Encyclopédie Wikimonde

Dominique Fablet

Aller à : navigation, rechercher
Dominique Fablet
Naissance
Décès (à 60 ans)
Activité principale
Professeur de sciences de l'éducation, université Paris Ouest Nanterre
Auteur
Langue d’écriture Français
Mouvement Suppléance familiale
Analyse des pratiques professionnelles
Formation d'adultes
Genres

Œuvres principales

  • Suppléance familiale et interventions socio-éducatives. Analyser les pratiques des professionnels, Paris, L'Harmattan, 2005.
  • Analyser les pratiques professionnelles, avec C. Blanchard-Laville (coord). Paris, L'Harmattan, 2000 (édition révisée).

Dominique Fablet, né le 30 mai 1953 et décédé le 14 juillet 2013 est un chercheur en sciences de l'éducation, professeur à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

Parcours de formation

Dominique Fablet avait d'abord fait une licence de philosophie (1974), puis un parcours de sciences de l'éducation (maîtrise, 1975) et de sociologie (licence, 1978), et enfin de psychologie (maîtrise, 1983). Il réalise une thèse en sciences de l'éducation intitulée Le travail social en mal de participation, analyse d'une expérimentation sociale auprès d'une collectivité d'usagers, sous la direction de Gilles Ferry (Université Paris-X Nanterre, 1988). Il participe depuis sa création au «Séminaire de réflexion théorique sur les institutions éducatives et le savoir» créé par Jacky Beillerot et Jean-Pierre Pellegrin[1] (1977-2012).

Parcours professionnel

Dominique Fablet devient vacataire de recherche en 1975. Il collabore avec Michel Chauvière[2] et avec Paul Durning[3]. Il travaille durant deux ans (VSNA) comme professeur de psychopédagogie au Centre de formation des instituteurs de Ouarzazate (Maroc)(1978-1980) puis, à son retour, devient cadre et chargé d'étude à la Caisse d'allocations familiales de la région parisienne (1980-1983), puis, par ce même organisme, comme responsable de formation (1983-1991). En 1991, il rejoint l'université Paris-X Nanterre en tant que maître de conférences.

Il prend une responsabilité dans la création d'un DESS de formation option «chef de projet», en 1991. Dans le cadre du département, il impulse des actions de formation et développe de nombreuses interventions. Il s'implique particulièrement dans la conception des parcours universitaires et la mise en place des trajets de formation professionnelle. Il s'investit dans la conception du master professionnel de sciences de l'éducation DCFA - Développement des compétences en formation d'adultes - option «Éducation familiale et interventions socio-éducatives»[4].

Il est à l'initiative de pratiques systématiques de conventionnement avec les écoles et instituts professionnels pour construire des diplômes professionnels qualifiants, avec des passerelles universitaires, notamment avec l'École Supérieure de Travail Social[5] (ETSUP), l'INS-HEA et plusieurs instituts régionaux de travail social (IRTS)[6].

Il soutient en 2004 une habilitation à diriger les recherches en sciences de l'éducation intitulée Analyser les pratiques des professionnels de l'intervention socio-éducative, préparée sous la direction de Paul Durning[7] et devient professeur de sciences de l'éducation en 2007, puis responsable de l'équipe de recherche «Éducation familiale et interventions sociales auprès des familles» (Centre de Recherche Éducation et Formation-EA 1589)[8]. Il exerce les fonctions de directeur du département de sciences de l'éducation de l'université de Nanterre, et vice-président de l'UFR.

Il est membre (2006-2008), puis président du Conseil scientifique de l'Observatoire national de l'enfance en danger (ONED) (2008-2013). Il est membre du conseil scientifique et pédagogique de l'INSHEA de 2008 à 2013.

Orientation des travaux de recherche

Les travaux de recherche de Dominique Fablet se situent principalement selon deux axes : les questions liées à la suppléance familiale et un intérêt pour l'analyse des pratiques professionnelles considérée dans une perspective de formation.

La suppléance familiale

(à faire)

L'analyse de pratiques professionnelles

Encouragés par Jacky Beillerot[9], Dominique Fablet et Claudine Blanchard-Laville ont coordonné huit ouvrages dans la collection Savoir et Formation (L'Harmattan) (cf.bibliographie), ainsi que le n° 39 de la revue Recherche et formation, « Analyse de pratiques : approches psychosociologique et clinique »[10].

Publications et édition

Dominique Fablet dirigeait jusqu'en 2013 la collection «Savoir et formation» aux Éditions L'Harmattan avec Michel Gault[11], et la collection «Histoire et mémoire de la formation» avec Michel Gault et Françoise Laot[12]. C'est dans ce cadre qu'il a republié voire publié des travaux fondateurs, dont certains inédits, de la psychosociologie, notamment certains textes de Jean Dubost dans un ouvrage intitulé Psychosociologie et intervention (L'Harmattan, 2006) ou de Guy Palmade, Réunions et formation (2007) et Les groupes d'évolution. Théorie et problématique (1972-1974), en 2009.

Il était membre de l'ARIP[13] depuis 1984, du comité de rédaction de la revue Connexions (Éditions Érès) depuis 1999, membre du comité scientifique de la revue Cliopsy[14], membre du comité de lecture des revues Les Sciences de l'éducation - Pour l'Ère nouvelle[15] et Recherche & formation[16].

