Encyclopédie Wikimonde

Dictatures européennes depuis le XXe siècle

Aller à : navigation, rechercher

Cette liste comprend toutes les dictatures qu'a connues l'Europe depuis 1901.

Pays de A à D

Albanie:

Pays Dictateur Années Fonction Type Histoire
Principauté d'Albanie

(1914-1925)

Essad Pacha 1914 - 1916 Premier ministre et Commandant en Chef de l'armée Dictature militaire Général. Prend le pouvoir en 1914 avec l'aide de la Serbie et déclare la guerre à la Triplice. Renversé par l'occupation militaire de son pays par l'Autriche-Hongrie. Il s'exile en France et meurt assassiné en 1920.
République albanaise

(1925-1928) Royaume d'Albanie (1928-1943)

Ahmed Zogu dit Zog Ier 1925 - 1939 Président puis roi d'Albanie Monarchie absolue Général. Renverse Fan Noli par un coup d'État et instaure une dictature. Se proclame roi en 1928. Modernise le pays grâce à l'aide italienne. Renversé par l'Italie en 1939. Meurt en exil en France en 1961.
Royaume albanais

(1943-1944)

4 régents pro-nazis se succèdent dont Rexhep Bej Mitrovica était le plus important. 1943 - 1944 Premier ministre Régime fantoche (Nazi) Après le débarquement allié en Sicile et la chute de Mussolini, les Allemands occupent le pays. Instauration d'un gouvernement fantoche qui soutient militairement l'Allemagne, mais refuse la déportations des juifs (seule exception des pays occupés par les Nazis). Renversé par la guérilla d'Enver Hoxha.
République populaire d'Albanie

(1945-1990)

Enver Hoxha 1945 - 1985 Secrétaire Général du Parti Communiste Régime Totalitaire (Communisme) Né dans une famille musulmane, il rejoint le parti communiste après l'invasion italienne de 1939. Après la victoire de la guérilla en 1944, il organisa une élection truquée où le parti communiste obtint plus de 99% des voix. Il abolit la monarchie et s'aligna sur Moscou (jusqu'en 1956), puis sur la Chine de Mao jusqu'en 1976. Il mourut en 1985 après avoir fait de son pays l'un des plus pauvres du continent.
Ramiz Alia 1985 - 1990 Régime Totalitaire communiste en transition Au pouvoir en 1985. Les manifestations pour la démocratie et pour des réformes économiques ont permis à l'Albanie de redevenir une démocratie en 1990. Alia démissionne en 1992.
République albanaise

(depuis 1990)

Sali Berisha 1992 - 1997 Président de la République Régime autoritaire Cardiologue, devient président en 1992. Mène une politique autoritaire, entravée par des affaires de corruption. Réprime violemment les émeutes de 1997 (1700 à 2000 morts) et est forcé à démissionner. Redevint Premier ministre (démocratique) en 2005.

Allemagne:

Pays Dictateur Années Fonction Type Histoire
Troisième Reich (1934-1945) Adolph Hitler 1933 - 1945 Fuhrer (chancelier + président) Régime Totalitaire (Nazi). Tente un coup d'État en 1923 (Putsch de la Brasserie) qui échoue. Élu dans une période de récession, il lance l'Allemagne dans des politiques d'industrialisation et d'armements massives. Annexe l'Autriche et la Tchéquie. Déclenche la Seconde Guerre mondiale, remporte de nombreuses victoires jusqu'en 1942 et déclenche l'élimination des Juifs et des Tziganes (7 millions de morts). Se suicide en 1945 devant l'inévitable défaite de son armée.

Allemagne de l'Est:

Pays Dictateur Années Fonction Type Histoire
République démocratique allemande

(1949-1990)

Walter Ulbricht 1949 - 1971 Secrétaire Géneral du Parti communiste Régime Totalitaire (Communiste) Homme politique allemand d'abord socialiste puis communiste. Il s'exila en France puis à Moscou avec l'arrivée d'Hitler au pouvoir. Revient en 1945 et fait fusionner le KPD (communiste) avec le SPD (socialiste) pour former un parti unique. Participa à la création de la RDA. Fait construire le Mur de Berlin en 1961 et intervient en Tchécoslovaquie lors du Printemps de Prague. Contraint de se retirer pour raison de santé en 1971, il meurt en 1973.
Erich Honecker 1971 - 1989 Homme fort de la RDA à partir de 1971.Il se rapproche de la RFA mais empêche toute évolution démocratique et économique dans son pays. Il réprime violemment les manifestations d'opposants de 1989 permettant la chute du mur de Berlin. Il meurt au Chili en 1994 après avoir été exilé.

