Encyclopédie Wikimonde

Clarifier le débat public sur la securité

Aller à : navigation, rechercher

Le groupe CLARIS est une association 1901 qui intervient publiquement afin de « clarifier le débat public sur la sécurité ».

Laurent Mucchielli et quelques chercheurs, enseignants et travailleurs sociaux ont initié à la fin 2001 le groupe CLARIS avec la volonté affichée d'intervenir dans la campagne présidentielle de 2002 dont tout annonçait qu'un de ses thèmes importants allait être la dite « insécurité ». Pour ce groupe, il s'est agi avant tout de « clarifier le débat public sur la sécurité ».

Historique des actions

  • Leur première action d'envergure a été de publier, fin janvier 2002, une invitation à réfléchir sur les raisons des transgressions des jeunes, ceci dans un manifeste publié dans le journal Libération[1].
  • Quatre ans après la publication de leur manifeste fondateur, les chercheurs (sociologues, juristes, historiens, etc.) du réseau Claris relancent leur bulletin d'information. «La campagne électorale 2006-2007 ressemblera-t-elle à celle de 2001-2002 ? Ou bien sera-t-elle pire ? On peut aujourd'hui le craindre», constate dans son éditorial Laurent Mucchielli, rédacteur en chef du bulletin de Claris et chercheur au CNRS. CLARIS diffuse gratuitement son bulletin d'information par la voie électronique, l'inscription étant disponible sur son site Internet.

Les membres de CLARIS répondent aux sollicitations qui leur sont faites pour réaliser des réunions publiques à l'initiative d'associations ou de professionnels du domaine.

Membres

Catherine Delcroix (enseignant-chercheur à l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines), Nasser Demiati (chargé de mission pour la ville de Grigny), Maryse Esterle-Hedibel (enseignant-chercheur à l'IUFM du Nord-Pas-de-Calais), Frédéric Fappani (Chercheur et cadre éducatif), Michel Kokoreff (enseignant-chercheur à l'Université Lille I), Lamia Missaoui (enseignant-chercheur à l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines), Laurent Mucchielli (chercheur au CNRS), Gabriel Périès (enseignant à l'Université d'Evry-Val d'Essonne).

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Sur la question des jeunes 

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.