Encyclopédie Wikimonde

Coronavirus party

Aller à : navigation, rechercher

Erreur de script : le module « Formatage du titre » n’existe pas.

Invitation à une coronavirus party en Australie.

Une coronavirus party[1],[2],[3], traduit littéralement en français par « fête coronavirus », également appelée « Covid party »[4],[5],[6],[7],[8],[9],[10],[11], fête Covid[12],[13],[14],[15],[16],[17],[18], « fête de confinement »[19],[20],[21],[22],[23],[24] ou lockdown party[25],[26],[27],[28],[29],[30],[31],[32], est un phénomène social constaté en France, en Allemagne, aux États-Unis et au Royaume-Uni lors du confinement des populations pour réduire les risques sanitaires liés à la pandémie de Covid-19.

Ces rassemblements sont apparemment organisé pour attraper la maladie à coronavirus 2019 (Covid-19), mais parfois simplement parce que les participants ne s'inquiètent pas des conséquences, ni personnellement, ni pour la communauté. De tels rassemblements sont explicitement mentionnés (et interdits) dans les modèles de décrets de sécurité néerlandais pour la pandémie[33].

Dans le monde

Au moins un participant à une telle fête dans l'État américain du Kentucky s'est révélé positif au virus[34]. D'autres événements, tels que les rassemblements sur le thème du coronavirus, ont également été condamnés comme imprudents[35]. Le journal belge Het Laatste Nieuws a rapporté le que de nombreuses personnes ont célébré la dernière soirée avant l'entrée en vigueur des nouvelles règles. Un grand nombre de coronavirus parties ont ainsi été organisées à la dernière minute[36].

Le , la police a annoncé qu'elle avait mis fin à plusieurs Coronavirus party dans le Land allemand de Bade-Wurtemberg. Les participants étaient âgés de 15 ans à 25 ans. La plupart d'entre eux ont compris leurs méfaits. Les jeunes se sont rencontrés dans les cours d'école, à des barbecues et dans les parcs. Le président de la police a demandé aux parents de prendre la responsabilité de leurs enfants[37].

Selon la chaîne de télévision autrichienne ORF, quatre hommes se sont rencontrés le dans un club-house à Heiligenkreuz am Waasen. L'un des hommes s'est avéré être un membre du parlement du Land de Styrie, Gerhard Hirschmann (Parti de la liberté d'Autriche). Son parti et d'autres ont condamné son comportement, après quoi Hirschmann a démissionné[38].

Le , 14 étudiants vivant dans une résidence à Tartu, en Estonie, ont organisé une fête. Certains de ces étudiants présentaient des symptômes de Covid-19. Au , 16 étudiants de la résidence ont été confirmés infectés. Le gouvernement décide alors d'isoler les 280 étudiants vivant dans le bâtiment, la police veillant à ce que personne ne puisse partir[39].

Avis d'experts

Si les États-Unis ont réussi à immuniser des groupes contre des maladies comme la varicelle, les oreillons, la polio et la rougeole, ce n'est pas encore avec la Covid-19[40]. Selon des experts interrogés par Time, essayer de construire une immunité contre le coronavirus par l'exposition plutôt que d'attendre qu'un vaccin soit développé pourrait avoir des conséquences mortelles[40].

Greta Bauer, professeure d'épidémiologie et de biostatistique, demande aux gens de ne pas s'infecter intentionnellement[41]. Selon elle, une « fête du coronavirus » est une mauvaise idée[41].

