Encyclopédie Wikimonde

Colombe Brossel

Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brossel.

Colombe Brossel, née le 19 avril 1976 dans le 14e arrondissement de Paris, est une femme politique française, membre du Parti socialiste.

Elle est élue conseillère de Paris le 18 mars 2001, réélue le 9 mars 2008 et le 30 mars 2014[1]. Après avoir été adjointe au maire de Paris, chargée des Espaces Verts, de la Nature, de la préservation de la Biodiversité et des Affaires Funéraires, elle est, depuis le 28 août 2014, chargée de la Sécurité, de la Prévention, de la Politique de la Ville et de l'intégration en remplacement de Myriam El Khomri qui fut nommée secrétaire d'État chargée de la ville dans le gouvernement Manuel Valls II[2].

Au Parti Socialiste, Colombe Brossel est secrétaire nationale à l'Éducation et à la formation (Pôle « Préparation de l'avenir »)[3].

Biographie

Titulaire d'un DEA d'économie à Paris 1, elle a été consultante dans les domaines des ressources humaines et de la formation puis responsable de formation dans le secteur associatif.

Elue du 19e arrondissement de Paris depuis 2001, elle est adjointe au Maire du 19eme arrondissement en charge du développement économique, de l'emploi de la formation professionnelle de 2001 à 2008 ainsi que de la jeunesse. Elle est réélue en 2008 et en 2014. Elle est depuis les élections municipales de 2014 conseillère déléguée chargée de l'habitat et de la mise en place des Conseils Locaux de la Vie locative[4].

Bertrand Delanoë la nomme Adjointe au Maire de Paris chargée du Patrimoine en 2008, puis Adjointe chargée de la Vie Scolaire et de la Réussite Educative en 2009. A ce titre, elle a notamment piloté la mise en place à la rentrée 2013 de la réforme des rythmes éducatifs à Paris[5].

Depuis 2012, elle est suppléante du député Daniel Vaillant dans la Dix-septième circonscription de Paris[6] dans les 18e et 19e arrondissements de Paris.

En octobre 2013, en vue de l'élection municipale de 2014, elle est l'une des porte-parole de la campagne d'Anne Hidalgo avec Bruno Julliard, Ian Brossat, Pascal Cherki, Seybah Dagoma et Myriam El Khomri.

En mai 2014, la Maire de Paris, la nomme adjointe chargée des Espaces Verts, de la Nature, de la préservation de la Biodiversité et des Affaires Funéraires. Puis en août de la même année, elle devient adjointe chargée de la Sécurité, de la Prévention, de la Politique de la Ville et de l'Intégration.

Colombe Brossel est devenue en 2010 déléguée éducation de la FNESR (Fédération Nationale des Élus Socialistes et Républicains).

Au Congrès de Toulouse du Parti Socialiste en 2012, elle présente une contribution titrée « Et si c'était maintenant » avec Dominique Sopo et Flora Saladin. Elle est devenue, en 2012, co-présidente du Conseil National du Parti Socialiste et Secrétaire Nationale à la rénovation puis en 2014, Secrétaire Nationale à l'Education et à la Formation[7].

En 2010, Colombe Brossel et Roger Madec sont condamnés pour avoir diffamé l'association Parti humaniste pour l'avoir citée lors d'un comité d'initiative et de consultation d'arrondissement consacrée aux dérives sectaires en 2004[8].

Notes et références

Liens externes

Cet article « Colombe Brossel » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).