Encyclopédie Wikimonde

Confédération silésienne

Aller à : navigation, rechercher

La Confédération silésienne est une « nation stellaire » fictive regroupant plusieurs systèmes stellaires qui apparaît de la série de romans Honorverse de David Weber.

Vue d'ensemble et histoire

La Confédération silésienne est (ou plus exactement, était) un vaste gouvernement interstellaire composée de plusieurs systèmes. Elle est située au "nord-ouest" du Royaume stellaire de Manticore et au "nord-est" de l'Empire andermien.

Durant toute son histoire, la Confédération a été gangrénée par la piraterie et des mouvements sécessionnistes qui ont visé à se séparer d’un gouvernement silésien central presque impuissant.
La puissance régionale dans la Confédération était aux mains des gouverneurs de système, des individus souvent corrompus, qui ont facilité la piraterie ou ont activement essayé de faire sécession.
Le niveau de la violence dans la Confédération Silésienne était tel que des centaines de milliers de morts étaient à mettre sur son compte chaque année.

Les pirates silésiens sont considérés parmi les plus brutaux et cruels de la galaxie humaine, n'ayant aucune réticence au sujet du meurtre ou du viol des équipages des vaisseaux capturés.

Pendant la première guerre Havre-Manticore, la Confédération était un front mineur de combat que la République populaire de Havre a essayé d'enflammer en envoyant une force de vaisseaux de guerre de la Marine Populaire pour attaquer le commerce de Manticore mais en évitant et protégeant les navires marchands Andermiens contre la piraterie. L'idée était de réchauffer les relations avec l'Empire, en faisant pression sur Manticore sur un autre front.

Vers la fin de "War of Honor", le Royaume stellaire de Manticore et de l'Empire andermien, maintenant alliés contre la République de Havre, ont décidé de mettre un terme à leurs différents concernant la Confédération Silésienne en se partageant son territoire. Apparemment ceci a eu lieu sans combat, toute l’opération a consisté en dessous de table aux gouverneurs des systèmes de la Confédération.

Un surnom populaire pour les Silésiens est "Silly" ("Sillies" au pluriel), alors que ceux qui opèrent avec le gouvernement confédéré, particulièrement la marine, sont connus en tant que "Confeds".

Relations Étrangères

Avec tellement de combats interne, la Confédération était souvent la proie aux ambitions des puissances étrangères.

L'Empire andermien a considéré que la confédération était son arrière-cour et la prochaine cible logique d'expansion et a ainsi déployé une grande partie de sa marine dans la Confédération, pour protéger, en apparence, le commerce andermien mais en fait pour établir également un premier point d’ancrage dans l'espace silésien.

Le Royaume stellaire de Manticore a davantage été concerné par la piraterie et la bêtise de la marine confédérée pour écraser cette piraterie. Elle y maintenait également un important détachement de marine pour protéger les navires de commerce de Manticore. En outre, le déploiement militaire de Manticore servait d'avertissement à l'Empire andermien, dont l'expansion en Silésie était un souci important pour le Royaume stellaire de Manticore.

Militaire

La marine confédérée était une force trouble, impuissante à traiter la piraterie et la violence politique. La corruption et les interférences politiques ont également empêché la marine d'accomplir sa mission. Avec la fin de la Confédération, la marine confédérée, pour les unités n'ayant pas passé à la piraterie ou n'existant que sur le papier, a été divisée entre les marines de Manticore et de l’Empire andermien.

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).