Bulgarie:

Pays Dictateur Années Fonction Type Histoire
République Populaire de Bulgarie (1947-1989) Todor Jivkov 1954 - 1989 Secrétaire Général du Parti communiste bulgare Régime Totalitaire (Communiste). Membre important de l'appareil policier de l'État après 1945, il intègre le politburo en 1951 et devient en 1954 le chef du parti communiste bulgare. Président du Conseil des ministres de 1962 à 1971, il devient chef de l'État bulgare du 7 juillet 1971 au 17 novembre 1989, et déclare vouloir « procéder à l'unification définitive d'une Nation majoritairement chrétienne par l'éradication de la présence turque/musulmane dans le pays ». Il mène une politique de « bulgarisation » des minorités musulmanes.

Pays de E à I

Estonie:

Pays Dictateur Années Fonction Type Histoire
République d'Estonie

(1918-1940)

Konstantin Päts 1933 - 1940 Riigihoida (Premier ministre + président) Régime autoritaire Premier ministre de l'Estonie en 1933. Il fit adopter une nouvelle constitution en 1934 et signa l'Entente baltique avec la Lettonie et la Lituanie. Renversé par l'invasion soviétique de 1940.

France :

Pays Dictateur Années Fonction Type Histoire
État français

(1940-1944)

Philippe Pétain 1940 - 1944 Chef de l'État Régime autoritaire Après le vote des pleins pouvoirs constituants le 10 juillet 1940 par l'Assemblée nationale, la mention République française disparaît des actes officiels : le régime est dès lors désigné sous le nom d'État français. Du fait de son aspect particulier dans l'histoire de France, de sa légitimité contestée[1] et du caractère générique de son nom officiel, le régime est le plus souvent désigné sous les appellations Régime de Vichy, Gouvernement de Vichy, voire simplement Vichy.

Hongrie:

Pays Dictateur Années Fonction Type Histoire
République des Conseils

(1919)

Béla Kun 1919 - 1919 Leader de la République des Conseils Régime Totalitaire (Communiste) Prend le pouvoir en 1919 et instaure le second état communiste de l'histoire (après l'URSS). Utilise la terreur pour maintenir son régime menacé par l'armée roumaine. Renversé par un coup d'État de Miklós Horthy. Il s'enfuit en Union des républiques socialistes soviétiques et meurt dans les purges de 1937.
Royaume de Hongrie

(1919-1949)

Miklós Horthy 1920 - 1944 Régent du Royaume Régime autoritaire (Nationaliste) Renverse Béla Kun. Proclame le Royaume de Hongrie dont il se déclare régent et qui n'aura jamais de roi. Hostile au Traité de Trianon qui prive la Hongrie de nombreux territoires magyarophones (Transylvanie, Banat, sud de la Slovaquie), il s'alliera avec les autres États mécontents des traités : l'Italie et l'Allemagne. Cette alliance lui permettra de reconstituer la Grande-Hongrie. Bien qu'allié à l'Allemagne, il refusa la déportation des juifs hongrois ce qui entraîna un coup d'État qui plaça le nazi Ferenc Szálasi au pouvoir.
Ferenc Szálasi 1944-1945 Premier ministre Régime totalitaire (Nazi) Fondateur du mouvement nazi et antisémite des Croix fléchées. Il prend la pouvoir par un coup d'État soutenu par l'Allemagne en 1944. Fait déporter les Juifs hongrois épargnés par son prédécesseur. Devant la défaite allemande en Hongrie, il quitte Budapest. Capturé en 1945, il est exécuté publiquement en 1946.
République populaire hongroise

(1949-1989)

Mátyás Rákosi 1945 - 1956 Secrétaire général et Premier ministre Régime totalitaire (Stalinien) Exilé en URSS en 1940, devient le chef du parti communiste hongrois en 1945 et mis en place une politique de terreur envers l'opposition. Proclame la république populaire en 1949, dont il devint premier ministre en 1952, et est chassé lors de l'insurrection hongroise de 1956.
János Kádár 1956 - 1988 Premier secrétaire et Premier ministre Régime totalitaire (communiste) Chef de la police secrète (1948/51), s'enfuit à Moscou lors de la Révolution d'octobre 1956 où il forme un contre-gouvernement fidèle au Kremlin qui aide l'armée rouge à reprendre le contrôle de son pays en novembre. Fait exécuter Imre Nagy et certains meneurs entre 1956 et 1958. Libéralise relativement le régime sur le plan économique, mais est déposé dès 1988 (le premier dans le rideau de fer). Il meurt en 1989.

