Encyclopédie Wikimonde

Christopher Dembik

Aller à : navigation, rechercher
Christopher Dembik
Nom de naissance Christopher Nicolas Dembik
Naissance (32 ans)
Saint-Éloy-les-Mines, Puy-de-Dôme, France
Nationalité français
Domaines Économie
Institutions Sciences Po
Université de Tel Aviv
Institut d'Economie de l'Académie des Sciences de Pologne

Christopher Nicolas Dembik (né le 14 avril 1987) est un économiste français, responsable de la recherche économique chez Saxo Bank, qui a en particulier travaillé sur les questions de croissance, de politique monétaire et l'économie chinoise. Il suit également de près l'économie du Venezuela au sujet de laquelle il a écrit plusieurs articles[1].

Biographie

Christopher Dembik est né à Saint-Éloy-les-Mines (Puy-de-Dôme) le 14 avril 1987. Il est issu d'une famille ouvrière d'origine polonaise qui est arrivée en France pendant l'entre-deux-guerres. Il obtient son baccalauréat ES mention très bien au lycée Madame de Stäel de Montluçon (Allier).

Il est diplômé d'un Master de Sciences Po (2010)[2] et a effectué sa troisième année d'études à l'Université de Tel Aviv (2008). À l'occasion du 60e anniversaire de l'Université de Tel Aviv, la version israélienne de Time Out le mentionne parmi les anciens étudiants ayant connu une carrière marquante aux côtés de Yossi Matias, dirigeant chez Google, Michal Rozin, membre de la Knesset, Irit Izakson, directeur chez Bank Hapoalim et du réalisateur de films Ben Shani[3]. Il est également diplômé d'un MBA délivré par l'Institut d'Économie de l'Académie des Sciences de Pologne (2014).

Carrière

Christopher Dembik est actuellement responsable de la recherche économique chez Saxo Bank[4], banque d'investissement danoise qui appartient au constructeur automobile chinois Geely[5]. Il a occupé auparavant la position d’économiste pour Saxo Banque, filiale française de Saxo Bank, et a contribué à ce qu’elle obtienne le prix de meilleure prévisionniste pour la France en 2015 décerné par Thomson Reuters[6]. Il a aussi travaillé pour une start-up financière et pour la Direction générale du Trésor en Israël.

Il commente fréquemment l'actualité économique et financière dans les médias français et internationaux (CNBC[7], CNN[8], France 3[9], Les Echos[10], Le Figaro[11]). En 2015, il est en seconde position dans le classement de l’observatoire des médias ACRIMED des économistes s’exprimant le plus dans Le Monde sur la zone euro [12].

Le 9 novembre 2016, il est invité de l’émission Quotidien sur TMC pour commenter en direct le résultat de l’élection présidentielle américaine et déclare que « le programme économique de Trump est délétère et dangereux »[13]. Il a également tenu une chronique économique pour Xerfi[14] et est un invité régulier de l'émission "Le Gros Mot de l'Eco", diffusé par France 24, et de l'émission de Marc Fiorentino, "C'est votre argent", sur BFM Business.

Il participe à de nombreuses conférences internationales: COP22, ICA Conference[15] à Dubai, MENA Investment Congress, Forum économique de Krynica, Global Conference, Africa Convergence[16].

En 2014, il est tête de liste aux élections municipales à Saint-Éloy-les-Mines (Puy-de-Dôme) et remporte 40,51% des voix[17], soit cinq élus dont deux siégeant à la Communauté de communes du Pays de Saint-Éloy. Son programme était centré sur la préservation des commerces de proximité, la réhabilitation de l'habitat et l'aide au maintien des personnes âgées à domicile[18].

Le 31 mai 2016, il apporte son soutien à la campagne QE4People aux côtés de l'économiste Jézabel Couppey-Soubeyran lors d'une conférence de presse à la mairie du 2e arrondissement de Paris[19]. Cette initiative vise à ce que la BCE verse un dividende à l'ensemble des habitants de la zone euro afin de stimuler la demande.

Durant la campagne présidentielle de 2017, Christopher Dembik fait partie de l'équipe d'économistes entourant le candidat Emmanuel Macron et travaille sur les perspectives économiques pour l'Europe et l'impact du risque politique sur les marchés financiers[20],[21].

La même année, il soutient la réélection de la députée du Puy-de-Dôme, Christine Pirès-Beaune[22].

En 2018, il rejoint en tant que chercheur associé le Centre de Recherche Economique et Social (CASE), basé à Varsovie, qui est classé premier think tank économique en Europe Centrale et Orientale par l'Université de Pennsylvanie[23]. Il travaille sur le cycle économique et ses retournements.

Il est également membre de la Société d'économie politique et mentor dans le programme d'insertion professionnelle de réfugiés, Wintegreat.

Travaux de recherche

Il développe un modèle économique destiné à prévoir les retournements de cycle basé sur l'évolution des flux de nouveaux crédits, le credit impulse[24], en lien avec les travaux de l'économiste américain Michael Biggs[25]. Le credit impulse représente les flux de nouveaux crédits issus du secteur privé en pourcentage du PIB. Il a été démontré qu'il existe une corrélation élevée entre le credit impulse et la demande privée[26]. En outre, il s'agit d'un indicateur avancé de neuf à douze mois de l'économie réelle, et notamment de l'évolution du PIB[27]. Une hausse des flux de nouveaux crédits tend à accroître les dépenses qui vont continuer à alimenter la croissance économique. À l’inverse, une décélération du credit impulse va se traduire par une baisse de l’activité économique et une contraction par un ralentissement plus prononcé qui peut déboucher sur une récession.

