Encyclopédie Wikimonde

Dominique Albertelli

Aller à : navigation, rechercher

Dominique Albertelli, née en 1955 est une artiste-peintre française. Elle vit et travaille à Paris.

Biographie

Dominique Albertelli est née en France. Dès son enfance, elle voyage beaucoup notamment dans l'Océan Indien et plus tard en Amérique du Sud et en Amazonie. Elle vit plusieurs années avec deux tribus amérindiennes sur le fleuve Oyapock. De retour à Paris, elle suit les cours de l'École Boulle de 1986 à 1990 [1].

Actuellement elle vit et travaille à Paris. Son travail est exposé dans des galeries en France et à l'étranger (Allemagne, Belgique, Suisse, Hollande…). Elle a aussi reçu pour son talent plusieurs dont le prix Colas (2002).

Œuvres

Dominique Albertelli présente un travail figuratif rempli de poésie. Ses créations sont marquées par des symboles et des métaphores dépassant l'aspect figuratif [2],[1].

Son travail est marqué par des thématiques telles que la difficulté de communication entre les êtres ou encore la volonté d'exprimer les différentes facettes de chaque individu.

Le travail de Dominique Albertelli a été l'objet de nombreuses critiques[3]. L'artiste Chen Zen a ainsi écrit sur les créations de Dominique Albertelli[4]

Expositions personnelles principales

  • 2014 : "Et voila les femmes rouges...", Galerie Nicole Evin, Lille
  • 2014 : "Un autre temps" , Espace culturel de la mairie de Vesoul
  • 2011 : « Et parfois la douceur du temps qui passe », Espace Eqart, Marciac[5], Galerie Charlot, Paris[6]
  • 2010 : « Le rêve rouge », Galerie 1161, Paris, Galerie Klüber, Allemagne
  • 2009 : Le Printemps, le Hérisson et l'Université", Cité Internationale, Université de PARIS, Résidence André Honnorat, Galerie « Au-delà des Apparences » Annecy, Galerie La Louve, Belgique, Participation à la vente aux enchères organisée à l'hôtel Drouot à Paris par Alexandre Barthet. Commissaire priseur : Pierre Cornette de Saint- Cyr, Galerie Wesner, Konstanz
  • 2008 : Espace Saint-Pierre-La Fabrique Avallon, Galerie Sellem, Paris, « De la plaie au baiser » Musée de Brive La Gaillarde, Chapelle Sainte Libérale
  • 2007 : Galerie Carpe Diem, Toulouse
  • 2006 : Galerie Fallet
  • 2005 : Centre d'art Espace Saint Louis, Bar-Le-Duc, Espace créateurs TbyT, Paris
  • 2004 : Galerie Christian Croset, Paris
  • 2003 : Musée de la Grande Loge de France, Paris, Galerie Figure, Paris
  • 2002 : Galerie Fallet, Genève[7]
  • 2001 : Espace La Mouzaia Regeffe&Siebert, Galerie Christian Croset, Paris
  • 2000 : B.Delafosse et Regeffe & Siebert Associes, le Show Room, Paris, Espace Chateaubriand, Tours – Galerie Les Singuliers
  • 1999 : Galerie Les singuliers, Paris
  • 1998 : Mac 2000
  • 1996 : Espace Monceau, Paris
  • 1994 : Galerie ADS, Paris ; Fiap Jean Monnet, Paris
  • 1991 : Galerie du Cadre, Avallon, 100 jours 100 peintres, Paris
  • 1989 : Galerie l'Entrepôt, Paris, Galerie MSDelauney

Notes et références

Liens externes

Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).