Encyclopédie Wikimonde

Démocrature

Aller à : navigation, rechercher

Le terme de démocrature est un néologisme politique désignant un État dont le régime n'est plus totalitaire mais qui ne sont pas encore des démocraties. Il s'agit donc d'un stade intermédiaire entre la dictature et la démocratie, ces pays étant d'anciens États totalitaires (URSS, République Populaire de Chine). Ces États sont donc des États géants (très peuplés ou très vastes) et qui dissimulent leur nature autoritaire sous une façade démocratique (une démocratie parlementaire et constitutionnelle en Russie et un État de Droit en Chine). Ce néologisme a été crée par Pierre Hassner et ensuite utilisé par de nombreux politologues français (dont Olivier Duhamel).

« La plupart de ces pays ont les apparences démocratiques : une constitution, un parlement existe formellement au vu des élections réguliéres, de la juridiction, des garanties de liberté d'expression et d'assemblée. Mais, dans la pratique, tous ces institutions sont manoeuvrés afin de préserver les priviléges des élites en place. Dans certaines démocratures comme en Asie, la manipulation, complete et besstajie. Dans d'autres cas, comme en Ukraine ou en Russie, la falsification des élections et l'utilisation de la violence contre des opposants politiques se produisent habituellement avec un certain "nom". La chose la plus importante est de maintenir l'infantilisation du pouvoir et ce faisant de convaincre le peuple et le monde extérieur que le processus politique, même en forme approximative, reflète les aspirations de la population »

— Dmitry Voskoboynikov

Bibliographie

  • « Démocrature, Comment les médias transforment la démocratie » : Mermet Gérard (1987)
  • « La démocrature, dictature camouflée, démocratie truquée » : Max Liniger-Goumaz (1992)
  • « démocrature de Vladimir Poutine » : Michel Roche (2004)
  • « Congo : de la démocratie à la démocrature » : Gaspard Nsafou (1996)

Cet article « Démocrature » est issu de Wikimonde Plus.