D'octobre à début novembre 1956, la Hongrie est une démocratie dirigée par Imre Nagy. La Hongrie est également le pays qui se libéra le plus rapidement de la tutelle soviétique (avec la Pologne, où le général Wojciech Jaruzelski mène une politique réformatrice, également à partir de 1988).

Italie:

Pays Dictateur Années Fonction Type Histoire
Royaume d'Italie

(1860-1946)

Benito Mussolini 1922 - 1943 Duce (Premier ministre) Régime Totalitaire (Fascisme) Ancien membre du parti socialiste. Partisan de la Première Guerre mondiale, il s'engage en 1915. Devant la crise économique, sociale (grèves, occupations d'usines)et politique (l'Italie ne reçoit pas les territoires promis) de l'après guerre, il fonde les chemises noires. Soutenus par la petite et grande bourgeoisie ainsi que par les propriétaires terriens, ces derniers affrontent les socialistes et communistes dans des rixes sanglants. Prend le pouvoir suite à la Marche sur Rome en 1922. Réprime l'opposition et fait de son parti, un parti unique (1926). Modernise le pays (autoroutes, assèchement des Marais Pontins…). Envahit l'Éthiopie en 1935 et participe à la Seconde Guerre mondiale en 1940. Renversé par son propre parti en 1943, il instaure la République sociale italienne dans le Nord. Capturé et exécuté en 1945.

Pays de J à P

Lettonie:

Pays Dictateur Années Fonction Type Histoire
République socialiste soviétique de Lettonie (1918-1919) Pēteris Stučka 1918-1919 Président du parti communiste Régime Totalitaire (communiste) Prend le pouvoir avec l'aide de Lénine et des Bolcheviks russes et occupe Rīga (3 janvier 1919).Déclenche une famine responsable de milliers de morts suite à la collectivisation des terres. Battu par Kārlis Ulmanis soutenu par le Royaume-Uni, il abandonne le pays et devint un haut fonctionnaire soviétique.
République de Lettonie

(1920-1940)

Kārlis Ulmanis 1934-1940 Vadonis

(Premier ministre + président)

Régime autoritaire (Nationaliste) Héros de l'indépendance en 1920. Élu à plusieurs fois comme premier ministre, il prend le pouvoir par un coup d'État pour empêcher les Nazis et les Communistes de prendre le pouvoir. Modernise le pays et en fait l'un des plus prospères durant l'entre-deux guerres. Son pays étant envahi par l'URSS, il est fait prisonnier et meurt en 1942 dans un camp.

Lituanie:

Pays Dictateur Années Fonction Type Histoire
République de Lituanie Augustinas Voldemaras 1926-1929 Premier ministre Régime autoritaire (Fasciste) Nationaliste lituanien, il fonda les Loups de Fer, un mouvement ouvertement fasciste. En accord avec Antanas Smetona, il prit part à coup d'État en 1926 qui le fit devenir premier ministre. Réprimant l'opposition, il entra en désaccord avec Smetona devenu Président. Ce dernier le renversa par un nouveau coup d'État en 1929. Les partisans de Voldemaras tentèrent de le renverser en 1934, mais ce fut un échec. Arrêté par les soviétiques en 1940, il mourut en prison en 1942.
Antanas Smetona 1929-1940 Président de la République Régime autoritaire (Nationaliste) Nationaliste lituanien. Président de la République depuis 1926, il renversa Augustinas Voldemaras par un coup d'État en 1929. Renversé par l'URSS en 1940.

