Encyclopédie Wikimonde

Cycle des hautes études pour le développement économique

Aller à : navigation, rechercher

Le Cycle des hautes études pour le développement économique (CHEDE) est un forum d’échanges ouvert aux décideurs intéressés par les grands enjeux économiques. Organisé depuis 2003 par l’Institut de gestion publique et de développement économique (IGPDE), il réunit chaque année une promotion d’auditeurs exerçant des responsabilités dans des entreprises privées, dans les administrations publiques ou dans la société civile.

Origine

L’idée d’un cycle de hautes études est née de la volonté de décloisonner le ministère de l’économie et des finances en l’ouvrant sur l’extérieur.

Selon les mots du ministre de l’économie, des finances et de l’industrie de l’époque, Francis Mer : « L’État doit dorénavant « situer » ses missions par rapport aux interventions des autres acteurs : la société civile, les marchés, l’Europe, les collectivités territoriales… Son action, porteuse de l’intérêt général, doit être plus centrée sur les attentes des « citoyens usagers ». En cohérence avec la dynamique de « Bercy en mouvement », j’ai donc souhaité que le MINEFI s’ouvre d’avantage aux exigences et aux contraintes de la société civile et y enrichisse sa propre culture professionnelle. La création du Cycle des Hautes Études pour le Développement Economique répond à cet objectif en s’inscrivant dans cette démarche »[1].

La première session du CHEDE s’est tenue en 2003.

Mission

Le CHEDE, en tant que cycle destiné aux décideurs intéressés par les grands enjeux économiques ainsi qu’aux partenaires et usagers des ministères économique et financier, se donne pour mission :

  • D’encourager la réflexion sur l’élaboration des politiques publiques menées en matière économique ;
  • De faciliter les échanges entre les cadres dirigeants des secteurs privé et public, les élus nationaux et locaux, les représentants des professions libérales, les syndicalistes, les chercheurs ou tout autre acteur de la société civile.

À travers les séminaires, l’objectif recherché est de :

  • Sensibiliser les cadres dirigeants de la haute fonction publique aux problématiques des entreprises,
  • Renforcer la connaissance que les chefs d’entreprise et les cadres du secteur privé ont des politiques publiques,
  • Valoriser l’action publique au service des entreprises.

Durant le cycle, les problématiques abordées sont l’action publique, les enjeux liés aux mutations économiques et au développement des territoires, aux politiques budgétaires et fiscales, aux besoins de protection, prévision et régulation de l’activité économique. Les sujets économiques sont abordés de façon large, c’est-à-dire en faisant appel à des experts pour l’analyse des questions d’actualité, à de grands témoins pour les retours d’expérience, et en s’appuyant sur l’éclairage d’autres disciplines, telles que l’histoire, la géographie ou la sociologie[2].

Organisation

Le CHEDE est organisé par l’Institut de Gestion Publique et de Développement Economique (IGPDE). Service à compétence nationale, l’IGPDE est un opérateur de formation continue rattaché à la direction des ressources humaines du Secrétariat général des ministères économiques et financiers.

Les auditeurs sont sélectionnés chaque année sur examen d’un dossier de candidature et entretien. Chaque promotion du cycle national compte entre 60 et 70 participants. Les promotions s’efforcent de respecter un équilibre entre la représentation du secteur public (fonction publique d’État, territoriale et hospitalière), du secteur privé (cadres, entrepreneurs et professions libérales), et de la société civile (représentants d’organisations syndicales ou d’associations), ainsi que la parité homme/femme.

Outre le cycle national, l’IGPDE organise également des cycles régionaux du CHEDE, d’une durée plus brève et pour une promotion moins nombreuse, mais reposant sur la même approche globale, pratique et pluridisciplinaire des questions économiques et le même principe de mixité des publics. Parmi ces cycles, il convient de citer :

  • le CHEDE Méditerranée (CHEDE-MED[3]), organisé par l'IGPDE en partenariat avec la Tunisie (École nationale des Finances), le Maroc (Institut des Finances), le Liban (Institut des Finances Basil Fulheian) et l'Espagne (Instituto de Estudios Fiscales (es)).
  • les Rencontres régionales du CHEDE.

Déroulement

Depuis 2006, le cycle national du CHEDE se déroule sur 9 mois, entre janvier et septembre. Il comporte six séminaires thématiques : un séminaire d’intégration, un séminaire de présentation des ministères économiques et financiers, deux séminaires territoriaux, un voyage d’étude dans un pays européen et un séminaire de clôture, consacré à la restitution des travaux de groupe.

Le principe d’un cycle de hautes études et le format des séminaires s’inspire des formations thématiques proposées par des établissements comme l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN) ou l’Institut National des Hautes Études de la Sécurité et de la Justice (INHESJ).

Chaque séminaire s’efforce de respecter un équilibre entre des rencontres avec des personnalités de haut niveau, des conférences assurées par des personnalités ou des acteurs majeurs du monde économique et social, sur les grands enjeux actuels, des tables rondes réunissant des décideurs ou des relais d’opinion (élus, chefs d’entreprise, journalistes, syndicalistes), des travaux de groupe, qui permettent la mise en commun des expériences et des points de vue et des visites de terrain (entreprises, sites industriels…).

Association

Plus de 800 personnes ont suivi depuis sa création le cycle national ou l’un des cycles régionaux du CHEDE. Les anciens auditeurs du cycle national ou des cycles régionaux du CHEDE sont membres de droit de l’Association des anciens auditeurs du CHEDE (AAACHEDE).

Notes et références

  1. « CHEDE - Mot du ministre », sur http://www.economie.gouv.fr/igpde
  2. F. Demaison, « Le CHEDE : 10 ans au service de la diffusion du savoir économique et de l’innovation pédagogique », Gestion et finances publiques,‎ (lire en ligne)
  3. « CHEDE-MED | Le portail des ministères économiques et financiers », sur www.economie.gouv.fr (consulté le 28 octobre 2015)

Liens externes

  • Site du CHEDE (http://www.economie.gouv.fr/igpde-chede)
  • Site de l'IGPDE (http://www.economie.gouv.fr/igpde)
  • Site de l'AAACHEDE

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).