Encyclopédie Wikimonde

Didier Salavert

Aller à : navigation, rechercher

Didier Salavert
Illustration.
Fonctions
Entrepreneur - Candidat aux élections législatives 2012
Biographie

Didier Salavert né le 27 juillet 1952 à Tarbes (65) est un entrepreneur et homme politique français. Il se présente aux élections législatives sur la Sixième circonscription des Français établis hors de France(Suisse – Liechtenstein)[1]

Etudes

Il passe sa scolarité au lycée Théophile Gautier de Tarbes. Il passe son baccalauréat en série S en 1970. Il effectue ses classes préparatoires aux grandes écoles à Sainte Geneviève à Versailles. En 1972, il intègre l'ESSEC. Parallèlement à ses études à l'ESSEC[2], il s'inscrit à la Faculté de droit de Paris Panthéon-Sorbonne. Il est titulaire d'un DEA en droit. En 1978, il passe le CAPA et est admis au Barreau de Paris. En 1982, il est admis à Cornell Law School d'où il sortira en 1983 avec un master en droit américain. La même année, il passe le Barreau de New-York où il est inscrit depuis.

Carrière professionnelle

  • En 1980, il fonde le cabinet d'avocats Casanova, Chemin, Raccat, Salavert & Souchon à Paris après avoir été collaborateur du cabinet Ravalec & Raccat.
  • De 1983 à 1989, il est avocat au cabinet de Pavia et Harcourt dont il est fait associé en même temps que son amie Sonia Sotomayor, aujourd'hui Juge à la Cour Suprême des Etats-Unis.
  • En 1990, il fonde Advance Capital Management à Paris qui est le premier gestionnaire français d'obligations à haut rendement.
  • En 1992, il achète sa première entreprise au travers de Finatech Holding, sa structure familiale de participations.

Depuis cette date, Finatech Holding a pris le contrôle d'un nombre significatif d'entreprises industrielles et commerciales.

  • En 2007, il fonde Ecopolia dont l'activité principale est la construction écologique [3]

Intérêt politique [4]

Il participe activement à la campagne présidentielle de Jacques Chirac en 1995. Dépité par la dissolution de l'Assemblée Nationale qui amène Lionel Jospin à Matignon, il créée avec des amis le Club Concorde (devenu ensuite la Fondation Concorde). L'objet de celle-ci est de créer un espace permettant aux politiques d'échanger avec des chefs d'entreprise, principalement des PME. Il participe à la campagne présidentielle de Jacques Chirac en 2002. Constatant que les idées libérales sont marginalisées au sein de l'UMP, il crée Alternative Libérale. Son but est de permettre à des jeunes intéressés par la politique de s'initier à celle-ci hors du cadre réducteur des grands partis. Il publie et intervient régulièrement dans divers medias sur des sujets économiques et sociétaux.

Références

Liens externes

Cet article « Didier Salavert » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).