et Olga Baudelot, membres de l'association L.I.R.E. qui lutte contre l'illettrisme[21].

En 2013 il publie un article "A quand une grande politique pour la petite enfance" sur le site de Médiapart.

Notes et références

  1. Fiche élu sur le site la mairie de Paris, paru sur paris.fr
  2. Biographie de Christophe Najdovski, en ligne sur christophe-najdovski.fr, page "Qui suis-je?"
  3. Compte-rendu de la réunion du 8 février 2010 pour le maintien des Ateliers de la Voûte, Cristophe Najdovki est intervenu en la faveur du Collectif, à lire sur le blog du Collectif de la Voûte.
  4. "Verts (2): un président de groupe au Conseil de Paris", paru le 24 mars 2001 sur liberation.fr
  5. "Les socialistes doivent compter avec nous" paru le 8 avril 2001 dans Le Parisien
  6. Fiche d'élu de 2008, archive sur eelv.paris-eelv.fr
  7. Voies sur berge : tout se joue cette semaine, paru dans Le Parisien le 23/07/2001
  8. "Aligre se transforme en quartier vert", publié le 10.02.2003 dans le Parisien
  9. Compte-rendu de mandat 2001-2007, publié en septembre 2007 sur paris-eelv.fr
  10. Les crèches en pleine croissance, paru le 1er février 2012 sur 20minutes.fr
  11. Bilan de mandat 2008-2011, publié sur le sites des élus EELV au Conseil de Paris : elus.paris-eelv.fr
  12. Reportage sur la suppression des biberons contenant du bisphénol A, paru le 8 décembre 2010 sur le site de Télérama.fr
  13. "Crèche Hérold : parfait spécimen des crèches vertes et durables", exemple d'une crèche municipale dans le 19e engagée dans une démarche d'éco-construction et d'éco-gestion, paru sur le site avise.org en novembre 2009
  14. Fiche élu sur le site de la Mairie du 12e (http://mairie12.paris.fr/mairie12/jsp/site/Portal.jsp?document_id=49&portlet_id=60), sur mairie12.paris.fr
  15. Intervention "Berges de Seine : une première étape" (http://elus.paris-eelv.fr/?Premiere-page-d-un-nouvel-espace) au Conseil de Paris de février 2011, sur elus.paris-eelv.fr
  16. Conseil d'administration de la SGIM (http://www.elogie-paris.fr/conseil_administration.aspx), renommé Elogie depuis le 1er janvier 2013 suite à une fusion-absorption de la Semidep (SEM interdépartementale), www.elogie-paris.fr
  17. Résultats des élections législatives 2012 (http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Legislatives/elecresult__LG2012/%28path%29/LG2012/075/07508056AR12.html), sur le Site du ministère de l'intérieur
  18. "Les militants écolos choisissent Christophe Najdovski pour Paris en 2014" (http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/06/08/les-militants-ecolos-choisissent-christophe-najdovski-pour-paris-en-2014_3426715_823448.html), paru le 8 juin 2013 lemonde.fr
  19. "Déchets urbains : la nécessité d'une gestion intégrée : applivation à la ville nouvelle de Senart et à l'agglomération melunaise" (http://www.sudoc.abes.fr/DB=2.1/SRCH?IKT=12&TRM=024683167), en ligne sur le catalogue du Système Universitaire de Documentation, sudoc.abes.fr
  20. [PDF]Sommaire de l'ouvrage (http://www.editions-eres.com/couvertures/parutions/2674_314_TDM%20On%20ne%20lit%20pas%20tout%20seul.pdf)
  21. Présentation de l'ouvrage (http://www.editions-eres.com/resultat.php?Id=2674) sur le site des éditions érès.

Liens externes

  • Blog de Christophe Najdovski (http://www.christophe-najdovski.fr/)
  • Sa fiche sur le site de la Mairie de Paris (http://www.paris.fr/politiques/Portal.lut?portal_component=15&actormandate=1&page_id=6731&elected_official_directory_id=8822&detailed_search=Afficher%2520les%2520r%25C3%25A9sultats)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).