Encyclopédie Wikimonde

DEA de Sciences Sociales ENS-EHESS

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 115 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Le DEA de Sciences Sociales ENS-EHESS,créé en 1985, est une formation en sciences sociales de l’École normale supérieure de la rue d'Ulm (ENS) ; coorganisée avec l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) fondée par Lucien Febvre et Fernand Braudel comme VIe Section de l'École pratique des hautes études en 1947[1].

Les enseignements sont dispensés sur le Campus Jourdan de l'ENS, où se trouve le Département de Sciences Sociales de l'École.

Histoire

Entre 1983 et 1984, Jean-Claude Chamboredon, alors maître de conférences à l'ENS Ulm, décide de créer un laboratoire de recherche à la suite de son départ, deux ans auparavant, du Centre de Sociologie Européenne, dirigé par Pierre Bourdieu depuis 1968. Ce lieu sera dénommé Laboratoire de Sciences Sociales, avant de devenir, au début des années 2000, l'équipe ETT du Centre Maurice-Halbwachs. Chamboredon a été soutenu par François Furet, alors président de l'EHESS, pour créer un DEA commun à l'ENS et à l'EHESS, pensé comme un lieu d'ouverture intellectuelle au-delà des "écoles" de pensée.

Marcel Roncayolo et Marc Augé, deux vieilles connaissances de Chamboredon à l'ENS, ont aussi compté parmi les principaux soutiens. Le premier avait contribué, avec Chamboredon, à la création de l'agrégation de sciences sociales quelques années auparavant, dans le prolongement de la fondation de la filière B du baccalauréat (série ES aujourd'hui) et des SES comme discipline d'enseignement secondaire.

En 1985, l'historien Gérard Noiriel est recruté comme PRAG à l'ENS Ulm, pour coordonner le DEA de sciences sociales ENS-EHESS[2].

Près de 30 ans après sa mise, le DEA de Sciences Sociales ENS-EHESS s'appelle Master PDI ; anciennement dit Master ETT[3].

Anciens élèves

Anciens professeurs

Professeurs actuels

Notes et références

  1. http://www.ehess.fr/fr/ecole/
  2. « En tandem depuis 1936 ! », L'Humanité,‎ (lire en ligne, consulté le 6 août 2020).
  3. http://www.master-ett.ens.fr/
  4. « CV sur le site de l'Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, Wayback Machine », sur web.archive.org, (consulté le 17 juin 2020)

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).