Encyclopédie Wikimonde

Daniel Vial

Aller à : navigation, rechercher
Daniel Vial
Description de l'image Daniel Vial.png.
Naissance (68 ans)
Nationalité Drapeau de la France française
Profession
Directeur de communication, lobbyiste

Daniel Vial, né le [1], est consultant et investisseur dans différentes startups.

Formation

Histoire Contemporaine (Faculté de Vincennes), Journalisme et Communication (EFAP).

Carrière

Daniel Vial a construit sa carrière sur 3 axes principaux : Presse, Relations publiques, essentiellement dans le domaine de la santé et de la médecine, Consultant dans le domaine de la santé. Il est considéré comme l'un des lobbyistes les plus actifs dans ce domaine[2].

En 1971, il est l'un des créateurs du Quotidien du Médecin principal journal médical national français, et du Quotidien de Paris, journal politique.

En 1981, il lance l'édition allemande du Quotidien du Médecin, Ärzte Zeitung, dont il est le Directeur général.

En 1983 il rejoint le Groupe Expand, leader en France de la communication médicale, en tant que responsable du département des Relations Publiques.

En 1985, il crée le Groupe International PR qui devient une entreprise de communication majeure dans le domaine français de la santé. Le groupe conseille notamment les laboratoires Innothéra, Bayer, UPSA, Synthélabo, Pasteur Mérieux, GlaxoSmithKline, Bristol-Myers Squibb. Le groupe PR s'appuie sur l'« Université d'été de Lourmarin » (ou Rencontres de Lourmarin) [3],[4] et la revue Pharmaceutiques [5], cofinancée par le syndicat professionnel "Les Entreprises du médicament" et dont Daniel Vial est le directeur de publication.

En 1998, Daniel Vial crée la Fondation GlaxoSmithKline [6] avec Christopher Viehbacher, alors dirigeant de la filiale française de GlaxoSmithKline (GSK). Cette fondation est à l'origine présidée par Michèle Barzach, Claude Évin étant l'un des administrateurs[5].

Avril 2004 : le Groupe PR et IMS Health fusionnent et Daniel Vial est Vice-Président de la nouvelle entité (IMShealth)[6].

En septembre 2009, il est nommé conseiller personnel de Christopher Viehbacher, Directeur Général de Sanofi. Cette mission est suspendue provisoirement en avril 2013 dans le contexte de l'enquête concernant le volet médical de l'affaire Cahuzac[7]. Il reprend ses activités 4 mois après cette mise en cause médiatique et redevient conseiller de Christopher Viehbacher jusqu'au 29 octobre 2014, date à laquelle Christopher Viehbacher et lui-même sont remerciés.

Autres Activités

En 1983 au cours d'un voyage en Chine avec Pierre Cardin[8], à l'occasion de l'inauguration de Maxim's à Pékin, Daniel Vial, qui faisait alors partie du Comité Français pour la Sauvegarde de Venise, établit un lien entre la Grande Muraille et Venise pour rapprocher l'Orient de l'Occident. C'est ainsi qu'il fut nommé en 1988 par le Gouvernement chinois, Président du Comité International de Sauvegarde de la Grande Muraille dont le défi était de récolter des fonds pour la restauration de celle-ci et de la ville de Venise.

Le Comité a restauré plusieurs kilomètres du monument à Mutianyu et la Basilique San Giovanni et Paolo, La Sacristie.

À cette occasion, plusieurs voyages furent organisés au cours desquels la première vente d'art contemporain en Chine fut organisée par Sotheby's en 1988.

Un grand gala fut organisé au Hall du Peuple, place Tian An Men, gala au cours duquel se produisent Montserrat Caballé, Sylvie Guillem, Manuel Legris, Mireille Mathieu etc. Un pique-nique sur la Grande Muraille, fut également organisé, sponsorisé par Maxim's, Petrosian, Porthault et Baccarat.

Lors de la vente aux enchères organisée par Sotheby's, les principaux artistes contemporains occidentaux et chinois donnèrent des œuvres (César compressa un drapeau chinois et Arman, lors d'une de ses fameuses "colères", brisa lors du Gala au Hall du Peuple, les violons de l'orchestre de l'Opéra de Pékin pour les compresser. Il fut aidé dans cette tâche par Valérie Lang).

La Grande Muraille fut "décorée" par Buren à l'occasion de ce pique-nique.

Le premier bal masqué vénitien fut organisé au State Guest House, des ténors italiens chantèrent des airs de Bell Canto sur des gondoles vénitiennes. Les hautes personnalités politiques et administratives participèrent à ce bal masqué.

Une grande stèle en marbre a été érigée sur la Grande Muraille par les autorités chinoises en reconnaissance du succès de ces initiatives. Outre les artistes, les noms des principaux donateurs figurent sur cette stèle.

Daniel Vial restaure depuis de longues années le prieuré de Saint-Symphorien, à Bonnieux, classé monument historique en 1921. Un livre sur ce monument vient d'être publié Le prieuré de Saint-Symphorien, une histoire de mille ans, qui retrace son histoire.

L'ensemble des documents d'archives, rapports de fouilles archéologiques, extraits de livres, plans et photos sur le prieuré, sont rassemblés sur le site : http://www.prieure-de-saint-symphorien.com/

Distinction

Chevalier de la Légion d'honneur Chevalier de la Légion d'honneur (2002[9]).


Notes et références

  1. Daniel VIAL.
  2. Ariane Chemin et Laetitia Clavreul, A la table de Daniel Vial, l'ami de Jérôme Cahuzac, Le Monde, 24/04/2013 [1]
  3. Lourmarin, un paradis provençal financé… par la Sécurité Sociale !, Le Huffington Post, 11 octobre 2011 [2]
  4. Affaire du Mediator, les hommes de l'ombre. Chapitre 3 : Daniel Vial, 7 avril 2012 [3]
  5. Valérie Lion, Sanofi-Aventis, les remèdes d'un géant, L'Express, 17 mai 2010 [4]
  6. http://www.strategies.fr/articles/r80280W/communication-sante-ims-health-rachete-le-groupe-pr.html
  7. Affaire Cahuzac : Sanofi prend ses distances avec l'un de ses lobbyistes, Le Monde, 26 avril 2013
  8. http://www.savethegreatwall.com/category/historique-fr/
  9. Kouchner remet les insignes de chevalier de la Légion d'honneur à Daniel Vial, 9 avril 2002

http://www.prieure-de-saint-symphorien.com/Cet article « Daniel Vial » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).