Encyclopédie Wikimonde

Comité nord-est des groupes ufologiques

Aller à : navigation, rechercher

Le Comité Nord-Est des Groupes Ufologiques (CNEGU) est une association de fait francophone, étudiant le phénomène ovni. Il s'agit d'un groupe qui travaille dans une optique sceptique, plus particulièrement dans le cadre du modèle sociopsychologique. Le groupe mène des enquêtes de terrain, publie des études et édite un bulletin intitulé "Les Mystères de l'Est". Plusieurs de ses membres ont été à la base de la fondation du SCEAU (Sauvegarde, Conservation, Études des Archives Ufologiques)

Membres

  • Ghyslaine Bonnier
  • Francine Cordier
  • Patrick Fournel
  • Éric Maillot
  • Gilles Munsch
  • Raoul Robé
  • Renaud Leclet +
  • Thierry Rocher
  • Christine Zwygart

Historique

  • Les premières associations membres : ADRUP, CONTROL.

Kelly-Hopkinsville

Renaut Leclet, membre du CNEGU, a proposé comme explication pour la Rencontre de Kelly-Hopkinsville une méprise complexe avec des rapaces nocturnes.

Les agroglyphes

Dans leur étude de terrain des agroglyphes anglais VECA 90 - 91 - 92, le CNEGU défend l'hypothèse humaine pour la fabrication des tous les agroglyphes (et pas uniquement d'une partie d'entre eux comme le suggèrent à l'inverse les auteurs défendant l'hypothèse extraterrestre).

Vague belge

La plaquette de Renaud Leclet[1] avance que certains cas de la Vague belge d'ovnis pourraient s'expliquer par des hélicoptères, hypothèse qui a été négligée par les enquêteurs de la SOBEPS.

Notes et références

  1. Leclet, Renaud (2008). « Vague belge : une hypothèse oubliée », Comité Nord Est des Groupes Ufologiques (CNEGU). [lire en ligne] [PDF]

Liens

Cet article « Comité nord-est des groupes ufologiques » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).