Encyclopédie Wikimonde

Cor Akim

Aller à : navigation, rechercher
Corneille Akilimali Bufole
Cor Akim en 2018
Naissance (26 ans)
Bukavu, Sud-Kivu, RDC
Nationalité Congolais
Profession

Cor Akim, de son vrai nom Corneille Akilimali Bufole (4 août 1992) est un chanteur, auteur, compositeur et pianiste congolais, né à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu à l'est de la République Démocratique du Congo.[1][2]

Biographie

Enfance et éducation

Cor Akim est né le 4 août 1992 à Bukavu, Sud-Kivu (République Démocratique du Congo).[3] A partir de 14 ans, il se penche trop sur la musique qu'il en fait son plus grand rêve. Très tôt en 2008, il commence à apprendre le piano en même tant il faisait ses études au Collège Alfagiri de Bukavu.[3] Orphelin de mère à 19 ans, la musique devient son plus grand abri, et passe une année entière sans rien faire d'autre que jouer du piano, essayant de se libérer de ce chagrin.[3][2] A partir de ce moment, sa vie devint un vrai combat, et la musique fut sa meilleure amie, d'abord pour essayer de se libérer de ce chagrin, ensuite pour essayer de gagner sa vie avec, et enfin pour aider les autres en donnant des cours et en dénonçant tout ce qu’il y a de mal autour de lui.[4][5][6]

Carrière

Cor Akim est un grand passionné de la musique, c’est à 18 ans qu’il rencontre Thomas Lusango, un artiste, compositeur, guitariste et coordinateur de Ndaro Culture venant d'INA (Institut National des Arts) à Kinshasa.[5] Ce dernier lui offre des cours de Jazz qui changent sa façon de réfléchir artistiquement. Une année plus tard, en 2011, il fit ensuite la connaissance de Clothilde Larose, une violoniste Belge qui l'emporte dans le classique.[3]

Février 2014, après avoir accompagné sur scène Lokua Kanza à une campagne contre les violences sexuelles organisées par l’organisation internationale VDAY, Akim décida d'enregistrer son premier album (sous le nom de Corneille Akim), "Homme des rêves".[2] Il a ensuite écrit plusieurs autres chansons : "Christmas Wish", "Je suis Kivu", une chanson dans laquelle il pleure pour le Kivu et dénonce ces nombreuses guerres qui pendant toute une décennie ont laissé derrière plus d’un million de morts.[7] Il a travaillé dans Atomique Ebende, Wafwasi group et Quartier des as. Sous le label MakSpeakers, son deuxième album, The Greatest, sort le 14 octobre 2016 avec un concert à l'Institut français de Bukavu.[8]

Vie privée

Cor Akim est le directeur artistique du label MakSpeakers, et fondateur de musique au Star of Africa Center, un centre culturel à Bukavu. Il est actuellement membre de Real Sounds.[9] "Mwasi" en 2016, un retour à la rumba congolaise, est la chanson qui révèle son nouveau nom de Cor Akim au public dans toutes les deux provinces du Kivu.[10][11]

Discographie

Album studio

  • Hommes de rêve
  • The Greatest

Singles

  • 2018 : Tu peux compter sur moi[12]
  • 2017 : Un des plus grands[13]
  • 2017 : Kiuno chako[14]
  • 2016 : Mwasi[10]
  • 2016 : Sorry Really[15]
  • 2016 : Ma femme
  • 2016 : Mama
  • 2016 : Mea culpa[16]
  • 2016 : Tuijenge Congo[17]
  • 2016 : Je suis Kivu
  • 2015 : Chrismas wishes

Collaborations

  • 2017 : Nipe - Big Denty ft. Cor Akim[18]
  • 2015 : Umoja bondeni - Voldie Mapenzi ft. Cor Akim, Kinjaah
  • 2015 : You and I - Kinjaah ft. Cor Akim[19]

