Encyclopédie Wikimonde

Crystal Distortion

Aller à : navigation, rechercher

Crystal Distortion est le nom d'artiste de Simon Carter, compositeur, performeur et producteur anglais de musique électronique, apparenté au style techno, breakbeat, tribe ou hardcore. Lui et les membres des spiral tribe sont considérés comme pionniers des concert de musique électronique improvisés[1]

Biographie

Membre du collectif et sound-system Spiral Tribe, qu'il rejoint en 1991, il est un membre actif de la scène underground techno française (celle de la Free Party et du teknival), avec plusieurs centaines de titres à son actif entre 1990 et 2010[1].

Son style musical est caractéristique du son des Spiral Tribe, qui mélange les influences de la techno de Detroit, du hip-hop et de l'acid-house anglaise, le tout dans un esprit punk (rapide, distordu et violent) et psychédélique (débridé, transe et dancefloor).[interprétation personnelle]

Il est également co-membre de R-Zac, ou R-Zac23, nom du projet commun qu'il partage avec 69db, autre membre du collectif Spiral Tribe. R-Zac a également produit de nombreux EP sous ce nom, dont l'un des hymnes techno / tribe de Spiral Tribe : Apocalyptic Heroes sur le label américain Dropbass Network en 1995.[réf. nécessaire]

En 2014, Crystal Distortion continue à se produire sur scène, notamment en Europe et en France, seul, avec R-ZAC, ou lors de soirées.[réf. nécessaire]

Materiels et techniques

Simon Carter est reconnu pour son utilisation intensive des "groovebox" sur scène ; sa préférée était la RM1X de chez Yamaha mais il a également performé sur toute les groovebox de la série MC de chez Roland et même sur des Electribe de chez korg

Malgré[Quoi ?] sa tendance à l'improvisation, Simon écrit le jour même quelques patterns qui serviront de base à son live. Il pratique souvent cette activité pendant un trajet de train ou un début de soirée chez un ami, quelques heures avant de jouer.

Discographie

  • Expect the unexpected, Network 23, 1996
  • U238, Expressillon, 2000
  • 8 66 AND COUNTING, Expressillon, 2001
  • Gazole2, UWE Records, 2000
  • T.THINGS I4M NOT SUPPOSED TO DO, 2004
  • Network 23 13 cristal distortion, 1995
  • Network 23 21 cristal distortion acid funk, 1995
  • Chip chokey cristal distortion, 2010

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 LSD Magazine interviews Crystal Distortion, 2014-06-01

Liens externes

Cet article « Crystal Distortion » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).