Encyclopédie Wikimonde

Denis Berthe

Aller à : navigation, rechercher
Denis Berthe
Description de cette image, également commentée ci-après
Signature de Denis Berthe, maire de Saint-Marc-Jaumegarde entre 1835 à 1847
Naissance
Apt (Vaucluse)
Décès
Saint-Marc-Jaumegarde
(Bouches-du-Rhône)
Nationalité Française
Pays de résidence Drapeau de la France France
Profession
Activité principale

Denis Berthe (né le 17 février 1768 à Apt, Vaucluse - mort le 26 mars 1847 à Saint-Marc-Jaumegarde) fut maire de la petite commune de Saint-Marc-Jaumegarde, près d'Aix-en-Provence, de 1835 à 1847.

Bien que domicilié à Saint-Marc, Denis Berthe exerçait sa profession de salpêtrier à Aix-en-Provence, rue Fontaine-d'Argent. Quasiment illettré - il était à peine capable de tracer les lettres de son nom - il fut pourtant maire de sa commune de 1835 à 1847.

Fonctions politiques

Il exerça sa fonction à un moment important de la vie de la commune, lorsque l'ingénieur François Zola (père de l'écrivain), conçut les plans d'un barrage prévu dans les combes du Bimont (à ne pas confondre avec le barrage Zola, qui fut construit beaucoup plus tard). Lors du conseil municipal du 12 novembre 1843, au Logis des Bonfillons, le conseil municipal de Saint-Marc fut appelé à se prononcer sur la question et rejeta en bloc le projet, à l'exception d'une voix, celle de Denis Berthe, qui avait compris l'intérêt général de l'entreprise. Ce dernier signa même une promesse de vente à François Zola de ses terres du Bimont. Le projet n'aboutit toutefois pas, en raison de la mort de l'ingénieur.

Denis Berthe semble donc avoir été un précurseur. L'historien Bruno Durand dit de lui : « S'il revenait parmi nous, il pourrait se flatter d'avoir été seul dans la commune un homme prévoyant[1]... »

Sa tombe

Sa tombe se trouve toujours dans le petit cimetière communal. On y lit l'épitaphe suivante : « Ci gît Denis Berthe, né à Apt le 17 février 1768, décédé le 26 mars 1847. Bon père et bon citoyen, il vécut en juste et mourut en chrétien. Le souvenir de ses vertus patriarchales vivra dans le cœur de ses enfants, de ses amis, et des habitants de cette commune qu'il administra avec tant de zèle et de dévouement jusqu'à son dernier souffle... »

Liens externes

Notes

  1. Bruno Durand, Saint-Marc-Jaumegarde à travers les âges, Aix-en-Provence, 1964.

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).