Récompenses et nominations

  • 2012 : Meilleur pianiste masculin au Sud-Kivu, ce qui lui vaut sa première apparition internationale dans une publication de la RNW (Radio Netherland wordwide), sous son ancienne appellation, celle de Corneille Akim.
  • 2016 : Kivu Top5 : "Sorry Really" Meilleure chanson au Kivu à la RTNK (Radio Télé Ngoma ya Kivu).[20]

Références

  1. Blog officielle de Cor Akim", Blogger, Google (consulté le 2 mai 2018).
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 "Sud-Kivu : Le Prince Akim est de retour dans son style de prédilection, la musique douce", Mama Radio, 27 octobre 2017 (consulté le 3 mai 2018).
  3. 3,0, 3,1, 3,2 et 3,3 "Biographie de Cor Akim", Music In Africa (consulté le 03 mai 2018).
  4. "Peu d'artistes vivent de leur musique au pays de la rumba", Média Congo, 18 mars 2018 (consulté le 3 mai 2018).
  5. 5,0 et 5,1 Proust, Musaba. "Sud-Kivu : Aldor, Kinjaah, Cor Akim et Thomas Lusango disent « non à l’esclavage en Libye » à travers un méga concert", 243 Stars, 10 décembre 2017 (consulté le 03 mai 2018).
  6. "Interview : Cor Akim parle de son parcourt et son début dans la musique", YouTube, 6 juin 2017 (consulté le 25 avril 2018).
  7. "Mama Festival Présentation: Cor Akim, YouTube, Google, 3 mai 2018 (consulté le 3 mai 2018).
  8. "Cor Akim: Charts et Discographie", ReverbNation (consulté le 2 mai 2018).
  9. "Le Club RFI Bukavu (RDC)", RFI, 23 décembre 2017 (consulté le 03 mai 2018).
  10. 10,0 et 10,1 Plun. "Mwasi (vidéo officielle)", YouTube, Google, 25 Janvier 2016 (consulté le 25 April 2018).
  11. "Interview: Cor Akim parle de son nouvel Album", YouTube, 12 Juin 2017 (consulté le 02 mai 2018).
  12. Akim, Cor. "Tu peux compter sur moi (vidéo officielle)" (https://m.youtube.com/watch?v=GGvjNOJlido), YouTube, Google, 10 mars 2018 (consulté le 02 mai 2018).
  13. Akim, Cor. "Un des plus grands" (https://m.youtube.com/watch?v=BH_1VawV_L4), YouTube, Google, 16 octobre 2016 (consulté le 02 mai 2018).
  14. Akim, Cor. "Kiuno chako (vidéo officielle)" (https://m.youtube.com/watch?v=tHPaTrKiip0), YouTube, Google, 25 Septembre 2017 (consulté le 02 mai 2018).
  15. Akim, Cor. "Sorry Really (vidéo officielle)" (https://m.youtube.com/watch?v=_62xwVFpJW4), YouTube, Google, 05 avril 2016 (consulté le 02 mai 2018).
  16. Akim, Cor. "Mea Culpa" (https://m.youtube.com/watch?v=ZjAmbimCYKk), YouTube, Google, 16 octobre 2016 (consulté le 02 mai 2018).
  17. Akim, Cor. "Tuijenge Congo" (https://m.youtube.com/watch?v=VM7bNcqrfeU), YouTube, Google, 16 octobre 2016 (consulté le 02 mai 2018).
  18. "Big Denty - Nipe ft. Cor Akim" (https://m.youtube.com/watch?v=SIoUjssn-QU), YouTube, Google, 15 mai 2017 (consulté le 02 mai 2018).
  19. Kinjaah. "You and I (vidéo officielle) ft. Cor Akim" (https://m.youtube.com/watch?v=MwPqX2ToJk8), YouTube, Google, 15 septembre 2015 (consulté le 02 mai 2018).
  20. "Sorry Realy Dance Routine Cor'Akim Zairois Prod", HulkShare (consulté le 1 mai 2018).

Liens externes

    Modèle:Portail République Démocratique du Congo

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).