Encyclopédie Wikimonde

Cyclonomade

Aller à : navigation, rechercher
Exemples de vélo de cyclonomades.

Mot-valise constitué à partir de « cycliste » et de « nomade », le mot cyclonomade désigne un voyageur à vélo sur le moyen et long terme.

Contrairement au cyclotourisme, qui est un loisir, le cyclonomadisme est avant tout un mode de vie. Le cyclonomade se déplace principalement à vélo, sur de longues distances et durant de longues périodes. Cependant, tout comme le cyclotourisme, le mode de vie cyclonomade exclut toute forme de compétition.

Le choix de la vie à vélo

Le vélo comme mode de vie est une évidence pour certains[1] :

  • Un langage universel : le vélo est un moyen de transport présent dans le monde entier et accessible à un maximum de personnes. Ainsi le vélo ne démontre aucune richesse, et devient alors un moyen de ne pas se dissocier de l'autre, qu'il soit riche ou pauvre.
  • Entre vitesse et voyage lent : voyager à vélo permet de couvrir assez rapidement de grandes distances si on le compare à la marche à pied. Cependant ce moyen de transport permet aussi de se déplacer relativement lentement, de découvrir les paysages au rythme des coups de pédales, de s'imprégner des différentes régions et de leurs population, etc.
  • L'adaptabilité : à travers son histoire, la bicyclette a su démontrer sa capacité à se modifier et s'adapter aux besoins de son utilisateur. Un vélo peut avoir 1001 visages, et 1001 manières de l'utiliser. Ainsi chaque cyclonomade a un vélo bien à lui.
  • Générateur de rencontres : car un cyclonomade a besoin de l'autre pour l'aider à combler ses besoins vitaux comme acheter de l'eau ou de la nourriture par exemple.
  • Ouvert sur la nature : contrairement à la voiture par exemple dont la structure fait office de barrière.
  • Autonomie : avec les technologies actuelles un cyclonomade peut facilement être autonome au gré de son envie (filtre à eau, stockage de nourriture pour plusieurs jours, pas de frais de carburant, etc.)
  • Bien-être : Avec plusieurs heures « doux » par jour, une bonne exposition au soleil pour faire le plein de vitamine D, ou le plaisir de ne pas avoir de factures ou d'obligations de travail à se soucier... Difficile d'être malheureux non ?[style à revoir]

Articles connexes

Notes et références

  1. « Pourquoi voyager à vélo - Cyclonomade.net », sur Cyclonomade.net (consulté le 24 mars 2016)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).