Encyclopédie Wikimonde

Droit au Cœur

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 115 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).

Alain Juppé et Alain-Gérard Slama lors du colloque de Réforme et modernité du 4 mars 2009.

Droit au cœur (anciennement Réforme et modernité) est un club créé par Hervé Mariton et François Goulard.

Histoire

D'après son site internet, « il réunit des membres de la société civile, acteurs de la vie culturelle, scientifique et sociale, des décideurs économiques et des responsables politiques qui veulent œuvrer ensemble aux réformes indispensables pour que la France et l’Europe s’attèlent avec espoir et succès aux défis posés par le monde moderne.»

Bien que proche de l'UMP, certains de ses membres appartiennent au MoDem ou ne sont pas encartés, puisque le club n'est affilié à aucun parti et entend être un lieu de rassemblement.

À sa création, il soutenait Dominique de Villepin pour être candidat à la Présidence de la République bien que ce dernier ne se soit pas déclaré.

Depuis le Conseil national de l'UMP du 24 janvier 2009, le club est désormais mouvement associé à l'UMP[1].

Son président est le député Hervé Mariton. Ses deux vice-présidents sont le député François Goulard et l'ancienne secrétaire d'État Marie-Anne Montchamp. Son secrétaire général est Herbert Axelrad.

En , Hervé Mariton décide de transformer « Réforme et modernité » en le renommant « Droit au cœur » pour peser sur le débat à l'UMP et le choix de son candidat pour la présidentielle de 2017[2],[3].

Notes et références

Lien externe

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).