Encyclopédie Wikimonde

Daniel Frachon

Aller à : navigation, rechercher
Daniel Frachon

Daniel Frachon, né le à Lyon, est un syndicaliste étudiant puis responsable politique français, époux de la députée Martine Frachon.

Biographie

Le premier engagement de Daniel Frachon est dans le syndicalisme étudiant. Inscrit en faculté de sciences à Lyon, il milite au sein de l'UNEF, et devient, entre 1955 et 1956, président de l'association générale des étudiants de Lyon, branche locale de l'UNEF.

En juillet 1956, un changement de majorité intervient au niveau national de l'UNEF. Sous la présidence de Michel de La Fournière, Daniel Frachon est secrétaire général, puis vice-président de l'UNEF, jusqu'en avril 1958. Il est alors élu président de la MNEF.

Il se tourne à cette période vers l'action politique. Il adhère en 1959 au Parti socialiste autonome, qui devient Parti socialiste unifié l'année suivante.

Secrétaire de la fédération des Yvelines du parti, il entre au bureau national lors de l'accession de Michel Rocard à la direction du parti, en 1967. Il en est alors le trésorier national[1].

Il est un des artisans de l'implantation électorale de Michel Rocard dans les Yvelines, et notamment sa victoire contre Maurice Couve de Murville lors de l'élection législative partielle d'octobre 1969[2].

Après les Assises du socialisme, Daniel Frachon rejoint le Parti socialiste dans la foulée de Michel Rocard dont il reste un des proches collaborateurs politiques.

Il devient alors secrétaire de la fédération des Yvelines, puis entre au comité directeur du PS en 1979.

Membre du secrétariat national du parti en 1985, il exerce des fonctions dirigeantes au PS jusqu'en 1993.

Notes et références

  • Dictionnaire biographique mouvement ouvrier mouvement social, notice d'Alain Monchablon et Gilles Morin

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).