Encyclopédie Wikimonde

Citiz Toulouse

Aller à : navigation, rechercher
Ancien logo de Mobilib'

Citiz Toulouse, nouveau nom de Mobilib' depuis 2013, lorsqu'il a rejoint lz réseau de coopératives de véhicule partagé Citiz[1], est une société coopérative d'intérêt collectif (SCIC) qui propose un service d'autopartage à Toulouse. Elle a été lancée en 2007[2].

Caractéristiques

Citiz Toulouse s'inscrit dans une logique d'économie solidaire en permettant aux utilisateurs du service de prendre des décisions dans les orientations du dispositif. La SCIC Citiz Toulouse comporte quatre collèges sur lesquels s'appuie son fonctionnement démocratique : usagers bénéficiaires (35 % des voix), salariés (25 %), partenaires publics (30 %) et partenaires privés et membres de soutien (10 % des voix).[réf. nécessaire]

Citiz Toulouse met à disposition de ses utilisateurs en 2014 44 véhicules répartis sur 21 stations accessibles 24h/24 et 7j/7[1],[3]. Le service avait démarré avec 11 véhicules et six stations[1].

Le projet Citiz Toulouse est né de la rencontre entre la société civile, les collectivités locales (dont la Mairie de Toulouse, Tisseo) et différents partenaires de l'économie sociale et solidaire.[réf. nécessaire]

Citiz Toulouse est membre du réseau Citiz, premier réseau réseau coopératif d'opérateurs d'autopartage en France.[réf. nécessaire]

En 2014, le réseau comprenait plus de 1200 clients[4], en mai 2016, il en comptait 1 500[5].

En 2015, son réseau de partage de voitures électriques, se limitant à 3 bornes de rechargement est considéré comme un échec[6].

En mai 2016, un service Yea! qui était déjà disponible à Strasbourg est lancé par Citiz, plus flexible que le précédent[7],[8],[9],[10],[11].

Notes et références

Voir aussi

Article connexe

Lien externe

  • Site officiel (http://toulouse.citiz.coop/)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).