Encyclopédie Wikimonde

Démocratie nationale (Belgique)

Aller à : navigation, rechercher
Démocratie Nationale (DN)
Logo de Démocratie Nationale (DN)
Président - Fondateur Marco Santi
Fondation 1er avril 2011
Siège Rue Tourette, 100 (boîte 31)

6000 Charleroi

Au niveau fédéral
Flag of Wallonia.svg Flag Belgium brussels.svg Dgbelgiens.svg
Dans les entités fédérées
Au niveau européen
Représentants 0
Affiliation européenne Alliance européenne des mouvements nationaux
Idéologie(s) Nationalisme
Couleur rouge, jaune, bleu
Site officiel http://www.dnat.be
voir aussi :

Constitution belgePolitique de la Belgique
Monarques de BelgiqueGouvernement fédéral belge
Premiers ministres belges
Partis politiques belgesÉlections belges

Démocratie Nationale (DN) est un parti politique belge francophone National - Démocrate.
fondé en 2011 par Marco Santi afin de briser l'image désastreuse du Front National en Belgique et de combler le bilan des mouvements et partis "nationalistes" "populistes" et "identitaires" belges lui aussi, globalement négatif.

Programme

Le programme électoral de Démocratie Nationale est axé sur les thème de la justice sociale, l'immigration, l'islamisation et l'insécurité.

Idéologie

Lors de sa création en 2011, ce mouvement se présente comme étant la "solution démocratique pour la défense de notre culture, de nos valeurs et de notre liberté". Il a abandonné le qualificatif " extrème droite " , se définissant comme " National - Démocrate ", ni de droite, ni de gauche.

Démocratie Nationale a pour objectif la promotion et la défense du bien commun et de la culture européenne.

[1].

Relations internationales

Démocratie Nationale est membre de l'Alliance européenne des mouvements nationaux (fondée fin 2009 par Bruno Gollnisch)

Notes et références

  1. L’Europe est une terre de cathédrales et de beffrois et non de mosquées et minarets. Nous devons construire l'Europe de la puissance, indépendante des tutelles étrangères et financières qui asservissent notre continent. Une Europe respectueuse des identités nationales et régionales. Une Europe fière de sa culture millénaire, de ses origines celtiques, gréco-romaines, germaniques, slaves et nordiques. Soucieux de justice sociale et du respect des travailleurs, soucieux des craintes qui se manifestent dans la société européenne à l'égard du fondamentalisme islamique nous devons réagir : le changement est en marche. Notre combat est celui de la démocratie au service de la liberté. Il est le combat de la démocratie au service des droits individuels, aussi bien politiques qu’économiques et sociaux, dans une société dont l’Etat doit être le garant de notre culture, de nos valeurs et de notre liberté. Nous allons répondre aux défis de ce siècle et aux enjeux de civilisation en offrant une nouvelle espérance et un nouveau souffle aux millions de Belges qui se sentent abandonnés et sont à juste titre angoissés pour leur avenir et celui de leurs enfants. in [http://www.dnat.be/La.charte.php

Article publié sur Wikimonde Plus