Encyclopédie Wikimonde

Comparaison et influence du jeu vidéo sur le cinéma

Aller à : navigation, rechercher

Depuis l'essor des jeux vidéo dans les années 1970 on a remarqué l’impact de cette industrie dans notre société. En y portant une attention particulière, on peut constater que ce domaine est étroitement lié à celui de la cinématographie. En effet, l'industrie des jeux vidéo est beaucoup influencée par celle du cinéma et vice versa. En raison de leurs popularités et leurs similarités, ces deux domaines continus d'évoluer en s'influençant mutuellement.

Smilarités jeux vidéo - films

Il existe plusieurs points communs entre les films et les jeux vidéo. En voici quelques-uns :

Scénario

Au début des jeux vidéo, les scénarios étaient vraiment simplistes à cause des lacunes technologiques de l'époque. Les scénarios étaient souvent simplement de sauver une princesse comme dans le jeu célèbre mario bros ou encore de tuer les méchants et sauver le monde. De nos jours, avec les avancées informatiques, on peut avoir des scénarios beaucoup plus complexes qui se rapprochent de ceux du cinéma. Les deux partagent la même forme d’histoire. Ils suivent un scénario qui consiste d’un premier acte qui nous présente le héros et son entourage et qui se termine par un moment qui bouleverse la vie de celui-ci. Cet acte est suivi du deuxième qui constitue la recherche d’équilibre du personnage principal. Ceci est la partie la plus longue du scénario dans lequel se déroule plusieurs épreuves et rencontres d’alliés ou d’ennemies. La fin de cet acte est souvent un rebondissement qui mène au 3e et dernier acte. Dans ce dernier, le héros affronte son ultime épreuve dans laquelle il utilisera tout ses atouts pour triompher ou, dans certain cas, échouer.

Cinématique

Une autre similitude est l'existence des cinématiques à l'intérieur des jeux vidéo. Une cinématique (cutscene en anglais) est un extrait vidéo se rapprochant plus du film que du jeu vidéo qui apparait le long de l'histoire d'un jeu. Les cinématiques coupent la jouabilité (gameplay en anglais) avec une courte vidéo avec des prises de vue travaillées qui font avancer le scénario.

Films créés dans des jeux vidéo

Certains films ou courts métrages sont produits à l'intérieur même de l'univers virtuel dans la plupart des cas dans un jeu vidéo. Ce type de film possède un nom : Machinima, un mélange du mot machine, cinéma et animation.

Une photographie de Kevin Spacey

Utilisation d'acteurs

Exemple d'une capture de mouvement sur un danseur

Malgré que le rôle des acteurs est beaucoup plus présent dans les films, les jeux vidéo aussi utilisent des acteurs de voix (en) pour ajouter du réalisme. Plus récemment, en raison d’une augmentation des capacités des ordinateurs, on utilise même des acteurs pour faire des modèles avec des grands nombres de polygones réalistes. Un exemple flagrant est l'utilisation de Kevin Spacey dans un jeu de la franchise de la grande franchise Call of Duty[1]. Encore plus récemment, l'industrie des jeux vidéo a commencé à utiliser des acteurs pour faire les animations de mouvement. En effet, à l'aide de certains capteurs placés à des endroits clés sur des danseurs ou cascadeurs, les spécialistes de l'industrie peuvent faire bouger des modèles de façon similaire et ainsi rajouter du réalisme à leurs jeux[2]. On appel cette technique la capture du mouvement. Des jeux comme Just dance en viennent même à embaucher des danseurs professionnels et connus pour montrer à l'utilisateur les mouvements de danse qu'il doit utiliser pour faire des points[3].

Publicité

Dans le domaine de la publicité, ce sont deux milieux comparables. Les deux font la création de pancartes publicitaires diffusées à leurs différents publics cibles avec divers médias. Ils font aussi tous les deux des bandes annonces pour populariser leurs produits. Certains jeux à grand budget comme World of Warcraft de Blizzard Entertainement font même appel à des personnalité connues par exemple Chuck Norris pour leur campagne publicitaire (vidéo : Chuck Norris - chasseur). Il existe deux grands types de bandes annonces pour les jeux vidéo : les bande annonce cinématique qui présente plutôt l'univers et l'histoire du jeu vidéo avec des scènes retravaillées ou produites avec un autre outil que leur moteur de jeu et les bandes annonces de la jouabilité qui présentent des scènes réelles du jeu et qui expliquent les différents aspects jouables du jeu. Par exemple, prenons le jeu Starcraft de blizzard entertainement, un jeu de stratégie avec vue de projection parallèle, figurant des combats entre deux peuples d'extraterrestres contre des humains. Une bande annonce dite cinématique serait filmée en 3iem personne et montrerais les différents avatars en combat. Contrairement à celle de la jouabilité qui montrerais comment on joue au jeu avec le point de vue de la caméra et présenterais les différentes unités et bâtiments des peuples avec des exemples de combat.

Différences jeux vidéo - films

Il existe plusieurs points dans lesquels les films et les jeux vidéo diffèrent. En voici quelques-uns :

Point de vue

Une différence majeure entre les jeux vidéo et le cinéma est bien entendu le point de vue. Le cinéma met le visionneur dans la position de spectateur des actions et scènes du film. Quant aux jeux vidéo, il vous place dans les souliers du personnage principal et vous fait faire la plupart des actions du personnage[4]. Dans les deux cas, il y a un attachement formé avec les différents héros et le personnage principal.