Notes et références

  1. (en) « Police chief slams nightclub over coronavirus party post », .
  2. (en) « 'We Are a Long, Long Way Away' From Achieving Herd Immunity to COVID-19. Here's What Experts Say », sur Time (consulté le 20 mai 2020).
  3. (en) « Please, Don’t Intentionally Infect Yourself. Signed, an Epidemiologist. Here are seven reasons your “coronavirus party” is a bad idea. », sur The New York Times, (consulté le 20 mai 2020).
  4. « Les « Covid party » «extrêmement dangereuses» alertent les autorités américaines », sur lavoixdunord.fr, La Voix du Nord, (consulté le 19 mai 2020)
  5. « Aux États-Unis, des « covid party » pour s'immuniser contre le virus », sur cnews.fr, CNews, (consulté le 19 mai 2020)
  6. « États-Unis. Ils organisent des « Covid party » pour développer une immunité au virus », sur ouest-france.fr, Ouest-France, (consulté le 19 mai 2020)
  7. Yanis Saidi, « Les Covid Party : cette nouvelle mode aux États-Unis pour s’immuniser… », sur raprnb.com, (consulté le 20 mai 2020)
  8. « Aux États-unis, des "Covid-party" sont organisées pour s’immuniser contre le virus », sur mouv.fr, Mouv', (consulté le 20 mai 2020)
  9. « La nouvelle folie américaine: des "soirées Covid-19" pour s'immuniser au coronavirus », sur dhnet.be, La Dernière Heure/Les Sports, (consulté le 20 mai 2020)
  10. « Ils organisent des fêtes dans le but de... s’immuniser face au coronavirus », sur sudinfo.be, Groupe Sudpresse, (consulté le 20 mai 2020)
  11. « Welcome to the Covid party », sur jim.fr, Journal international de médecine, (consulté le 20 mai 2020)
  12. « Aux États-Unis, des "fêtes Covid-19" organisées pour acquérir l'immunité, les autorités en alerte », sur ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 20 mai 2020)
  13. « USA: mise en garde contre les "fêtes Covid-19" pour acquérir l'immunité », sur larepubliquedespyrenees.fr, La République des Pyrénées, (consulté le 20 mai 2020)
  14. « Mise en garde contre les «fêtes COVID-19» pour acquérir l’immunité », sur lapresse.ca, La Presse, (consulté le 20 mai 2020)
  15. « Les autorités américaines mettent en garde contre les «fêtes Covid-19» », sur lefigaro.fr, Le Figaro, (consulté le 20 mai 2020)
  16. « Aux États-Unis, l'inquiétude grandit face aux "fêtes Covid-19" pour acquérir l'immunité », sur sciencesetavenir.fr, Sciences et Avenir, (consulté le 20 mai 2020)
  17. « Aux États-Unis, des "fêtes Covid-19" pour s'immuniser : une très mauvaise idée », sur parismatch.com, Paris Match, (consulté le 20 mai 2020)
  18. « Coronavirus : Mise en garde contre les « fêtes Covid-19 » pour acquérir l'immunité », sur 20minutes.fr, 20 Minutes, (consulté le 19 mai 2020)
  19. Le Point.fr, « Quand, en plein confinement, Paris est une fête », sur Le Point, lepoint.fr, (consulté le 20 mai 2020)
  20. actufr.paris, « Ils font la fête dans une rue de Paris pendant le confinement », sur actu.fr, actufr.paris (consulté le 21 mai 2020).
  21. « Indre-et-Loire : ils font la fête pendant le confinement », sur lanouvellerepublique.fr (consulté le 21 mai 2020)
  22. « A Beauvais, la fête en plein confinement tourne mal », sur leparisien.fr, (consulté le 21 mai 2020)
  23. « Confinement: une fête «clandestine» dégénère, tirs de défense et amendes en série », sur LA VDN, (consulté le 21 mai 2020)
  24. (hr) « Oise. Il organise une fête en plein confinement, elle dégénère lorsqu’il sort son pistolet et tire », sur ouest-france (consulté le 21 mai 2020)
  25. (hr) « Une “lockdown party” tourne mal en France, l’hôte tire plusieurs coups de feu en l’air », sur www.7sur7.be (consulté le 21 mai 2020)
  26. « Le mot du jour. Pendant le confinement, les “lockdown parties” continuent », sur Courrier international, (consulté le 21 mai 2020)
  27. Le Soir, « «Lockdown party»: des fêtards se cachent dans un placard pour tenter d’échapper à la police », sur Le Soir, (consulté le 21 mai 2020)
