Encyclopédie Wikimonde

Dominique Ollivier

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 118 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Dominique Ollivier, né le 13 octobre 1948, est un écuyer bauchériste français connu pour mettre le cheval dans l'équilibre approprié avant de lui demander quoi que ce soit, un projet qui ouvre sur une pratique rationnelle de l'équitation à laquelle la science apporte des réponses objectives au fur et à mesure que se développe la maturité équestre du cavalier.

Biographie

Écrivain, écuyer et chercheur, Dominique Ollivier fait des études d'ingénieur en Automatisme au Conservatoire National des Arts & Métiers. Il se consacre à la robotique et introduit la cybernétique en équitation. Il est titulaire d'un Master Recherche en Histoire des Techniques.

Il travaille à développer la connaissance de l'équilibre du cheval comme de celui du cavalier là où les autres vont encore chercher des explications dans la Statique. Cet apport scientifique lui permet de passer de la culture de la position à la culture de la posture et de se débarrasser des vieux errements. Il est cet écuyer qui cherche à faire reposer l'équitation sur des bases objectives.

En 1985, il fait la connaissance de l'écuyer René Bacharach. Aussitôt séduit par le bauchérisme, Dominique Ollivier, à la fois théoricien et homme de terrain, pratique ce qu'équilibre veut dire. Après avoir procédé à sa reconstruction posturale[1], il met l'entier de pur sang Sirdrague en haute école. D'autres chevaux suivront.

Il organise des conférences où il s'emploie à faire connaître[2] l'École française d'équitation, à défendre son système de valeurs et à donner une dimension culturelle à l'équitation. Il analyse la mobilité[3] par le menu. C'est lui qui introduit le principe d'alignement qui conduit à la rectitude, le polygone d'harmonie qui permet de valider l'appartenance à l'École française et une biomécanique du tourner conforme à la réalité et dans laquelle le cheval n'a aucun besoin de s'incurver. Il met en évidence l'importance de l'appareil vestibulaire dans l'inclinaison de la tête du cheval[4]. Pour lui, l'équitation est un Art avant d'être un sport.

Dominique Ollivier est l'auteur d'un certain nombre d'ouvrages à succès dont le but est de propager l'idéal bauchériste et sa culture d'un équilibre dont la légèreté est la propriété à rechercher. Pour lui, le cheval est un être organisé qui fonctionne selon les lois de la Nature. C'est pourquoi il s'attache à démontrer comment différentes disciplines scientifiques rendent compte des nombreux aspects de l'équitation pour asseoir une théorie à l'abri du mode occulte et des conjectures. Sa contribution à l'amélioration de la connaissance du cheval trouve dans l'équitation raisonnée les fondements de sa doctrine. Il est à la tête de la Collection L'Équitation considérée comme un des beaux arts, une Collection qui lutte contre la disparition de l'Art équestre dont l'Histoire magistrale[5] est retracée depuis le XVIe siècle. Pour lui, comme pour Diogo de Bragance, l'Équitation de tradition française est le Bauchérisme et rien d'autre ainsi que l'auteur l'a exposé dans son livre éponyme publié en 1975 et traduit en français par René Bacharach.

Dominique Ollivier est en France aujourd'hui le spécialiste de l'équitation bauchériste, une équitation raisonnée à la fois science et art. Éclairées d'un nouveau jour à la lumière des connaissances de notre époque, ses analyses contribuent à faire aimer le maître incontestable de l'équitation raisonnée, François Baucher.

Il lutte contre les récupérations en tout genre dont la finalité est de réduire l'Art au sport comme de confondre l'Art équestre avec le spectacle, une réduction et une confusion que les Pouvoirs Publics n'infligent pas aux autres arts.

Doctrine

Sa doctrine est celle du général Faverot de Kerbrech pour lequel le but du dressage est de rendre le cheval facile et agréable à monter, régulier dans ses allures, docile, franc et aussi brillant que le comporte son ensemble.

Œuvre

  • L'équilibre du cheval monté, Chiron Sports éditeur, 1993, 217 p., (ISBN 9782702704806)
  • Comment acquérir la mobilité, Chiron Sports éditeur, 1995, 187 p., (ISBN 9782702704813),
  • Emploi des forces du cheval, Chiron Sports éditeur, 1997, 204 p., (ISBN 978270270553-7),
  • Flexions et Dressage à pied, Chiron Sports éditeur, 1997, 61 p., (ISBN 978270270552-0),
  • La vérité sur l'équilibre, éditions Belin, 1999, 188 p., (ISBN 2-7011-2614-2),
  • Dictionnaire d'équitation, éditions Agence Cheval de France, 2003, 336 p., (ISBN 2-915116-03-2),
  • Histoire de l'École française d'équitation (tome 1), éditions Edhippos, 432 p., (ISBN 978-2-9534077-0-9),
  • Histoire de l'École française d'équitation (tome 2), éditions Edhippos, 504 p., (ISBN 978-2-9534077-1-6),
  • L'Épaule en dedans révélée, éditions Edhippos, 272 p., (ISBN 978-2-9534077-3-0),
  • Histoire de l'École française d'équitation (tome 3), éditions Edhippos, 664 p, (ISBN 978-2-9534077-2-3),
  • Qu'est-ce que la légèreté ?, éditions Edhippos, 520 p, (ISBN 978-2-9534077-4-7),
  • Place du Bauchérisme dans l'équitation d'aujourd'hui, Conférence donnée aux Écuries de l'Orée le 10 mars 2013, éditions Edhippos

Filmographie

La Posture, vecteur de l'équilibre : Film[6] couleur VHS PAL réalisé par l'auteur, durée 30 min

Notes et références

  1. Patrice Franchet d'Espèrey, La main du maître, Odile Jacob, 2007, 396 p. (ISBN 978-2-7381-2033-5)
  2. Revue Cheval Magazine, Rubrique L'Équitation raisonnée, (août 1997 à décembre 1998)
  3. Carlos Pereira, Naissance et Renaissance de l'équitation portugaise, L'Harmattan, 2010, 438 p. (ISBN 978-2-296-12939-9)
  4. Erreur Lua dans Module:Outils à la ligne 73 : attempt to index local 'frame' (a nil value).
  5. Henry L. de Bussigny, French Equitation, traduction de Frédéric Magnin, Actes Sud, 2013, 381 p. (ISBN 978-2-330-02383-6)
  6. 10° Rencontres internationales "Cheval et Différences", Fédération Nationale Handi-Cheval, 26-29 avril 2000, Angers-Saumur, France

Articles connexes

Liens externes

  • Erreur Lua dans Module:Autorité à la ligne 424 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).
  • edhippos.com

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).