Encyclopédie Wikimonde

Dominique Jourdain

Aller à : navigation, rechercher

Dominique Jourdain
Fonctions
Conseiller municipal de Château-Thierry
En fonction depuis le
Maire de Château-Thierry Aisne 1989 2008
Biographie
Lieu de naissance Le Mans (Sarthe)
Nationalité Française
Parti politique Europe Écologie
Profession Consultant en environnement
Juriste

Dominique Jourdain, né le au Mans (Sarthe), est un homme politique français, membre du Parti socialiste entre 1980 et 2010 et d'Europe Écologie[1] depuis janvier 2010. Il est membre du conseil municipal de Château-Thierry (Aisne), commune dont il a été le maire de à .

Il est fondateur des Éco Maires et en a été président de 1989 à 2008 Il a été également membre du Conseil National du Développement Durable en 2002 et président de l'Association Haute qualité environnementale de 2005 à 2009.

Biographie

Il est arrivé à Château-Thierry en 1961 pour étudier en tant que pensionnaire du lycée Jean-de-La-Fontaine. Il s'est ensuite dirigé vers des études de droit et d'histoire. Après avoir enseigné le droit et l'histoire au lycée Lakanal à Bourg-la-Reine (1973-1981) et comme chargé de cours à l'université de Paris 1 (Institut d'Études Judiciaires), il est devenu avocat au barreau de Paris fin 1976, près la Cour d'Appel de Paris à partir de 1977 et est avocat honoraire depuis 2011. Il a été enseignant, éducateur, avocat, puis consultant du Médiateur de la République en environnement de 1993 à 1997.

Son premier engagement associatif fut la Maison des Jeunes et de la Culture de Château-Thierry dont il fut le vice-président entre 1974 et 1978.

Son engagement politique a commencé à l'université au sein du mouvement étudiant. Il a adhéré au PS en décembre 1980 pour participer à la campagne de François Mitterrand. Il a participé avec les services du garde des sceaux de l'époque, Robert Badinter à la mise en place des différents dispositifs d'aide aux victimes avant d'être chargé de mission au cabinet d'Yvette Roudy, ministre des droits de la femme entre juillet 1984 et mars 1986.

Il habite actuellement Essômes-sur-Marne dans le canton de Château-Thierry.

Campagnes électorales

Législatives

Les premières élections auxquelles Dominique Jourdain s'est présenté sont les législatives de 1988 qui virent sa défaite au second tour face à l'ancien ministre André Rossi. À nouveau candidat du PS en 1993, 1997 et 2007 dans la cinquième circonscription de l'Aisne, il est à chaque fois battu au second tour, par André Rossi encore, puis Renaud Dutreil et Isabelle Vasseur.

Candidat, pour la 5e fois, divers gauche en 2012, il est éliminé dès le premier tour, ne recueillant que 9,79 % des suffrages, devancé très largement par le maire de Château-Thierry, Jacques Krabal (29,78 %)investi par le PS, le PRG et EELV , par la député sortante UMP Isabelle Vasseur (31,22 %) et par le candidat FN, Franck Briffaut(22,74 %). Le second tour permit la victoire historique de la Gauche : Jacques Krabal 42,21 %, Isabelle Vasseur 36,70 % et Franck Briffaut 21,09 %. Il est à noter qu'entre les deux tours, Dominique Jourdain n'a pas appelé à soutenir le candidat de la majorité présidentielle.

Municipales

Candidat malheureux aux élections législatives, Dominique Jourdain remporte en revanche les élections municipales : en 1989, la liste qu'il conduit est victorieuse devant celle de Claude Maingon. Il est réélu en 1995 devant la liste de Renaud Dutreil. En 2001, il l'emporte dans un scrution très serré devant Marie-Catherine Laignel (48,77 % contre 46,26 %, soit 198 voix d'écarts), mais l'élection est contestée par cette dernière à cause d'une irrégularité des candidats de la liste du Front national. En 2002, un nouveau scrutin, marqué par une forte abstention, aboutit à la victoire de Dominique Jourdain dès le premier tour, avec un peu plus de 55 % des suffrages exprimés.

Il est par contre nettement battu en 2008, sa liste ne recueillant au second tour que 36,09 % des suffrages contre 51,97 % à celle de Jacques Krabal.

Régionales

En janvier 2010, dans la perspective des élections régionales du mois de mars, Dominique JOurdain annonce son ralliement à Europe Écologie[2] le plaçant en quatrième position sur sa liste de candidatures pour l'Aisne, Picardie. Cette décision politique est la suite du choix du PS axonais de ne pas retenir sa candidature sur ses propres listes. Dominique Jourdain met ainsi un terme à 30 ans d'appartenance au Parti socialiste, dont il avait été membre de la commission des conflits du Conseil national et secrétaire de la section socialiste de Château-Thierry qu'il avait rejointe en 1986.

À Château-Thierry, Europe Écologie atteint 20,02 % des voix (20,38 % pour l'UMP et 24,99 % pour le PS), la plaçant 3e des forces politiques sur la commune. EE n'est toutefois pas en mesure de se maintenir au second tour en Picardie, obtenant 9,98 % des voix (il lui en fallait 10 %, soit 128 voix de plus). Cependant, sur l'ensemble de la Picardie, sa progression est de 2 000 suffrages exprimés par rapport aux élections européennes de 2009.

Cantonales

Candidat en 2011 sur le canton de Château-Thierry sous les couleurs d'Europe Ecologie Les Verts, il est éliminé dès le premier tour (réalisant moins de 10 % des inscrits 1802 voix sur 19797 inscrits). Le second tour vit un duel Jacques Krabal (PRG soutenu par le PS) l'emporter face à Dominique Padieu (FN) avec 66,5 % des voix (et plus de 70 % sur la ville où il est maire)[réf. nécessaire].

Mandats politiques

Fonctions politiques et associatives

Fonction nationales

Fonctions locales ou régionales

  • Membre du comité de bassin (185 membres) à l'Agence de l'eau Seine-Normandie depuis 1995 et président de la commission des programmes et de la prospective depuis 2005.
  • Président Fondateur du Syndicat Intercommunal des Transports Urbains de l'agglomération de Château-Thierry en 1997.
  • Vice-président du Service départemental d'incendie et de secours de l'Aisne entre 2000 et 2008.

Notes et références

  1. Dominique Jourdain vu par Christophe Porquier, dailymotion.fr, 2 mars 2010, consulté le 15 juin 2012.
  2. « Dominique Jourdain sur la liste d'Europe écologie »

Liens externes

Cet article « Dominique Jourdain » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).