Encyclopédie Wikimonde

Discours scientifique

Aller à : navigation, rechercher

Un discours scientifique est l'ensemble des discours produit par des scientifiques dans le cadre de l’activité de recherche à des fins de construction et de diffusion des connaissances[1]. Il existe différents genres de discours scientifiques ( publication, séminaire, discussion entre scientifique...). Chacun de ces genres remplisse une fonction spécifique[2]. Le discours peut être sous forme écrit ou oral.

Le discours scientifique paraît dénué d'intérêt pour l'analyse étant donné qu'elle semble principalement être composé d'observation et d'explication des phénomènes observés selon un point de vue mono-logique. En réalité, les discours scientifiques peuvent être analysés de manière sociale et politique, certains schémas récurrents peuvent être mis en évidence par une analyse de discours.

Parmi ces genres, l'article de recherche est le discours le plus étudié en raison de son importance dans l'activité scientifique[1]. Différents indices bibliométriques basés sur la publication scientifique tel que l'indice H ou le facteur d'impact sont des indicateurs majeurs de la production scientifique et de la lisibilité de ces dernières.

Analyse de discours

Il existe différentes approche pour analyser le discours scientifique tel que l'analyse rhétorique, l'analyse structurelle...La plupart des analyse fait sur le discours scientifique sont principalement sur les publications scientifiques. La publication scientifique est un discours de type référentiel dont le but est à priori la communication du savoir[3].

Analyse structurelle

Le discours de la publication scientifique a une structure très codifiée. Elle dépend du type de texte (article, thèse, mémoire...) et de la discipline (biologie, médecine...)[4]. Pour les articles de recherche dans le domaine des sciences exactes ou médicale, la structure la plus répandue est le format IMRD ou IMRED (introduction, matériel et méthode, résultat et discussion).

Chaque partie d'un texte dans le format IMRED possède ses règles et contenus spécifiques :

  • L'introduction doit définir le contexte de la recherche en citant les travaux du même domaine d'un ou plusieurs auteurs.
  • La partie matériel et méthode doit contenir les détails du travail entrepris afin de permettre aux autres chercheurs de reproduire l'expérience pour vérification si nécessaire.
  • La partie résultat contient généralement des schémas, tableaux... servant à rendre la lecture et l'interprétation plus aisées.
  • La partie discussion comporte les différents analyses de résultat, des interprétations et des comparaisons avec d'autres résultats déjà publiés dans la littérature.

La plupart des publications possède également une partie résumée (ou abstract) qui contient l'essentiel du contenu de la recherche et des résultats. Elle constitue souvent avec la conclusion les parties les plus lues des articles scientifiques. En France, la rédaction du résumé est définie par la norme NF Z 44-004.

Analyse rhétorique

Il existe une dimension rhétorique dans les publications scientifiques qui se traduit par l'existence d'un aspect persuasif et argumentatif. En plus, d'avoir une fonction de communication du savoir et des résultats, la publication scientifique a pour fonction de favoriser la crédibilité et la notoriété des chercheurs[1].

Enjeu social

Le discours dans la publication scientifique apparaît comme un outil destiné à transmettre un savoir figé, dogmatisé à priori mais en même temps, il est manié par un cercle de spécialiste qui à travers des stratégies de luttes et polémiques cherche à conquérir l'autorité scientifique[3].

Les différents indices bibliométrique tel que l'indice H, le facteur d'impact... servent de référence pour définir la notoriété et l'importance d'un chercheur ou d'un groupe de chercheurs. Il existe des éléments de compétitions et concurrence entre les pairs dans les discours scientifiques et il y a également de la concurrence entre différents chercheurs ou groupes de chercheurs pour publier dans les revues les plus réputées de leur discipline [5].

Les publications scientifiques n'ont d'importances et de légitimités uniquement si elles sont reconnues par la communauté scientifique. Un article doit donc être sélectionné, validé et révisé par les pairs ou la communauté, afin d'être publié[1].

Enjeu politique

Un discours scientifique peut être analysé politique tout comme la politique peut être analysé scientifique. L'influence du discours scientifique sur la réalité politique est difficile à percevoir étant donné que l'article de recherche semble à première vue être constitué uniquement de concept ou d'énoncés monosémiques n'ayant aucun rapport direct avec la politique.

En réalité, il existe des liens et influences entre la recherche scientifique et les enjeux politiques ainsi qu'entre le discours scientifique et les décisions politiques.

Certains enjeux politiques provenaient au départ du discours scientifique. On peut citer comme exemples les manipulations génétiques, l'énergie nucléaire, gaz à effet de serre... qui étaient au début des objets et sujet de recherche scientifique et qui par la suite, ont suscité divers controverses et enjeux politiques[6].

La naissance de ces divers enjeux politiques ont eu lieu parce que ces différents sujets de recherches scientifiques ont attiré l'attention de la classe politique. Il existe selon l'article d'Eve Seguin 2 explications possibles pour ce phénomène : La première étant que la liaison entre les sciences et la politique se fait par des technocrates. La seconde étant le passage dans l'espace public d'objets provenant du discours scientifique et ces dernières créent divers controverses au sein de la société[6].

Il existe également un lien entre la publication scientifique et la politique allant dans l'autre direction. Les conditions et cadres politiques (démocratie, totalitarisme...) peuvent permettre, influencer et empêcher l'activité scientifique. Les actions gouvernementales influencent également le développement de l'activité scientifique ou d'un segment précis de l'activité par le biais des financements dans un domaine spécifique[7]. L'activité scientifique n'est donc pas une activité indépendante du contexte socio-politique.

Influence économique

Certaines études ont montré qu'il existait une influence économique et financière sur les types de résultats publiés dans les publications scientifiques. Ces études avaient montré par exemple que les résultats communiqué d'une recherche pouvait être biaisé en faveur d'un industriel si ces études étaient financées par l'industriel en question[8].

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Fanny Rinck, « L’analyse linguistique des enjeux de connaissance dans le discours scientifique », Revue d'anthropologie des connaissances, no 3,‎ , p. 427-450 (lire en ligne)
  2. Céline Poudat, "Étude contrastive de l'article scientifique de revue linguistique dans une perpective d'analyse des genres", Orléans, Université d'Orléans, ( thèse de Doctorat), 2006, 68 p.
  3. 3,0 et 3,1 Daniel Jacobi, « Du discours scientifique, de sa reformulation et de quelques usages sociaux de la science », Langue française, no 64,‎ , p. 38-52 (lire en ligne)
  4. Mohamed Ben Romdhane, "Analyse des publications scientifiques: caractéristiques, structures et langages", Villeurbanne, Enssib, (mémoire de DEA Sciences de l'Information et de la Communication), 1996, 47 p.
  5. Béatrice Milard, « La soumission d’un manuscrit à une revue : quelle place dans l’activité scientifique des chercheurs ? », Schedae, no 1,‎ , p. 1-12 (lire en ligne)
  6. 6,0 et 6,1 Eve Seguin, « L'analyse politique de la science. Technocratie versus discours scientifique », Politix, no 36,‎ , p. 181-193 (lire en ligne)
  7. Jérôme Lamy, « Penser les rapports entre sciences et politique : enjeux historiographiques récents », Sciences et politique, no 102,‎ , p. 9-32 (lire en ligne)
  8. Laura Maxin et Gérard Arnold, « Comment les conflits d'intérêts peuvent influencer la recherche et l'expertise », Hermès, no 64,‎ , p. 48-59

Voir aussi

Articles connexes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).