Encyclopédie Wikimonde

Constantin Félicien Cheynet

Aller à : navigation, rechercher
Fichier:Constantin, Cheynet de Beaupré - Nîmes, vers 1876.jpg
Constantin Cheynet en uniforme de lieutenant du 38e régiment d'artillerie monté, à Nîmes, vers 1876

Constantin Félicien Cheynet (1845-1921) (Patronyme rectifié en Cheynet de Beaupré par décision du Procureur de la République de Privas du 5 novembre 1985)[1] est un officier français (capitaine).

Biographie

Né le 11 octobre 1845 à Rochemaure (Ardèche), il est le fils de le fils de Jean Cheynet, cultivateur et de Magdelaine Barral, ménagère[1] [2].

Il épouse le 12 juillet 1877 Marie Alexandrine Ferrié, puis le 19 mars 1881 Marie Henriette Louise Vinson. Il meurt le 29 novembre 1921[3].

Carrière militaire

Après une formation comme 2e canonnier au dépôt d'instruction (30 septembre 1866 au 23 juin 1867) il est affecté comme 2e canonnier servant au 3e régiment d'artillerie le 24 juin 1867[3].

Brigadier (1868) maréchal des logis (1869), maréchal des logis chef (1872), sous-lieutenant (1874), lieutenant (1876), il est nommé capitaine en second au 2° régiment d'artillerie-pontonniers, adjoint à la Manufacture d'armes de Saint-Étienne (3 novembre 1880 au 21 mars 1884)[3].

Il termine sa carrière militaire le 13 septembre 1890 comme capitaine en 1er comme capitaine en 1er au 6e régiment d'artillerie[3].

Il est nommmé chevalier de la Légion d'honneur le 11 juillet 1891[3]

Références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).