Encyclopédie Wikimonde

Domaine de Péronnes

Aller à : navigation, rechercher

Historique

Initialement nommé Centre international de sports de nature et de glisse, puis Centre Nature et Sports, le Domaine de Péronnes est le nom du projet de resort touristique dont l'architecte française Anne Fourcade assure le développement depuis 2006 à Péronnes (Antoing), en Belgique. Présenté une première fois en 2004 avec le Prince de Ligne dans une version incluant divers sports de glisse (comme des pistes de ski couvertes), le projet avait soulevé l'opposition de certains milieux écologistes[1] le jugeant notamment trop énergivore. Entretemps, le projet a considérablement évolué pour répondre davantage encore aux critères de développement durable et aux remarques des opposants. La Région wallonne a lancé dès 2005 et finalisé en 2011 la modification du plan de secteur permettant l'éclosion du parc et, fin 2013, a octroyé le permis d'urbanisme.

Localisation

Le Domaine de Péronnes s'implantera sur des terrains situés à Péronnes-lez-Antoing, à l'ouest du Hainaut, terrains appartenant auparavant au Prince Charles-Antoine de Ligne Lamoral de la Trémoille. Ils sont situés à 2,5 km au sud de la ville d'Antoing, à 11 km au sud-est de Tournai et à 1 km de la frontière française. La zone borde le canal Nimy-Blaton-Péronnes et le Grand-Large de Péronnes. D'une superficie de 270 hectares dont une cinquantaine ont été déclarés constructibles, les terrains sont boisés et composés notamment de l'étang de Fouage.

Le concept et les composantes du projet

Le projet en 2014

Le chantier de préparation du terrain a débuté au printemps 2014. L'installation des premières maisons témoin était prévue pour l'été 2014 et l'ouverture du parc mi-2016[2].

Références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).