Encyclopédie Wikimonde

Claire Boitel

Aller à : navigation, rechercher

Claire Boitel est une prosatrice et poète française née le 16 juillet 1972 à Boulogne-Billancourt. Elle est la petite-fille du peintre Maurice Boitel (1919-2007) et l'arrière-petite-fille d'Albert Besson (1896-1965), membre de l'Académie de médecine.

Biographie

Après avoir écrit régulièrement des poèmes rimés dès l'âge de sept ans, puis par assonances à partir de 12 ans, elle écrit en vers libres et sous la forme de poèmes en prose à dix-sept ans ainsi que quelques courtes nouvelles et publie à 25 et 27 ans deux recueils de poèmes aux éditions Librairie-Galerie Racine : Le Chirurgien des braises, 1997 et Les Os voyeurs, 2000.

Ses poèmes sont publiés dans de nombreuses[1] revues, dont Les Hommes sans épaules[2] dirigé par Christophe Dauphin, Écrit(s) du Nord[3] dirigé par Jean Le Boël et publié par les éditions Henry, Multiples[4] dirigé par Henri Heurtebise et Lieux d'être animé par Régis Louchaert et Madeleine Carcano. Elle figure également dans une dizaine d'anthologies dont : La Poésie française contemporaine[5] par Jean Orizet, Le Cherche midi éditeur , 2004 et Poèmes de femmes[6],[7] par Régine Deforges, Le Cherche midi éditeur, 2009.

Au printemps 2007, elle découvre l'œuvre d'Amélie Nothomb à travers Métaphysique des tubes et ce choc littéraire va la pousser à écrire de la prose. Elle écrit une vingtaine de nouvelles ainsi que cinq romans en trois ans, et publiera trois romans en 2010 aux éditions Édilivre: Au nom des incandescences, Le Bal de l'observatoire et Journal d'un iota[8].

Publications

Poésie

  • Le Chirurgien des braises, éditions Librairie-Galerie Racine, 1997.
  • Les Os voyeurs, éditions Librairie-Galerie Racine, 2000.

Romans

  • Au nom des incandescences, éditions Édilivre, 2010.
  • Le Bal de l'observatoire, éditions Édilivre, 2010.
  • Journal d'un iota, éditions Édilivre, 2010.

Traductions

  • La Poésie est femme, de Fausto Nardo, éditions Librairie-Galerie Racine, 2010. (Nota bene : ce livre n'a été publié que dans sa traduction française.)

Critiques de l'œuvre

Citations

  • Jean Breton : « L'image, ici, est à la fois la pupille contractée du créateur et le rayon laser dont on la frappe. L'image fait éclater le ban et l'arrière-ban de nos désirs, révèle les riches oripeaux du subconscient. Elle est au service d'une énergie parfois rimbaldienne, qui ne nous laisse pas de trêve. »[9]
  • Anne Darras : « L'univers de Claire Boitel est onirique, halluciné. »[10]
  • Christophe Dauphin : « Les sentiments sont lacérés par le stupéfiant image, que Boitel sait employer avec rage et délice. »[11]
  • Henri Heurtebise : « Claire Boitel est une tornade blanche. »[12]
  • Régis Louchaert : « Dans cette luxuriance, sauvagerie verbale, il faut se laisser porter, emporter par les fulgurances, toutes les nuances possibles du neuf et de l'inconnu. »[13]

Commentaires

Notes et références

  1. Arpa, Le Cri d'os, Encres vives, L'Estracelle, Friches, Poésie terrestre Hélice, Parterre verbal
  2. Les Hommes sans épaules, n° 28, second semestre 2009. Consulté le 19 décembre 2010.
  3. Écrit(s) du Nord, n° 10, octobre 2004 et n° 13-14, octobre 2008. Consulté le 19 décembre 2010.
  4. n° 58-59, 1er semestre 2000 et n° 73, 2e semestre 2008
  5. La Poésie française contemporaine, p. 371-372. Consulté le 19 décembre 2010.
  6. Poèmes de femmes, p. 222
  7. Poèmes de femmes, Lecture / Écriture
  8. Journal d'un iota.
  9. Jean Breton, extrait de l'article sur Le Chirurgien des braises, dans Espace de la critique, Rimbaud-revue, 1998.
  10. Anne Darras, extrait de l'article sur Le Chirurgien des braises, dans Froissart 85, été 1998.
  11. Christophe Dauphin, extrait de l'article sur Le Chirurgien des braises, dans Le Journal des poètes, numéro 4, juin 1998.
  12. Henri Heurtebise, extrait de l'article sur Le Chirurgien des braises, dans Multiples numéros 58-59.
  13. Régis Louchaert, extrait de l'article sur Le Chirurgien des braises, dans Lieux d'être n° 26, été 1998.
  14. revue Multiples numéros 58-59
  15. Le Journal des poètes numéro 4, juin 1998
  16. Rimbaud-revue, 1998
  17. Froissart 85, été 1998
  18. Lieux d'être numéro 26, été 1998
  19. Les Hommes sans épaules numéro 11, second semestre 2001, page 132.

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).