Encyclopédie Wikimonde

Cyberdramon

Aller à : navigation, rechercher

Cyberdramon
Personnage de fiction apparaissant dans
Digimon.

Nom original インプモン
Origine Digimonde
Sexe Masculin
Espèce Digimon
Entourage Ryō Akiyama (partenaire)
Voix Ikkei Seta (JA)
Saisons Digimon Tamers (saison 3)

Cyberdramon (サイバードラモン?) est un digimon cyborg de type anti-virus et niveau ultime, issu de la franchise japonaise Digimon. Il est partenaire du digi-dompteur Ryō Akiyama, aux côtés duquel il apparaît dans la série télévisée Digimon Tamers. Cyberdramon apparait dans de nombreux produits dérivés de la franchise, incluant jeux vidéo et cartes à jouer.

Création et conception

Le nom du personnage est dérivé des mots cyber (« cybernétique ») et dra (diminutif de « dragon »). Cyberdramon apparait pour la toute première fois dans le jeu vidéo Digimon Adventure 02: D1 Tamers, publié sur console WonderSwan en 2000, comme partenaire spécifiquement conçu pour Ryō Akiyama ; Ryō est, en lui-même, un personnage conçu uniquement pour la console WonderSwan[1]. Sa technique qui consiste à envoyer une énergie destructrice s'inspire de la série télévisée des années 1970 Kamen Rider[1].

Apparence

Cyberdramon est un dragon cyborg noir à la silhouette humanoïde, avec des ailes rouges et une armure de métal. II est de taille à peu près humaine, et apparait comme très impressionnant. Un casque métallique recouvre le dessus de sa tête, cachant ses yeux s'il en a; on ignore s'il est aveugle et utilise ses autres sens pour se repérer où si ses yeux ne sont tout simplement pas visibles, mais il n'a jamais parut aveugle dans la série.

Description

Cyberdramon est un digimon cyborg de niveau ultime et de type antivirus[2]. Il est en réalité issu de la digivolution ADN de deux digimon, Monodramon et ZeedMilleniunmon. Ce dernier étant à l'origine un mauvais digimon, Cyberdramon en a gardé un tempérament sauvage et féroce, qui le pousse à devenir trop agressif au combat et à attaquer tous les ennemis environnants. Pour cette raison, le digivice de Ryo est équipé d'un dispositif permettant de le retenir lorsqu'il s'emporte.

Cyberdramon apparaît avec Ryo dans l'épisode Pauvre Ryo, dans lequel il sauve Kyubimon d'un Megadramon[3]. Par la suite, Ryo et lui accompagne pendant un moment les dompteurs pour les aider à retrouver Calumon, et c'est Cyberdramon qui terrasse Majiramon, le devas dragon. Mais après ce combat, tous deux doivent quitter le groupe, Ryo devant accompagner Cyberdramon dans sa recherche de son ultime adversaire. Leur recherche les amène dans l'épisode 38 jusqu'à Ebonwumon, qui leur apprend l'existence du D-Reaper. Ryo et Cyberdramon recommencent alors à faire équipe avec les autres dompteurs pour vaincre ce nouvel adversaire.

Cyberdramon est également un cas particulier dans le sens où il se biomélange avec Ryo sous sa forme ultime pour passer au niveau méga, alors que Takato, Henry et Rika se biomélangent avec leurs digimon lorsque ceux-ci sont au niveau disciple.

Digivolutions

Monodramon

Monodramon est la forme de Cyberdramon au niveau disciple. Il s'agissait à la base de l'un des deux digimons ayant formé Cyberdramon par digivolution ADN. Lorsque les Tamers prirent l'Arche qui les ramena sur Terre, Cyberdramon dé-digivolve et redevient Monodramon, tout en conservant la capacité de se digivolver en Cyberdramon. Monodramon est un petit dragon bleu-violet anthropomorphe avec des ailes sur les bras. Sous cette forme, sa part agressive disparait complètement, et il change radicalement de personnalité pour devenir un digimon joueur et aimable.

Justimon

Justimon est la forme de Cyberdramon au niveau méga. Il s'agit en réalité du « biomélange », c'est-à-dire de la fusion de Ryo et de Cyberdramon, qui se mélangent alors pour ne plus former qu'un seul individu. Justimon est une sorte de chevalier-robot humanoïde dont l'apparence est peut-être inspiré des Sentai. Son bras droit est robotique, et peut se transformer en diverses armes pour ses attaques. Ryo et Cyberdramon se biomélangent pour la première fois en Justimon dans l'épisode Bravo Justimon, afin de venir en aide aux autres Tamers contre le D-Reaper.

Médias

Hormis son inclusion dans la série télévisée Digimon Tamers, Cyberdramon apparait également dans de nombreux jeux vidéo tirés de la franchise. Ils incluent notamment Digimon Adventure 02: D1 Tamers (2000), Digimon Story: Cyber Sleuth (2016)[4], et Digimon Story: Cyber Sleuth - Hacker's Memory (2017)[5].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 (en) Chiaki J. Konaka, « Cyberdramon » (consulté le 1er mai 2018).
  2. (de) « Cyberdramon », sur digimon-chronic.de (consulté le 1er mai 2018).
  3. Digimon Tamers, Pauvre Ryo, 2004, Jetix.
  4. (pt-BR) « All 240 Digimon in Digimon Story: Cyber Sleuth », sur Kotaku (consulté le 1er mai 2018).
  5. (pt-BR) « Digimon Story: Cyber Sleuth Hacker's Memory (PS4/PS Vita) introduzirá sistema de dominação de área », sur playstationblast.com.br (consulté le 1er mai 2018).

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).