Encyclopédie Wikimonde

Communic’Art

Aller à : navigation, rechercher

Communic'Art est une association culturelle, créée à Paris en 1996 par le psychologue et poète Pablo Garcia, proposant des activités transdisciplinaires ayant vocation à sensibiliser le public à l'environnement. Avec le soutien de l'UNESCO, l'association organise notamment l'action humanitaire « Un Enfant, Un Arbre, Une Forêt ».

Origines

L'association Communic'Art est née de la volonté de proposer des activités transdisciplinaires autour de la nature. La sauvegarde de notre planète et la mutation de l'être sont les axes de développement qu'à choisie l'association. Son but, est de créer un espace d'échanges de diverses cultures, de rencontre tout public et de métissage des arts.

En 1996, Pablo Garcia[1], psychanalyste de formation et passionné de culture, alors président d'une association de psychographie fonde Communic'Art, première association de transdisciplinarité des arts et précurseur du « mouvement de l'art végétal »[2]. Pablo Garcia est également dramaturge et metteur en scène de théâtre et réalisera un documentaire intitulé Les Art'bres, en 2007[3] et en 2010 un film Le contrôleur contrôlé avec l'acteur Jean-Claude Dreyfus.

Objectif et missions

L'association sise Galerie jardin, 18 rue de Gergovie à Paris est un espace d'échanges de diverses cultures et de métissage des arts, avec un collectif d'artistes, qui donne un sens à la protection de la nature et à la mutation de l'être.

Chaque année, l'association propose son festival « la nature dans tous ses arts »[4] pour lequel expositions végétales et performances cinématographiques sont à l'honneur[5]. À cette occasion Communic'Art édite la revue bisannuelle L'arbre. L'objectif est de transmettre l'information et d'accroître la sensibilité des citoyens aux questions liées à la protection de l'environnement. C'est dans cet esprit que l'association propose un forum et des ateliers d'expression tout public afin de les accompagner dans leur insertion professionnelle. Les travaux réalisés au sein des ateliers sont présentés sous forme d'expositions, de films, de spectacles principalement.

À travers différentes manifestations artistiques, l'association sensibilise le jeune public au respect de l'environnement en utilisant l'art comme vecteur de la question. Cet évènement se solde par une action humanitaire : « Un Enfant, Un Arbre, Une Forêt », en faveur d'enfants démunis notamment ceux d'Amérique latine et des peuples autochtones[6]. Ce projet, à vocation humanitaire, internationale et éducative, est au cœur de toutes les actions réalisées par l'association à la manière d'un fil conducteur. Cette action est destinée aux enfants et aux adolescents ; des écoles primaires, collèges, lycées et hôpitaux des pays participant à l'évènement par un ensemble de séances pédagogiques et artistiques organisées autour de la plantation collective d'un arbre. Une partie des fonds de l'évènement « Un Enfant, Un Arbre, Une Forêt » sera utilisée pour financer des actions pédagogiques de reforestation et l'achat de matériel informatique et vidéo pour les écoles des pays défavorisés où l'action se déroulera. Ces différents projets feront souvent l'objet d'un film témoignant de l'implication des enfants et adolescents. Chaque film produit sera diffusé dans les écoles. À cette occasion un débat sur le thème de l'environnement et du développement durable aura lieu avec l'ensemble des élèves et leurs parents.

Communic'Art soutient également l'association Prométhée Humanitaire, engagée en faveur des enfants des rues qui sont plus de 160 millions[7].

Charte éthique de l'association

L'association a pour objectif de relier les différents arts entre eux. L'art est considéré comme un tout comprenant la danse, la sculpture, la peinture, la mode[8]. Il s'agit d'harmoniser les diverses formes d'art déjà préfigurées dans la nature et en communion avec elle. Cette conception de la vision de l'art reconsidère le passé et le relativise afin d'en retrouver les forces primitives naturelles.

L'art végétal consiste en la communion entre l'être humain et la nature, c'est un art de vivre. L'art végétal est considéré comme la poésie de la vie quotidienne.

L'association a pour vocation opérer la mutation d'une éthique de guérison, de protection, de prévention à une éthique de création[9].

Partenaires

Partenaires institutionnels

L'association bénéficie du soutien des partenaires institutionnels suivants :

Partenaires associatifs

L'association travail en partenariat avec les associations suivantes :

Entreprises

Des soutiens sont apportés par les entreprises :

Échanges Franco-Argentins et internationaux

Communic'Art s'investit tout particulièrement dans les échanges avec l'Argentine, sans pour autant négliger les autres échanges internationaux. Le but est de permettre une plus grande diffusion du message écologique et du projet humanitaire « Un Enfant, Un Arbre, Une Forêt ».

Notes et références

  1. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  2. « Montsouris- Salon du parc », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  3. Pablo Garcia, Les Art'bres Un film de Pablo Garcia, 5e Planète
  4. La nature dans tous ses arts, Actu-environnement.com
  5. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  6. Concours festival 'La Nature dans tous ses arts', Filmfestivals.com
  7. http://www.prometheehumanitaire.org/
  8. « Relier les arts et la nature de l'Oise », L'Observateur de Beauvais,‎
  9. citation de Pablo Garcia, Directeur de Communic'Art « Un battement de porte, un geste, le son de l'air, les mots : sont des résonances de notre propre corps. Des petites graines qu'on dépose dans les oreilles et qui sortent de notre bouche et qui font naître la langue des forêts. La poésie est ce que j'appelle notre génétique personnelle»

Liens externes

COMMUNIC'ART Galerie d'art associative, Communic'Art

Visualiser les articles de presse sur Communic'Art

Ecouter les interviews de Pablo Garcia Directeur de Communic'Art

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).