Encyclopédie Wikimonde

Concevoir le monde, la vision de l'Islam

Aller à : navigation, rechercher

Concevoir le monde, la vision de l'Islam
Auteur Morteza Motahhari
Genre philosophique et religieuses
Version originale
Langue Persan
Version française
Éditeur Al Bouraq
Date de parution 15/04/2009
Type de média Livre
ISBN 2841613895

L'ouvrage Concevoir le monde, la vision de l'Islam rassemble plusieurs études de Morteza Motahhari[1], études qui abordent la manière de concevoir et de comprendre le monde[2].Cet ouvrage est publié par l'éditeur Al Bouraq[3] .

Résumé

La première étude, concevoir le monde dans l'Unicité , traite du premier fondement de l'Islam, l'Unicité : « Nulle autre divinité que Dieu ». L'auteur y développe les différentes formes et étapes de l'Unicité, avant d'expliquer ce qu'est le polythéisme, opposé au monothéisme, et d'expliciter ses différentes formes et étapes, pour finalement tenter de situer la frontière entre ces deux attitudes fondamentales de l'être humain.Les études suivantes abordent les différentes manières de comprendre le monde, grâce aux sciences développées par les musulmans : la philosophie, la science du Kalâm[4], et la gnose ('irfân)[5]. Pour chacun de ces domaines du savoir, dont il délimite le champ, l'allameh Morteza Motahhari expose les fondements, les principales figures représentatives et les grands thèmes abordés. Pour lui, la diversité des champs et des écoles est signe de maturité et de richesse. C'est ainsi qu'il démontre que, loin de s'opposer l'une à l'autre, ces sciences de l'Islam se sont enrichies les unes les autres par leurs apports mutuels, au-delà de leurs différences.

Biographie de l'auteur

Morteza Motahhari, né en 1920, a reçu son enseignement primaire dans la théologie de son père, le cheikh Mohammad Hossein dans sa ville natale, dans la province de Khorasan Fariman. Quand il eut douze ans il rejoignit le Centre Islamique pour l'éducation à Mashhad et poursuivit ses études pendant cinq ans. Puis il se rendit à Qom, le grand centre d'enseignement islamique. Il y resta pendant quinze ans et termina ses études dans les croyances et la jurisprudence islamiques sous la supervision du célèbre philosophe Ayatollah Sayyid Muhammad Husayn Tabataba'i, l'ayatollah Khomeiny et beaucoup d'autres savants distingués. Puis il émigra à Téhéran.L'Ayatollah Motahari a écrit assidûment et sans interruption de ses études jusqu'à 1979, année de son assassinat.

Références

Liens externes

Cet article « Concevoir le monde, la vision de l'Islam » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).