  28. Le Soir, « Près de 20 personnes organisent une lockdown party à Bruxelles, la police intervient », sur Le Soir, (consulté le 21 mai 2020)
  29. DH Les Sports+, « Un jeune qui avait participé à une "lockdown party" exprime ses regrets : "Ça me fait vraiment mal maintenant" » (https://www.dhnet.be/actu/societe/devenu-l-icone-des-lockdown-party-bien-malgre-lui-il-evoque-ses-regrets-ca-me-fait-vraiment-mal-maintenant-5e847259d8ad5816319a8146), sur www.dhnet.be, (consulté le 21 mai 2020)
  30. Nicolas Fontaine, « Une lockdown party révolte les internautes… mais regardez la photo de plus près ! » (http://www.letribunaldunet.fr/humour/lockdown-party-fete-paques-confinement-photomontage.html), sur Le Tribunal Du Net, letribunaldunet, (consulté le 21 mai 2020)
  31. Sudpresse, « La «lockdown party» qui passe très mal » (https://www.laprovince.be/561379/article/2020-05-15/la-lockdown-party-qui-passe-tres-mal), sur Édition digitale de Mons, (consulté le 21 mai 2020).
  32. RTL Newmedia, « Une lockdown party dans un appartement à Bruxelles: la police est intervenue, des personnes ont tenté de se cacher » (https://www.rtl.be/info/regions/bruxelles/une-lockdown-party-dans-un-appartement-a-bruxelles-la-police-est-intervenue-des-personnes-ont-tente-de-se-cacher-1217692.aspx), sur RTL Info (consulté le 21 mai 2020)
  33. (nl) « Noodverordening van de voorzitter van de veiligheidsregio [...] » (https://www.veiligheidsberaad.nl/wp-content/uploads/2020/03/Definitieve-modelnoodverordening-COVID-19-veiligheidsregios.pdf) [PDF], (consulté le 28 mars 2020), p. 7 (Article 2.1: 'Verboden samenkostem en evenementen).
  34. (en) « A group of young adults held a coronavirus party in Kentucky to defy orders to socially distance. Now one of them has coronavirus » (https://edition.cnn.com/2020/03/24/health/kentucky-coronavirus-party-infection/index.html) (consulté le 25 mars 2020).
  35. (en) « Friends throw 'coronavirus party' with face masks, 'Quarantini' drinks, Pandemic game » (https://www.foxnews.com/lifestyle/coronavirus-party-friends-face-mask-quarantine-drinks.amp?fbclid=IwAR2zhcQeJ-FnOsiPbqoU31RT0O7XFsyVMei3Zfk2IZBhQSmcpog66C7GSWM) (consulté le 25 mars 2020).
  36. (vls) Het Laatste Nieuws, « “Schaam je!” Belg die corona-ellende van dichtbij meemaakt in Italië, haalt fel uit naar feestvierende Belgen » (https://www.hln.be/nieuws/buitenland/-schaam-je-belg-die-corona-ellende-van-dichtbij-meemaakt-in-italie-haalt-fel-uit-naar-feestvierende-belgen~a62928b4/), (consulté le 28 mars 2020).
  37. (de) Badische Neueste Nachrichten, « Polizei löst „Corona-Partys“ in Baden-Baden, Bühl und Durmersheim auf » (https://bnn.de/blaulicht/mittelbaden-polizei-hat-in-diesen-krisenzeiten-kein-verstaendnis-fuer-feiernde-jugendliche), (consulté le 21 mars 2020).
  38. (de-AT) « FPÖ-Abgeordneter feierte „Corona-Party“ » (https://steiermark.orf.at/stories/3040368/), sur orf.at, (consulté le 21 mars 2020).
  39. (en) « Coronavirus cases increase to 16 at Tartu students' halls of residence » (https://news.err.ee/1079239/coronavirus-cases-increase-to-16-at-tartu-students-halls-of-residence), sur news.err.ee, (consulté le 19 avril 2020).
  40. 40,0 et 40,1 (en) Jasmine Aguilera, « No, You Should Not Have or Participate in a Coronavirus Party. Here's What to Know About Herd Immunity » (https://time.com/5825386/herd-immunity-coronavirus-covid-19/), sur time.com, (consulté le 20 mai 2020).
  41. 41,0 et 41,1 (en) Greta Bauer, « Please, Don’t Intentionally Infect Yourself. Signed, an Epidemiologist. : Here are seven reasons your “coronavirus party” is a bad idea. » (https://www.nytimes.com/2020/04/08/opinion/coronavirus-parties-herd-immunity.html), sur nytimes.com, (consulté le 20 mai 2020).

Voir aussi

Articles connexes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).