Publications

Ouvrages

Articles dans des revues

Sélection de tribunes dans la presse française

Références

  1. « Christopher Dembik : Venezuela : « Si Pékin refuse son aide à Caracas, c’est le défaut de paiement dans les deux ans » », sur lesechos.fr (consulté le 27 janvier 2019)
  2. https://www.sciences-po.asso.fr/profil/christopher.dembik10.
  3. (he) « בוגר שלי מוצלח », sur טיים אאוט,‎ (consulté le 17 février 2019)
  4. (en) « Biographie Christopher Dembik », sur www.home.saxo (consulté le 27 janvier 2019)
  5. « Le constructeur auto chinois Geely rachète la banque danoise Saxo », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le 27 janvier 2019)
  6. « Saxo Banque, représentée par Christopher Dembik, élue meilleur prévisionniste économique pour la France par Reuters », sur newsroom.saxobanque.fr (consulté le 27 janvier 2019)
  7. « French election risk overestimated by the market: Saxo Bank », sur www.cnbc.com (consulté le 27 janvier 2019)
  8. « wait France new CEO team labor strikes », sur www.money.cnn.com (consulté le 12 février 2019)
  9. « Grèce : pour Christopher Dembik, "les créanciers ne ferment pas complètement les yeux" », sur Franceinfo, (consulté le 27 janvier 2019)
  10. « Christopher Dembik : « Le programme italien sera impraticable, car les taux vont remonter » », sur lesechos.fr (consulté le 27 janvier 2019)
  11. « Christopher Dembik: «Il ne faut pas être inutilement alarmiste» », sur FIGARO, (consulté le 27 janvier 2019)
  12. « Europe: Quels économistes s’expriment le plus dans Le Monde ? », sur ACRIMED, (consulté le 16 février 2019)
  13. « "Le programme économique de Trump est délétère et dangereux" », sur tmc, (consulté le 27 janvier 2019)
  14. Xerfi, « Chroniques de C. Dembik pour Xerfi Canal, la chronique de l'économie », sur www.xerficanal.com (consulté le 27 janvier 2019)
  15. « UAE Business: ICA Conference to highlight GCC sovereign funds », sur www.gdnonline.com (consulté le 27 janvier 2019)
  16. « Profil intervenant Christopher Dembik » (http://africaconvergence.com/profile/christopher-dembik/), sur Africa Convergence (consulté le 27 janvier 2019)
  17. « Elections municipales Saint-Éloy-les-Mines 2014 » (http://www.linternaute.com/elections-municipales/resultats/saint-eloy-les-mines/ville-63338), sur linternaute.com (consulté le 30 janvier 2019)
  18. Centre France, « Christopher Dembik présente sa liste aux municipales » (https://www.lamontagne.fr/saint-eloy-les-mines/justice/2014/03/08/christopher-dembik-presente-sa-liste_1905839.html), sur lamontagne.fr (consulté le 27 janvier 2019)
  19. ComCGT - Banque de France, « Intervention C. Dembik, conférence QE4People » (https://www.youtube.com/watch?v=fgXXe8GeZkg) (consulté le 27 janvier 2019)
  20. « Christopher Dembik » (http://africaconvergence.com/profile/christopher-dembik/), sur africaconvergence.com (consulté le 30 janvier 2019)
  21. (cs) « Macronův spolupracovník pro INFO.CZ: Je součástí systému a nic se nezmění, bude tu zklamání » (https://www.info.cz/volby/macronuv-spolupracovnik-pro-info-cz-je-soucasti-systemu-a-nic-se-nezmeni-bude-tu-zklamani-9075.html), sur info.cz (consulté le 30 janvier 2019)
  22. Campagne CPB 2017, « Christopher Dembik "Pourquoi je soutiens Christine Pirès Beaune" » (https://www.youtube.com/watch?v=auLWfHWTdYM) (consulté le 27 janvier 2019)
  23. (en) « CASE Remains the Best Think Tank in Central and Eastern Europe » (http://www.case-research.eu/en/case-remains-the-best-think-tank-in-central-and-eastern-europe-100494), sur www.case-research.eu (consulté le 27 janvier 2019)
  24. (en) « CASE starts to publish a quarterly update on Credit Impulse » (http://www.case-research.eu/en/case-starts-to-publish-a-quarterly-update-on-credit-impulse-100774), sur www.case-research.eu (consulté le 27 janvier 2019)
  25. “The Impact of Credit on Growth”, Global Macro Issues 19 novembre 2008
  26. (en) « DNB Working Paper, Credit and economic recovery » (https://www.dnb.nl/binaries/Working%20paper%20218_tcm46-220409.pdf), sur DNB, (consulté le 2 février 2019)
  27. Ergun Ermişoğlu, Yasin Akçelik et Arif Oduncu, « Nowcasting GDP growth with credit data: Evidence from an emerging market economy », Borsa Istanbul Review, vol. 13, no 4,‎ , p. 93–98 (ISSN 2214-8450, DOI 10.1016/j.bir.2013.10.009 (http://dx.doi.org/10.1016%2Fj.bir.2013.10.009), lire en ligne (http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2214845013000148), consulté le 2 février 2019)

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).