Encyclopédie Wikimonde

Dopethrone (groupe)

Aller à : navigation, rechercher
Dopethrone
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Genre musical Sludge metal, stoner metal, doom metal
Années actives Depuis 2008
Labels Totem Cat Records
Site officiel Page Facebook
Composition du groupe
Membres Vyk
Vincent Houde
Shawn
Julie Swan
Anciens membres Big Borman
Thomas Polychuck

Dopethrone est un groupe de sludge metal canadien originaire de Montréal, au Québec. Formé en 2008, le groupe est connu pour son mélange de sludge, de stoner et de doom, dont les paroles parlent d’autodestruction, de meurtre, de cannabis et de drogue. Bien que certaines personnes pensent que le groupe porte le nom du troisième album d'Electric Wizard, ils ne tiennent aucun compte du son de l'album, ce qui laisse penser qu'il s'agit simplement d'un clin d'œil au groupe. Durant une interview avec le magazine Decibel en 2018, le groupe confirme que le nom était une parodie de Darkthrone, bien que le groupe apprécie également Electric Wizard. Dopethrone qualifie sa musique de « Slutch »[1].

Depuis sa création, Dopethrone a sorti cinq albums studio à ce jour et effectue régulièrement des tournées internationales, notamment en Europe et au Canada.

Biographie

Débuts, Demonsmoke, Dark Foil et III (2008–2013)

Dopethrone est formé en 2008 autour de Vyk, Vincent et Thomas. Le groupe imagina ce nom comme une blague, en fumant une tonne de pot et en écoutant du black metal à l’école secondaire, avec Dopethrone comme une parodie de Darkthrone, dont ils étaient de grands fans. Au début du groupe, ils jouent principalement à Montréal et partagent la scène avec des groupes comme Downtrodden[2], Depletion, Memories from an Old Man, Fuck The Facts, KEN Mode et The Great Sabatini, pour n'en nommer que quelques-uns. Le premier album Demonsmoke sort en 2009, avec un accueil positif de Doom Mantia, entre autres. Selon une interview avec Temple of Perdition, Demonsmoke n'a été enregistré que neuf mois après la formation du groupe et, selon le groupe, « savait toujours ce que notre son allait être, c'était une sorte d'expérience »[3].

Après une session d'enregistrement, début 2010, Dopethrone sort son deuxième album Dark Foil en 2011, comprenant cinq nouvelles chansons et une reprise de Ain't No Sunshine de Bill Withers. L'année suivante, le groupe donnera son tout premier concert européen avec une apparition au Roadburn Festival. Vers la même époque, le groupe sortait son troisième album, l'appelant familièrement III. L'album voit le jour le , avec des critiques positives. L'année suivante, le groupe donne une deuxième tournée européenne aux côtés de Huata et signe un contrat avec Totem Cat Records, qui rééditera les trois albums.

Hochelaga (2014–2016)

L'année 2014 verrait le groupe effectuer une longue tournée en Europe aux côtés de gurt, s'étendant sur près de deux mois. Après la tournée, l’enregistrement d’un quatrième album studio devrait commencer pendant le reste de l’année. Le , il serait annoncé que Dopethrone sortirait son quatrième album Hochelaga chez Totem Cat Records le [4]. L'album est acclamé par des critiques élogieuses comme Echoes and Dust[5], Doom Metal Heaven[6], CVLT Nation[7], More Fuzz[8] et The Sludgelord parmi d'autres[9].

Après la sortie de l'album, Dopethrone ferait une tournée en Europe en regardant le groupe à DesertFest London, DesertFest Berlin et Heavy Days à Doomtown, parmi des spectacles de renom aux côtés d'Acid King, Black Cobra, Eyehategod et Belzebong[10]. D'autres tournées seraient prévues en 2016, mais plusieurs dates seraient annulées après que Vincent se soit fracturé la jambe, obligeant le groupe à annuler ses apparitions au Maryland Deathfest et au Hellfest. Cependant, une tournée en Europe aurait lieu à l’été et à l’automne 2016. Dopethrone sortira également un split avec Fister le et un EP intitulé 1312 le 29 août 2016.

Transcanadian Anger (depuis 2017)

Avec le nouveau batteur Shawn, le groupe ferait une pause des tournées en janvier pour se concentrer sur un nouvel album. Le , Dopethrone annonce son cinquième album Transcanadian Anger, qui marque le dixième anniversaire du groupe. L'album est félicité par plusieurs critiques telles que Metal Injection[11] Outlaws of The Sun,[12], More Fuzz[13], Metal Nexus[14] et CVLT Nation, entre autres[15].

Dopethrone entreprend l'une de leurs plus longues tournées jusqu'à présent, une longue tournée européenne à l’été 2018 avec Bongzilla, Sons of Otis et Church of Misery. Cette tournée comportera également des apparitions, au festival Red Smoke, à Stoned From The Underground et au Hellfest. Une tournée en Amérique du Nord était prévue mais est finalement annulée en raison de problèmes de visas.

Julie Swan, qui avait déjà été invitée par le groupe à chanter sur les albums Dark Foil et Transcanadian Anger, rejoint officiellement le groupe en tant que chanteuse à l’occasion d’une petite tournée au Québec en septembre 2018.
Le groupe est donc retourné en Europe à l'automne aux côtés de Messa et Sunnata, avec des apparitions aux Desertfest Belgium et Up In Smoke Festival en Suisse.  

Le groupe fera sa première tournée canadienne au printemps et à l’été 2019 avec des apparitions au Modified Ghost Festival à Vancouver avec High On Fire et au Heavy Montréal avec Slayer. D’autres tournées suivront à l'été et à l'automne 2019 dans toute l'Europe avec des dates au Sonic Blast Festival au Portugal, au Motocultor Festival en France et au Bloodshed Festival aux Pays-Bas.

Membres

Membres actuels

  • Vyk – basse (depuis 2008)
  • Vincent Houde – guitare, voix (depuis 2008)
  • Shawn – batterie (depuis 2017)
  • Julie Swan – voix (depuis 2018)

Anciens membres

  • Big Borman – batterie (2010–2016)
  • Thomas Polychuck – batterie (2008–2010)

Discographie

Albums studio

  • 2009 : Demonsmoke (auto-publié)
  • 2011 : Dark Foil (auto-publié)
  • 2012 : III (Totem Cat Records)
  • 2015 : Hochelaga (Totem Cat Records)
  • 2018 : Transcanadian Anger (Totem Cat Records)

EPs et splits

  • 2016 : Dopethrone / Fister (split avec Fister, auto-publié)
  • 2016 : 1312 (EP, auto-publié)

Notes et références

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).