Pays de R à Z

Roumanie :

Pays Dictateur Années Fonction Type Histoire
Royaume de Roumanie

(1918 - 1947)

Charles II de Roumanie 1930 - 1940 Roi Monarchie absolue Déshérité de la couronne en 1925 au profit de son fils Michel I de Roumanie qui devient roi en 1927. Il revient en Roumanie en 1930 et se fait couronner comme roi. Hostile au jeux des partis, il dirige son pays de manière autoritaire et promulgue une nouvelle constitution en 1938 qui renforce son pouvoir. Devant l'abandon des puissances occidentales, il est contraint de céder la Dobroudja à la Bulgarie, la Transylvanie à la Hongrie, la Bucovine et la Bessarabie à l'URSS en 1940. Réduit de la majorité de son territoire en une année, la Roumanie soutiendra la guerre aux côtés de l'Axe. Carol II est donc contraint à l'abdication et meurt en exil au Portugal.
Ion Antonescu 1940 - 1944 Conducator (premier ministre) Dictature militaire (pro-Nazi) Général. Nommé premier ministre en 1940 après la perte forcée de la Dobroudja, de la Transylvanie, de la Bucovine et de la Bessarabie dans la même année. Se rapproche de l'Allemagne pour récupérer une partie des territoires perdus et attaque l'URSS lors de l'opération Barbarossa. Arrêté par le roi en 1944, pour empêcher l'occupation de la Roumanie par l'armée rouge. Exécuté en 1946.
République populaire de Roumanie (1948 - 1965) Gheorghe Gheorghiu-Dej 1948 - 1965 Secrétaire général du parti communiste Régime Totalitaire (Communiste) Secrétaire du parti communiste roumain en 1944 alors que la Roumanie est occupée par l'URSS. Instaure un régime totalitaire de type stalinien à partir de 1948. Il évince sa rivale Ana Pauker en 1952. Il meurt au pouvoir en 1965.
République Socialiste de Roumanie

(1965 - 1989)

Nicolae Ceauşescu 1965 - 1989 Président de la République Régime Totalitaire (Communiste) Président de la République après la mort de son prédécesseur. Il se rapproche des pays occidentaux et condamne la répression du Printemps de Prague en 1968. Sur le plan intérieur, il maintient une importante répression mêlée à du népotisme croissant. En décembre 1989, une révolution sanglante le renverse. Il est exécuté quelques jours après.

Union des républiques socialistes soviétiques :

Pays Dictateur Années Fonction Type Histoire
Union des Républiques Socialistes Soviétiques

(1922 - 1991)

Joseph Vissarionovitch Djougachvili, dit Staline 1878 - 1953 Secrétaire général du parti communiste de l'Union des républiques socialistes soviétiques Dictature Totalitaire Après la chute du tsarisme (après la mort du tsar Nicolas II) lors de la Révolution de février 1917, Staline, à peine de retour d'une longue déportation en Sibérie, prend en main la direction du Parti à Pétrograd.À l'été 1917, il est membre fondateur du Politburo.Staline, d'origine géorgienne, est nommé Commissaire aux Nationalités dans le Conseil des commissaires du peuple issu de la révolution.Pendant la guerre civile russe, il est commissaire bolchevique à Tsaritsyne (future Stalingrad).Bureaucrate laborieux et discret, Staline gravit silencieusement les échelons et devient Secrétaire général du parti le 3 avril 1922, fonction qu'il transforma rapidement en poste le plus important du pays.Avant la mort de Lénine (1924), il exerce déjà une autorité considérable.Lénine le trouve trop « brutal » et lui préfère Trotski pour assurer sa succession; c'est pourquoi, après la mort de Lénine, Staline fera disparaître le « testament de Lénine », dans lequel celui-ci affirmait son hostilité à l'égard de Staline.En 1924-1925, allié de Kamenev et de Zinoviev, Staline évince Trotski du gouvernement. En 1926, allié à la droite de Boukharine, il fait écarter du Politburo et du Komintern Trotski, Zinoviev et Kamenev, réconciliés entre-temps. Ayant battu l'opposition de gauche, il se retourne en 1928-1929 contre l'opposition de droite de Boukharine et Rykov, chassés respectivement de la tête du Komintern et du gouvernement. En 1929, Staline fait exiler Trotski d'URSS et achève d'installer ses hommes à tous les postes-clés. La célébration en grande pompe de ses 50 ans, le 21 décembre 1929, marque aussi les débuts du culte autour de sa personnalité.

Références

Article publié sur Wikimonde Plus.