Encyclopédie Wikimonde

Dominique Henriet

Aller à : navigation, rechercher

Dominique Henriet, né le à Marseille, est un économiste français, professeur[1] et directeur adjoint de l'École centrale de Marseille[2].

Biographie

Ancien élève du lycée Thiers, docteur en mathématiques appliquées (Université de Paris Dauphine), ancien élève de l'École polytechnique (X78) et de l'ENSAE ParisTech , son activité de recherche porte principalement sur la théorie microéconomique de l'assurance[3] et l'économie publique.

En 1985 il rejoint France Télécom comme chargé des études économiques au Centre national d'études des télécommunications (CNET, Issy-les-Moulineaux). Il y est chargé, en particulier, des études technico-économiques sur les nouveaux produits et services des télécommunications. Ainsi, il participe aux études sur la télématique et développe avec Michel Volle le concept précurseur de « réseau de télécommunication comme place de marché »[4].

En 1988, il est recruté à l'École polytechnique comme « Maître de Conférences » à temps partiel, dans le département d'économie. Ainsi, il y enseigne pendant 12 années, jusqu'en 2000, dans les champs de la microéconomie, de l'économie publique, de l'économie d'entreprise et de l'économie du risque et de l'assurance. En particulier, dans l'équipe de Jean Peyrelevade, il participe au développement d'un enseignement original d'économie d'entreprise qui propose un aller-retour entre théorie économique (théorie de l'organisation industrielle) et études de cas concrets. Par ailleurs, pendant deux ans il y enseigne avec Claude Henry, le cours magistral d'économie publique de troisième année.

Dominique Henriet a été conseiller scientifique au Commissariat Général du Plan entre 1996 et 2000. Il a ainsi participé au pilotage des études et recherches sur l'efficacité de la dépense publique dans les secteurs de l'éducation et de la santé. Il a également été conseiller scientifique au sein du comité de pilotage de l'expérimentation de la tarification à la pathologie[5] pour le Ministère de la Santé entre 1999 et 2001. Il a aussi participé aux travaux du conseil d'analyse économique [6] sur la régulation du système de santé.

Il a par ailleurs été pendant 10 ans, entre 1999 et 2010, professeur associé à l'ENSAE ParisTech, chargé du cours de microéconomie de deuxième année. Il a également été doyen de la faculté de sciences économiques d Aix-Marseille.[7]

En 2004, il rejoint l'équipe en charge du projet de création de l'École centrale de Marseille et est nommé professeur à l'EGIM, nom provisoire de l'école. Il participe ainsi à la création de l'École centrale de Marseille[8], dernière née des écoles centrales après Paris, Lyon, Lille et Nantes.

Publications

Ouvrages

  • Micro-économie de l'assurance, D. Henriet et J.C. Rochet, Economica, Paris 1990, 215 pages[9].

Articles

  • "The Copeland Choice Function : an Axiomatic Characterization" Social Choice and Welfare, n 1, 1985.
  • "Some Reflexions on Insurance Pricing", avec Jean-Charles Rochet European Economic Review, vol 31, 1987, pp. 863-885
  • "Services de Télécommunications : intégration technique et différenciation économique", avec Michel Volle, Revue Economique, n 12, 1987, p 459-474.
  • "Intérêt public, intérêt privé et discrimination", avec Claude HENRY, Patrick REY, Jean-Charles Rochet, L'Actualité Economique, Revue d'Analyse Economique (Canada), vol 63, 1987, n2-3,,pp. 98-116.
  • "Sustainable Oligopoly", avec Gabrielle Demange , Journal of Economic Theory, vol 54 n2,1991, August, pp 417-428[10]
  • "Traffic-based cost allocation in a network", avec Hervé Moulin, Rand Journal of Economics, vol 27, n2, Summer 1996, pp. 332-345.
  • "Les justifications de l'intervention publique dans les systèmes de santé", Economie Publique, n°2, printemps 1999.
  • "Impact de l'assurance maladie sur l'accès aux soins et la participation au marché du travail : une analyse théorique", avec : Agnès Couffinhal, Jean-Charles Rochet, Economie Publique, n°9, automne 2001.
  • "Assurance maladie: intervention publique et rôle de la concurrence", Revue d'Economie Politique, n°5 sept-oct 2004 pp. 587 – 594
  • "Is Public Health Insurance an Appropriate Instrument for Redistribution ?" , avec Jean-Charles Rochet. Annales d'Economie et de Statistique, 2006, n° 83-84[11].
  • "Genetic Information : Comparing Regulatory Approaches When Prevention Matters" , aver F. Barigozzi, Journal of Public Economic Theory, 2011, 13, 23-46.
  • "The Optimal Provision of Curative Goods" , avec A. Borges et D. Laussel, Journal of Public Economic Theory, 2011,13,4, 281-502.
  • "Risk Sharing Contracts with Asymmetric Information" , avec Renaud Bourlès Geneva Risk and Insurance Review 2012, 37, pp 27-56[12].

Contributions à des ouvrages collectifs

  • "Equilibre et optima sur les marchés d'assurance : une illustration des phénomènes d'antisélection" (avec J-C. Rochet) dans Mélanges en l'honneur d'Edmond Malinvaud, Economica, Paris, 1988, Traduction anglaise Essays in Honor of Edmond Malinvaud, vol 1, Microeconomics, Champsaur et al, éditeurs, MIT Press, Cambridge, 1990[13].
  • "Régulation des Dépenses de Santé", Rapport du conseil d'analyse économique (Premier Ministre), n°13, printemps 1999, "Régulation et Intervention Publique dans les systèmes de Santé" (avec J C Rochet)
  • Auteur de deux articles de l'encyclopédie Universalis[14]

Tribune

"Un chèque contre l'impasse climatique", paru dans Libération, le 10 septembre 2009 [15]

Notes et références

Voir aussi

Lien externe

  • Page personnelle de Dominique Henriet (http://www.dominique.henriet-mrs.fr/)

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).