Encyclopédie Wikimonde

Conférence générale (mormonisme)

Aller à : navigation, rechercher
Une conférence

Dans l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, une conférence générale est une réunion de tous les membres de l'Église pour la direction des affaires générale de l’Église et pour l’enseignement. La première conférence générale de l’Église organisée depuis deux mois a eu lieu le 9 juin 1830 à Fayette, État de New York, présidée par Joseph Smith et réunissant 27 membres de l'Église. À l'origine, les conférences générales avaient lieu tous les trois mois, selon l’une des premières révélations que Joseph Smith aurait eues[1]. À partir de 1832, les conférences ont eu lieu moins fréquemment, en général pour traiter les affaires de l'Église ou répondre à des besoins spécifiques de l'Église. Après la mort de Joseph Smith, en 1844 et la crise de succession, les conférences générales ont eu lieu sous différentes formes et par interruptions.

Histoire et structure

Le Tabernacle, où les conférences générales eurent lieu de 1848 à 2000.
Foule à Temple Square entre deux sessions de la conférence

En l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, les conférences générales sont une réunion semestrielle où les Autorités Générales et d'autres responsables de l'Église donnent des discours et enseignent les membres de l'Église. Les changements de Présidence de l'Église y sont proposées et soutenues selon le principe du consentement commun. Les conférences générales ont lieu le week-end, les premiers dimanches d'avril et d'octobre. La conférence d’avril est connue comme la « Conférence générale annuelle », et celle d’octobre comme la « Conférence générale semi-annuelle ». À la conférence d’avril sont présentés les statistiques annuelles et les rapports financiers qui ne figurent pas à la réunion d’octobre. Ces deux conférences sont identifiées par le nombre d'années depuis la fondation de l'Église en avril 1830, de sorte que la conférence d'avril 2008 a été la 178e réunion annuelle et la conférence d’octobre 2007 a été la 177e conférence générale semi-annuelle.

Les conférences ont eu lieu depuis 1848 à Salt Lake City, Utah, dans le Tabernacle, à Temple Square jusqu’en 2000 et dans le Centre de conférence ensuite. Historiquement, la Conférence générale durait plus de trois jours et la conférence annuelle incluait toujours le 6 avril ce qui s'est avéré gênant lorsque 6 avril était en milieu de semaine ce qui rendait difficile l’assistance à la conférence pour les personnes ayant des engagements professionnels ou scolaires. En avril 1977, au cours de la présidence de Spencer W. Kimball, la conférence a été réduite à deux jours, le samedi et dimanche[2].

Actuellement, chaque conférence se compose de cinq sessions de deux heures, quatre sessions générales et une session de Prêtrise. Les sessions générales commencent à 10 h et 14 h, le samedi et le dimanche. Les sessions générales sont ouvertes à tous les membres de l'Église et aux invités détenant des billets, en général pour une seule session. Les billets sont gratuits et les membres de l'Église peuvent les demander soit à leurs dirigeants locaux, soit en écrivant au siège de l'Église. La veille, des billets sont également disponibles, si les détenteurs de billets se désistent. Le samedi à 18 h la session de Prêtrise est organisée pour les hommes et les garçons de 12 ans et plus qui détiennent la Prêtrise de l'Église. En outre, une réunion générale des femmes (la Société de secours) a lieu le samedi au début de la conférence générale d’octobre, et une réunion générale de l’organisation des jeunes filles a lieu au début de la conférence d'avril. Ces assemblées durent généralement environ 90 à 120 minutes.

Organisation

Un membre de la Première Présidence de l'Eglise dirige chaque session de la conférence, et le Président de l'Église préside. À certaines occasions, dans le passé, lorsque tout ou partie de la première présidence, était absente, la première présidence demandait à une personne habilitée de le faire, habituellement le plus ancien des apôtres. Le dirigeant officiel présente les différents intervenants, qui au cours des sessions incluent généralement tous les membres de la Première Présidence et certains du Collège des Douze Apôtres et une sélection d'autres dirigeants de l'Eglise. Presque toutes les Autorités générales de l'Eglise sont présentes. Les intervenants qui ne font pas partie des Autorités générales sont des hommes et des femmes membres des organisations auxiliaires. Au cours d'une session générale (généralement le samedi après-midi), le dirigeant de la réunion présente l'ensemble des autorités et des officiers généraux de l'Eglise au consentement commun. C’est habituellement à ce moment que les changements dans la direction générale de l’Eglise sont annoncés. Les membres de la Première Présidence et du collège des Douze Apôtres sont cités par leur nom ; les autres personnes ayant d’autres appels ne sont citées par leur nom que si elles sont appelées ou relevées d'un précédent ou nouvel appel. La personne dirigeant la session demande à tous ceux qui soutiennent l’actuelle ou la nouvelle présidence de lever la main pour un « vote de soutien ». Ceux qui s’y opposent sont invités ensuite à lever la main. Les votes dissidents sont rares et la déclaration d'usage mettant fin au vote est «le vote a été unanime ».

