Encyclopédie Wikimonde

Conseil jeunesse de Montréal

Aller à : navigation, rechercher
Cet article a été automatiquement importé, son contenu peut être sujet à caution.

Le contenu des articles engage uniquement la responsabilité de leurs auteurs (visibles dans l'historique).

Vous pouvez modifier l'article pour l'améliorer directement ou retirer ce bandeau si l'article vous semble correct (en supprimant la ligne {{Article importé}}). Si l'article est trop problématique, il peut être supprimé en retirant tout son texte et en expliquant le motif dans la zone « Résumé » de la page de modification.

Le Conseil jeunesse de Montréal

Le logo du Conseil Jeunesse de Montréal

Le Conseil jeunesse de Montréal est une instance consultative relevant de la ville de Montréal. Il a pour fonction de représenter le point de vue de la jeunesse montréalaise dans l'administration municipale et de permettre aux jeunes de s'impliquer dans le processus décisionnel de la ville.

Conseil jeunesse de Montréal
Région Ville de Montréal
Création 2003
Domaine Administration municipale
Coordonnées Erreur Lua dans Module:Wikidata/Récup à la ligne 284 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
Site web CjM.com

Historique

Dans le but de mieux considérer les intérêts et les préoccupations des jeunes Montréalais et Montréalaises, l'administration municipale de la ville de Montréal a officiellement instauré, en 2003, le Conseil jeunesse de Montréal (CjM). Ce faisant, elle incite les jeunes de 12 à 30 ans à s'impliquer activement dans le processus entourant la prise de décisions qui les concernent. En 2009, le CjM a été enchâssé dans la Charte de la Ville[1].

Mandat

Le mandat du Conseil jeunesse de Montréal se divise en deux volets:

  • Conseiller le maire et le comité exécutif, de façon régulière et continue, sur toutes les questions relatives aux jeunes.
  • Assurer la prise en compte des préoccupations jeunesse dans les décisions de l'administration municipale.[2].

Fonctionnement interne

Le Conseil

Le Conseil est composé de quinze (15) membres nommés et bénévoles. Six membres représentent l'est de la ville, cinq le centre et quatre l'ouest. La sélection se fait également en vue d'assurer une représentativité hommes/femmes et une juste représentation de la diversité géographique, linguistique, culturelle et sociale de la jeunesse montréalaise C'est le conseil municipal qui effectue la sélection des membres. Pour devenir membre, il faut déposer sa candidature, lors de la campagne de recrutement annuelle annoncée au grand public. Les membres nommés sont en place pour un mandat d'une durée de trois ans, renouvelable une fois et ne sont pas rémunérés, à l'exception du président et du vice-président. .

Le comité exécutif

Le comité exécutif s'occupe de la direction et de la gestion quotidienne du CjM. Il s'occupe, entre autres, du budget et de prendre les décisions qui en découlent.

Il est composé de sept sièges, dont cinq qui ont le droit de vote:

- la présidence

- la vice-présidence

- le ou la responsable du comité Avis

- le ou la responsable du volet Action du comité Communic-Action

- le ou la responsable du volet Communication du comité Communic-Action

- la coordination (sans droit de vote)

- un observateur (sans droit de vote)

Les mandats des membres sont d'une durée d'un an et sont renouvelables. Le président ainsi que le vice-président sont élu par les membres du Conseil.

Le comité Avis

L'objectif de ce comité est de déterminer les problématiques sur lesquels le CjM souhaiterait se pencher dans ses recherches. C'est également à lui que revient le rôle d'embaucher un agent de recherche ainsi que d'encadrer le travail de rédaction de ce dernier. Il assure aussi le suivi des recherches et leur publication.

Le comité Communic-Action

Ce comité se caractérise par les deux volets complémentaires qui le composent: le volet Action et le volet Communication. En ce qui concerne le premier, il a pour but de faire connaître le Conseil jeunesse de Montréal aux jeunes Montréalais, aux partenaires et aux élus. Cela se concrétise à travers, notamment, l'organisation de diverses activités où ceux-ci peuvent se rencontrer et échanger sur leurs préoccupations.

