Encyclopédie Wikimonde

Courts dans l'Herbe

Aller à : navigation, rechercher

Courts dans l'Herbe est une association française créée en 2004, dont la mission est l'organisation d'un festival à Saint-Maur-des-Fossés dans le Val-de-Marne. Cet événement allie concerts, courts-métrages, expositions, graffitis, théâtre et arts du cirque, afin d'abolir les frontières entre les arts, les réunir en un ensemble cohérent et festif.
Courts dans l'Herbe organise aussi des ateliers de calligraphie, de courts-métrages, et un ciné-club.

Objectifs et actions

Les Zerbiens, peuple de l'herbe et animateurs du festival

Les 3 objectifs majeurs sont les suivants :

  • Promouvoir le court-métrage dans sa diversité auprès du grand public.
  • Découvrir de jeunes artistes, peintres, musiciens, danseurs, comédiens et leur offrir un espace de création dans le cadre du festival, des ateliers et des expositions organisés tout au long de l'année.
  • Partager avec le public un moment de détente, offrir un voyage musical et visuel jonché de surprises et d'inattendus.

Afin de les réaliser, différentes actions sont mise en œuvre :

  • Le Festival : Chaque année est organisé un festival au Parc de l'abbaye de Saint-Maur des-fossés. En 2007 il eut lieu sur 2 jours et accueilli plus de 5500 spectateurs.
  • Les Ateliers : les ateliers de calligraphie et de courts-métrages répondent à la volonté d'offrir au grand public des activités artistiques originales tout au long de l'année. Ouverts à tous, ils s'adressent plus particulièrement aux jeunes (partenariat avec des établissements scolaires du Val-de-Marne comme le collège François-Rabelais à Saint-Maur-des-Fossés).
  • Le Ciné Club : la mise en place d'un ciné-club va également dans ce sens. En outre, ces activités doivent permettre à l'association de se constituer une source de revenus stables, pour préserver la gratuité du festival.

À moyen terme, l'action de Courts dans l'Herbe s'inscrit dans deux directions :

  • D'une part, faire perdurer le festival, l'embellir d'année en année, proposer une programmation riche et inattendue à chaque édition, pour toujours surprendre et faire "kiffer" gratuitement leurs concitoyens.
  • D'autre part, et parce qu'une telle aventure nécessite un important financement, développer des activités dites marchandes pour consolider les finances de l'association, mais aussi créer des emplois pour les membres qui possèdent les qualifications requises dans les domaines requis.

Le Festival Courts dans l'Herbe

Le Festival Courts dans l'Herbe est un festival pluriculturel (concerts, expositions, performances théâtrales, diffusion de courts-métrages ...) en plein air qui accueille des artistes de divers horizons. Il a été créé en 2003 en France à Saint-Maur-des-Fossés dans le Val-de-Marne et a pour buts :

  • d'ouvrir gratuitement les portes de la culture à tous les publics.
  • de réunir des artistes et mettre en lumière leurs travaux.
  • de participer à l'élan culturel en animant un quartier, une ville, un département.
  • de créer un réseau entre les associations culturelles val-de-marnaises.

Depuis plusieurs années, le Festival Courts dans l'Herbe ne cesse de grandir, passant de 50 participants en juin 2003 à plus de 5500 en juin 2007. [réf. nécessaire]

Histoire

[style à revoir]

Les premiers pas : tu auras des amis

  • Festival 2003 : En juin, Tom Van Eersel, Vincent Schavsinski viennent de finir leurs premiers courts-métrages communs : (Jeu d'esprits). Le même Tom a réalisé un film avec les enfants du centre de loisirs dans lequel il travaille (Drôle de mercredi). Julien Letellier également : (La fin du je). Ils décident donc d'organiser une soirée à thème: « Mattons des films dans le jardin ».

Un drap bien tendu entre deux branches, un vidéo-projecteur emprunté, une quarantaine de personnes, sept courts-métrages pour enfants, adultes ou amateurs de gore. Après le succès de cette première soirée, ils décident de continuer de façon plus ambitieuse.

Festival 2004 : Cette fois-ci, l'organisation débute dès le mois de mars pour un événement prévu en juin. À la bande des débuts sont venus se joindre un électro pour illuminer la nuit, deux photographes et deux graffeurs qui exposeront le soir même. Mais surtout, pour la première fois, une programmation internationale. Au final ce sont 5 films, 150 personnes dont quelques réalisateurs qui sont présents, notamment Marc Andréoni – réalisateur de Trouville qui remporte la Pelouse d'Or 2004[1]. Cette deuxième édition fut une réussite.

Préparation du Festival 2005 : Après les bons résultats des deux éditions précédentes, les organisateurs souhaitèrent donner davantage d'ampleur à ce jeune festival. Le projet étant de pouvoir un jour l'organiser au Parc de l'abbaye de Saint-Maur-des-fossés situé à proximité du lieu des anciennes éditions. Fin 2004, la mairie de Saint-Maur accepte de les recevoir. Pour cette rencontre, la présentation du projet fut soigneusement préparée : Présentation Power Point, simulation-photos des infrastructures imaginées, dossier rédigé de 20 pages. Le projet fut approuvé.

Mes souliers sont trop petits

En 2006, des artistes comme 21 Grammes, Youssou Mane, Léa Bulle ou encore El Gafla enflamment les concerts, les expositions étant assurées par le calligraphe L'Atlas, des graffeurs tels que Sunset ou Tank, ou encore Moho, peintre algérien qui peint la couleur de la vie au beau milieu de la sale guerre des années 1990 en Algérie, entre autres. La projection des courts-métrages sélectionnés par les membres de l'association tout au long de l'année rencontre une nouvelle fois un vif succès, grâce à la diversité et à la qualité des films proposés. C'est le documentaire Regards Libres de Romain Delange qui remporta la Pelouse d'Or 2006[1], devant le court-métrage américain Spin réalisé par Jamin Winans.

  • Festival 2007, les 15 & 16 juin, pour la première fois la fête se prolongea durant 2 journées.

Au programme : un vendredi tzigane et un samedi africain avec 5 000 m² d'espace en plus, un marché équitable, des concerts, des marionnettes géantes, des jongleurs de feu, et cette désormais fameuse projection de courts-métrages, accueillant encore plusieurs milliers de spectateurs.

Quelques chiffres

L'association Courts dans l'Herbe est dirigée par un conseil de 7 membres, élus pour une année par l'assemblée générale.

Nombre de spectateurs et artistes approximatif[réf. nécessaire] :

  • 2003 : 43 spectateurs, 6 courts-métrages projetés.
  • 2004 : 134 spectateurs, 13 courts-métrages projetés, quelques amis peintres et photographes exposent.
  • 2005 : 1535 spectateurs, 12 courts-métrages projetés, 3 concerts, 35 artistes, 55 bénévoles.
  • 2006 : 4766 spectateurs, 17 courts-métrages projetés, 9 concerts, 85 artistes, 110 bénévoles.
  • 2007 : 5507 spectateurs, 23 courts-métrages projetés, 11 concerts, 120 artistes, 130 bénévoles.
  • 2008 : 6418 spectateurs, plein de courts-métrages projetés, plein de concerts, plein artistes et plein de bénévoles.

Annexes

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Prix décerné au meilleur court-métrage de l'édition.

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).