Après la mort d'un président de l'Église et l’appel de son successeur, la session lors de laquelle le vote de soutien a lieu est appelée assemblée solennelle. Lors d'une assemblée solennelle, les groupes des saints des derniers jours sont invités à soutenir le nouveau président de l'Église. En règle générale, l'ordre du soutien est d'abord la Présidence, le Collège des Douze, le Collège des Soixante-Dix, les détenteurs de la prêtrise de Melchisédek, de la prêtrise d'Aaron, de la Société de secours, les membres de l’organisation des Jeunes Filles, puis tous les membres de l’Eglise[3]. Puis le nom de toutes les Autorités Générales sont lus, et les votes de soutien ou les votes ‘contre’ sont demandés. Souvent, des annonces sont faites à la Conférence générale comme la construction de nouveaux temples ou de nouvelles instructions ou nouveaux programmes.

Musique

Chœur du Tabernacle Mormon

La musique est une part importante de la conférence invitant à la spiritualité. Le Chœur du Tabernacle mormon et l'organiste du centre de conférence produisent la majorité de la musique, à l'exception des sessions du samedi après-midi et des sessions de Prêtrise.

Sont également invités des chœurs locaux, les chœurs de l’Institut, du Centre de Formation Missionnaire, et de BYU. Les chants sont généralement choisis dans le répertoire habituel des cantiques de l'Église et de leurs divers arrangements, avec parfois un morceau du répertoire traditionnel sacré. Habituellement, l'assemblée est invitée à se lever et à se joindre à un hymne à mi-parcours de chaque session.

Très rarement, des artistes solistes interprètent des pièces musicales lors des conférences. Le dernier à le faire a été Liriel Domiciano lors de la Conférence générale annuelle de 2004 accompagné du chœur du Tabernacle mormon.

Discours

Les membres de l'Église considèrent et soutiennent le président de l'Église, les conseillers dans la Première Présidence et les membres du Collège des Douze Apôtres en tant que « prophètes, voyants et révélateurs », et sont invités à accorder une attention particulière à ce qu'ils enseignent tout au long de l'année. Toutefois, les discours donnés à la Conférence générale, particulièrement appréciés, sont considérés comme la volonté de Dieu aux membres de l'Église aujourd’hui[4].

Les sermons (habituellement appelé discours) sont publiés dans l’Ensign, le magazine officiel de l'Église en langue anglaise le mois suivant une conférence générale. Ils sont également traduits et imprimés dans le Liahona, version internationale de l'Ensign, publié dans plusieurs langues. Les membres de l'Église sont invités à lire et étudier les discours, d'en discuter à la maison et à l'Église, et de les commenter lors des leçons et des discours à l'Église.

Échantillon des sujets traités lors des discours de conférence générale :

  • L’unité (Eyring, octobre 2008)
  • Le pardon (Faust, avril 2007; Hinckley, octobre 2005)
  • Catastrophes naturelles et préparation (Hinckley, octobre 2005)
  • La foi (Sorensen, avril 2005)
  • Les dangers de la pornographie (Oaks, Avril 2005; Hinckley, octobre 2004)
  • La première vision de Joseph Smith (Uchtdorf, avril 2005)
  • Acquérir un témoignage de Jésus (McMullin, avril 2004)
  • La paternité (Perry, avril 2004)
  • L’expiation de Jésus (Hafe, avril 2004)
  • Le jeûne (Pratt, octobre 2004)
  • La repentance (Nelson, avril 2007; Uchtdorf, avril 2007; Oaks, octobre 2003)
  • La vie éternelle par Jésus (Madsen, avril 2002)
  • La dîme (Tingey, avril 2002)
  • Espoir dans le pardon de Jésus (Faust, octobre 2001)
  • Le Livre de Mormon : un autre témoignage de Jésus-Christ (Packer, octobre 2001)

Articles connexes

Notes et références

Liens externes


Cet article « Conférence générale (mormonisme) » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).