Bibliographie raisonnée

Ouvrages

(à faire)

  • (2005) Suppléance familiale et interventions socio-éducatives. Analyser les pratiques des professionnels, Paris : L'Harmattan.

Ouvrages dirigés et codirigés

  • (2012) (coord.). Supervision et analyse des pratiques professionnelles dans le champ des institutions sociales et éducatives, Paris : L'Harmattan.
  • (2011) (coord.). Professionnels de santé et analyse des pratiques, avec Jean Chami, Paris : L'Harmattan.
  • (2010) (coord.). L'Évaluation dans le secteur social et médico-social, avec Catherine Sellenet, Paris : L'Harmattan.
  • (2010) De la suppléance familiale au soutien à la parentalité, Paris : L'Harmattan.
  • (2009) Animer des groupes d'analyse des pratiques. Pour une clinique des institutions sociales et éducatives, Paris : L'Harmattan.
  • (2009) Expérimentations et innovations en protection de l'enfance. De la séparation au maintien des liens parents-enfants, Paris : L'Harmattan.
  • (2008) (coord.). Intervenants sociaux et analyse des pratiques, Paris : L'Harmattan.
  • (2007) (coord.). L'Éducation des jeunes enfants. Pour de nouvelles modalités d'accueil éducatif, Paris : L'Harmattan.
  • (2007) Les Professionnels de l'intervention socio-éducative. Modèles de référence et analyses de pratiques, Paris : L'Harmattan.
  • (2004) (coord.). Professionnel(le)s de la petite enfance et analyses pratiques, Paris : L'Harmattan.
  • (2003) Écrire les pratiques professionnelles. Dispositifs d'analyse de pratiques et écriture, avec C. Blanchard-Laville (coord.). Paris : L'Harmattan.
  • (2003) Théoriser les pratiques professionnelles. Invention et recherche-action en travail social, avec C. Blanchard-Laville (coord.). Paris : L'Harmattan.
  • (2003) Travail social et analyse des pratiques professionnelles. Dispositifs et pratiques de formation, avec C. Blanchard-Laville (coord). Paris : L'Harmattan.
  • (2002) (coord.).La formation des formateurs d'adultes, Paris : L'Harmattan.
  • (2001) Sources théoriques et techniques de l'analyse des pratiques professionnelles, avec C. Blanchard-Laville (coord). Paris : L'Harmattan.
  • (2000) Pratiques d'intervention dans les institutions dans les institutions sociales et éducatives, avec C. Blanchard-Laville (coord.). Paris : L'Harmattan.
  • (1999) Développer l'analyse des pratiques professionnelles dans le champ des interventions socio-éducatives, avec C. Blanchard-Laville. Paris : L'Harmattan.
  • (1998/2000) Analyser les pratiques professionnelles, avec C. Blanchard-Laville (coord). Paris : L'Harmattan (édition revue et corrigée).
  • (1996/2000) L'analyse des pratiques professionnelles, avec C. Blanchard-Laville (coord.). Paris : L'Harmattan (édition revue et corrigée).

Articles et chapitres de livres (sélection)

  • (2013) «Professionnalisation des intervenants sociaux et analyse des pratiques», Vie Sociale, 1, 2013/1, 195-202.
  • (2011) «L'évaluation interne d'un dispositif innovant d'accueil parents-enfants», Connexions, 96, 2011/2.
  • (2010) «Promouvoir l'analyse des pratiques professionnelles par la publication», Cliopsy, 4, 37-41. Article en ligne
  • (2009) Le travail social et la formation des travailleurs sociaux, in A. Vergnioux (dir.) « 40 ans des sciences de l'éducation. L'âge de la maturité ? Questions vives », pp. 71-82, Caen, Presses Universitaires de Caen, (Colloque «Quarante ans des sciences de l'éducation», Caen, février 2007). En ligne
  • (2006/2002) « Entretien avec Jacky Beillerot », avec C. Blanchard-Laville, Savoirs 10, 2006/1, 44-47 (article initialement publié par la revue Recherche & formation, 2002). Article en ligne
  • (2004) «Les groupes d'analyse des pratiques professionnelles : une visée avant tout formative», Connexions, 82, 2004/2, 105-117.
  • (2002) (Coord. du numéro de la revue avec C. Blanchard-Laville). «Analyse des pratiques : approches psychosociologique et clinique», Recherche & formation, 39.
  • (1993) «Dispositifs innovants de suppléance familiale et prévention de l'exclusion», Connexions, 62, 1993/2.

Sources

  • Jacky Beillerot (1996). « L'analyse des pratiques professionnelles : pourquoi cette expression ? » in Cahiers pédagogiques, 346 septembre 1996. p. 12-13 (réédité in Blanchard-Laville C., Fablet D. (dir.). (2000). Analyser les pratiques professionnelles. Paris : L'Harmattan. p. 21-26.)
  • J.C. Rouchy, «Hommage à Dominique Fablet», Connexions, 100, 2013/2, 9-16.
  • «Éditorial», Cliopsy, 10, 7-8, octobre 2013.
  • «Dominique Fablet (1953-2013)», Vie sociale, 3, 2013/3, 7-9.

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).