Interactivité

Grâce à l'interactivité, l'utilisateur a beaucoup plus de contrôle sur le cours du jeu puisqu'il l'influence directement. Dans la plupart des jeux, l'utilisateur contrôle les mouvements du personnage, la caméra et peut même prendre des décisions qui influencent l'histoire. Dans un film, les visionneurs n'ont aucun contrôle sur ce qui va se passer, de quel point de vue ils vont le voir ou encore de quelle manière les actions vont se dérouler.

Longueur

Fichier:The Witcher 3 - Geralt, Yennefer & Triss.png
Image des personnages principaux du RPG witcher 3

Un autre élément qui différencie ces deux industries est la longueur du scénario. La plupart des jeux modernes ont des scénarios de plus de dix heures, contrairement aux films qui sont très rarement au-dessus de trois heures. Certains jeux vidéo ont même des histoires principales d'une durée de plus de 20h, par exemple The Witcher 3 ou encore Dark Souls 3. Cela crée des univers très vastes et des scénarios beaucoup plus longs et complexes que dans les films.

Animation

Malgré que les films d'animation et les jeux vidéo ont souvent une apparence similaire, il y a quand même certaines différences entre eux deux. L'animateur dans un film est seulement responsable de ce que la caméra voit à cause du fait que le film a seulement un bouton jouer. À cause du contrôle de l'utilisateur de la caméra et des mouvements de son personnage, les animateurs des jeux vidéo doivent s'assurer que la scène et l'animation paraissent bien peu importe l'angle et la position de la caméra du joueur. Une autre différence est le degré d’attention aux détails. Un film doit s'assurer que chacune de ses animations est parfaite, contrairement aux jeux vidéo où les développeurs créent des patrons d'animation qui sont appliqués à différents moments lors des mouvements et doivent simplement paraitre fluides pour ne pas briser le réalisme[5].

Liste de films basés sur des jeux vidéo

Image d'un des jeux de la franchise d'Assassin's Creed

Il existe plusieurs films qui se sont basés sur les jeux vidéo. Un des plus récent est celui de Assassin's Creed d'Ubisoft. On retrouve une liste exhaustive de ce genre de film sur cette page (en).

Liste de jeux vidéo basés sur des films

Plusieurs jeux vidéo se sont aussi basés sur des films. Un bonne exemple de ce genre de jeux sont ceux de Star Wars dont le plus récent Star Wars Battlefront. Voici une liste de ce genre d'œuvres dans la catégorie « Adaptation d'un film en jeu vidéo ».

Présence des jeux vidéo dans les films

Étant donné que les jeux vidéo font maintenant partie intégrante de notre culture et croient à un niveau hors du commun. Ils ont rattrapé en une dizaine d'années le niveau de réalisme et la qualité que le cinéma a pris plus d'un siècle à accomplir. Avec l'arrivée de la réalité virtuelle, certains réalisateurs de film ont exploité les abus et déviations que cela pourrait avoir sur notre société comme dans le film Gamer en 2009. Dans ce film, des joueurs achètent et contrôlent des criminels et les font se battre dans des champs de bataille. Plus récemment, en 2016, dans un épisode (épisode 2 saison 3) de la populaire émission britannique Black Mirror un jeune homme test un jeu vidéo de réalité augmentée d'horreur et se voit vite piégé dans le pire de ses cauchemars.

Clin d'œil aux films dans les jeux vidéo

photo de Harrison Ford dans Indiana Jones et la Dernière Croisade

Plusieurs développeurs des jeux s'amusent à faire des clins d'œil à certains films au sein même de leurs jeux. Un bel exemple de ce phénomène est présent dans Call of duty: World at War. Dans la campagne principale, si le joueur prend le temps de sauver un soldat avant qu'il se fasse tuer, le joueur obtient un trophée appelé Saved Private Ryan, une allusion au film Il faut sauver le soldat Ryan[6]. Un autre exemple un peu plus subtil est la présence d'un aventurier archéologue nommé Harrison Jones[7] dans World of Warcraft. Cela fait sans aucun doute référence à la franchise d'Indiana Jones où le personnage principal est joué par Harrison Ford.

Notes et références

  1. (en) Samir Torres, « Video game characters modeled after real people », sur VentureBeat (consulté le 27 février 2017)
  2. William Usher, « 10 Things That Changed Video Game Motion Capture Over 10 Years - CINEMABLEND », CINEMABLEND,‎ (lire en ligne, consulté le 27 février 2017)
  3. (en) Ubisoft, « Behind the Scenes of Just Dance 2015 », sur www.JustDanceGame.com, (consulté le 27 février 2017)
  4. battosai67, « L'impact du cinéma sur le jeu vidéo », Jeuxvideo.com,‎ (lire en ligne, consulté le 27 février 2017)
  5. (en) Pluralsight, « How Animation for Games is Different from Animation for Movies », sur www.pluralsight.com, (consulté le 27 février 2017)
  6. (en-US) Michael Urban, « Some of Treyarch's "film references" in their CoD titles - OnlySP », sur onlysp.com, (consulté le 27 février 2017)
  7. (en) « Harrison Jones - Wowpedia - Your wiki guide to the World of Warcraft », sur wow.gamepedia.com, (consulté le 27 février 2017)

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).