Encyclopédie Wikimonde

Culture intime

Aller à : navigation, rechercher

La culture intime d'un groupe social donné est l'ensemble des options, des discours, des implicites, des a priori et des comportements (parfois ostentatoires, parfois secrets ou semi-secrets) adoptés par ce groupe, le délimitant et le configurant, habituellement par démarcation par rapport à un ensemble social plus vaste et plus intriqué.

La principale culture intime (mais non la seule) est reliée au sexage. Une idée commune courante induit, par exemple, qu'il y aurait des produits culturels (habits, films...) féminins et masculins, associés à des comportements (dé)codés comme des postures, des propos récurrents féminins ou masculins. Cette codification d'appartenance culturelle à un genre mobiliserait tout un monde implicite qui serait parfois endossé, parfois trahi, en fonction du rapport établi par l'individu aux cultures intimes qu'il endosse ou dont il se démarque.

Les différents groupes ethniques de l'espace urbain cosmopolite ont leur culture intime particulière se manifestant dans la gastronomie, l'habitat, les rites, etc. En situation de diaspora certains traits de la culture intime de groupes ethniques particuliers (langue, culte, pratiques matrimoniales) font l'objet d'un renforcement particulier, visant à résister aux pressions assimilatrices du groupe plus large.

Voir aussi

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).