Le volet communication, quant à lui, se concentre sur la détermination et la planification du positionnement médiatique du CjM. Autrement dit, il s'occupe de la stratégie de communication externe et interne du Conseil. Dans cette démarche, il réfléchit aux meilleurs moyens de communication lui permettant de rejoindre et d'informer le plus grand nombre de jeunes au sujet des projets du CjM, de la vie municipale et d'encourager l'implication citoyenne. Ce volet se charge également d'effectuer un suivi des retombées des travaux du Conseil en plus de soutenir les activités des autres comités.

Contributions récentes

Conseils jeunesses d'arrondissement

Le Conseil jeunesse de Montréal contribue à la mise-en-place de conseils jeunesses dans les arrondissements montréalais et donc à la diffusion de son modèle. Pour l'instant, deux projets sont en cours, dans les arrondissements de Verdun[3] et à Ahuntsic-Cartierville.

Travaux sur la communauté autochtone montréalaise

Le Conseil jeunesse de Montréal s'est associé à l'organisme Montréal Autochtone Pour la publication d'un avis et l'organisation du lancement de celui-ci. Il y était notamment question de la nécessité d'offrir des logements sociaux et des services de santé adapté à cette population[4].

Augmentation de la participation des jeunes aux élections municipales

En 2013, pour ses 10 ans, le Conseil jeunesse s'est donné comme objectif d'augmenter la participation des jeunes montréalais aux élections municipales. Cette volonté s'est traduite par un questionnaire qui est distribué aux élus pour évaluer leur position sur différents enjeux touchant la jeunesse montréalaise.[5]

Publications récentes

2016

- Réalité montréalaise des jeunes Autochtones[6]

2015

- Portrait de la présence des jeunes au sein des instances décisionnelles et consultatives de la Ville de Montréal et de ses organismes associés[7]

- J'entreprend ma ville[8]

- Mémoire sur la ville intelligente[9]

2014

- Mémoire sur le schéma d'aménagement de développement de l'agglomération de Montréal[10]

2015

-Avis sur l'itinérance jeunesse[11]

Notes et références

  1. Ville de Montréal - Portail officiel - Détail du communiqué
  2. Conseil jeunesse de Montréal - À propos de nous
  3. (fr) « Des jeunes pour conseiller les élus », Métro, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  4. (fr) « Des logements sociaux réclamés pour les autochtones à Montréal | Jean-François Bégin | Montréal », La Presse, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  5. Le Conseil jeunesse de Montréal veut stimuler le vote des jeunes
  6. Mathilde Forest Rivière, Bem & co., « Réalité montréalaise des jeunes Autochtones », Conseil jeunesse de Montréal,‎ (lire en ligne)
  7. Martin Crépeau, « Portrait de la présence des jeunes au sein des instances décisionnelles et consultatives de la Ville de Montréal et de ses organismes associés », Conseil jeunesse de Montréal,‎ (lire en ligne (http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/CONS_JEUNESSE_FR/MEDIA/DOCUMENTS/PORTRAIT%20PRESENCE%20DES%20JEUNES_STRUCTURES%20VILLE.PDF))
  8. Élisabeth Émond et Sonia Goulet, « Avis sur l'entrepreneuriat jeunesse », Conseil jeunesse de Montréal,‎ (lire en ligne (http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/CONS_JEUNESSE_FR/MEDIA/DOCUMENTS/J%92ENTREPRENDS%20MA%20VILLE_AVIS%20CJM%20ENTREPRENEURIAT%20JEUNESSE.PDF))
  9. Maxime Beaucage, « Mémoire sur la ville intelligente », Conseil jeunesse de Montréal,‎ (lire en ligne (http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/CONS_JEUNESSE_FR/MEDIA/DOCUMENTS/20150408_M%C9MOIRE%20CJM%20VILLE%20INTELLIGENTE.PDF))
  10. Maxime Beaucage, « Mémoire sur le schéma d'aménagement et de développement de l'agglomération de Montréal », Conseil jeunesse de Montréal, Conseil des Montréalaises, Conseil interculturel de Montréal,‎ (lire en ligne (http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/CONS_JEUNESSE_FR/MEDIA/DOCUMENTS/M%C9MOIRE%20SCH%C9MA%20AMENAGEMENT_3CONSEILS.PDF))
  11. Stéphane Baillargeon, « L'itinérance des femmes et des jeunes expliquée aux politiciens », Le Devoir,‎ (ISSN 0319-0722, lire en ligne)
Le nombre de liens externes est trop important et a été automatiquement limité.