Encyclopédie Wikimonde

Club Nouveau siècle

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Le Club Nouveau Siècle (CNS) est un mouvement politique français issu du Mouvement solidarité participation, associé à l'UMP de 2002 à 2015, se réclamant du gaullisme de gauche et du gaullisme social à savoir d’une politique inspirée par Charles de Gaulle. Cependant, cette tendance reste minoritaire dans la famille gaulliste.

Cette association politique vise à organiser une réflexion politique, économique, sociale, culturelle et environnementale.

Les origines

Le gaullisme social s’est affirmé dès 1958 avec l’UDT.

Sous le mandat du président Georges Pompidou est créé le 14 novembre 1971 le Mouvement solidarité participation (MSP), dont la préoccupation prioritaire était le dossier social. Il comprenait des personnalités qui ont marqué l'histoire politique contemporaine avec Louis Vallon, René Capitant, Edgar Faure, Jacques Chaban-Delmas, le général Billotte, Léo Hamon et Philippe Dechartre, ancien ministre et fondateur du MSP.

Le MSP, qui avait des liens amicaux avec le RPR, apporte en 1981 et 1988 son soutien à Jacques Chirac.

Entre les deux tours de la présidentielle de 1981, après l’élimination de Jacques Chirac, Philippe Dechartre alors Secrétaire général du Mouvement pour le socialisme par la participation MSP se prononce en faveur de François Mitterrand.

La fondation du Club Nouveau Siècle

Le gaullisme social, qui avait marqué l’histoire contemporaine, devait reprendre force et vigueur avec la création en juin 2001 du Club Nouveau Siècle par le grand témoin de ce passé prestigieux qui est à l’origine de cette résurgence du gaullisme de gauche : Philippe Dechartre.

Le club devait continuer de défendre la démarche humaniste et la primauté du social et appeler à la candidature pour un second mandat de Jacques Chirac pour 2002.

L’élection présidentielle gagnée et après la constitution d’un parti, l’UMP, rassemblant la droite et le centre, le club Nouveau siècle conclu le 25 février 2003 un protocole d’actions communes, préparé par Édouard Philippe et Bernard Reygrobellet et cosigné par Philippe Dechartre et Alain Juppé, aux termes duquel le CNS est associé à l’UMP au jour du congrès fondateur de ce dernier, en devenant « personne morale associée ».

Jean Mattéoli et Yves Guéna en ont été les premiers présidents d'honneur.

Le club aujourd'hui

Aujourd’hui le Club Nouveau Siècle est présidé par Bernard Reygrobellet. Les présidents d’honneur en sont les anciens ministres Xavier Bertrand et Jacques Godfrain.

Ce mouvement est présent en Antilles, Aquitaine, Atlantique (Loire-Atlantique), Centre (Limousin), Hauts-de-France (Picardie), Normandie (Manche), Gard, Nièvre-Morvan, Occitanie, Rhône, Seine (Paris), Sud-est (Var), Val-de-Marne et Val d'Oise. Son objectif est de rétablir un équilibre plus juste et plus équitable entre un capitalisme financier, qui broie les plus faibles et un socialisme prodigue qui étouffe la liberté d’entreprendre.

Il revendique des personnalités comme Pierre Mazeaud, Alain Terrenoire, Jean-Jacques Aillagon, Jacques Godfrain, Hamlaoui Mékachéra, Michel Roussin, Antoine Rufenacht, Olivier Stirn, ou encore le Professeur André Vacheron… Mais également des parlementaires : Gérard Larcher, président du Sénat ; François Baroin, Xavier Bertrand, Frédéric Lefebvre, Jacques Legendre, Patrick Ollier, anciens ministres ;  Damien Abad ; Bernard Accoyer, ancien président de l’Assemblée nationale ; Julien Aubert ; Gérard Cherpion ;  Gérald Darmanin ; Serge Dassault ; Isabelle Debré ; Nicolas Dhuicq ; Christophe-André Frassa ; Arlette Grosskost ; Robert Laufoaulu ; Thierry Lazaro ; Damien Meslot ; Geneviève Levy ; Philippe Vitel.

Dans le cadre de l’élection présidentielle de 2017, le club publie l’ouvrage « Renaissance ».

Affiliation politique 

Le Club Nouveau Siècle est depuis l’origine proche du principal parti politique de la droite française, tout d’abord l’UMP, en tant que personne morale juridiquement associée à partir de 2002. Aujourd’hui, le Club Nouveau Siècle garde des relations et une certaine proximité avec Les Républicains.

A noter qu’une délégation siège au sein de l’instance du Conseil National de Les Républicains.

Les logos du Club

Liens externes

Notes et références

  1. Vade-mecum à l'usage des "Délégations" du Club Nouveau siècle (Juin 2013)
  2. Compte-rendu du Conseil National du 3 décembre 2016 (Paris)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).