Encyclopédie Wikimonde

Dynamique Entrepreneuriale

Aller à : navigation, rechercher

Dynamique Entrepreneuriale est un magazine gratuit et mensuel dédié à l'entrepreneuriat. Il se finance essentiellement par la publicité[1] mais il est également disponible au format papier par abonnement[2].

Historique

Le magazine a pour origine une association étudiante d'Advancia, école de l'entrepreneuriat de la CCIP. Le magazine a été cofondé par 3 personnes. Il était alors annuel et a connu deux parutions : une première en janvier 2007 et une deuxième sortie en janvier 2008. Deux frères, Olivier Nishimata et Julien Nishimata , ont créé la société qui porte le même nom que le magazine en juin 2008. Le magazine a alors connu alors une profonde amélioration tant sur l'aspect graphique que du contenu. Interview d'Olivier Nishimata

Depuis janvier 2010, il est devenu mensuel (hors période juillet-août)

Cible et diffusion

Dynamique Entrepreneuriale s'adresse principalement aux créateurs d'entreprises et aux dirigeants de TPE/PME.

Accessible sous son format papier à plus de 50 000 exemplaires (chiffres de juin 2010)[réf. nécessaire], Dynamique Entrepreneuriale est également disponible en ligne sous deux formats : soit la lecture en ligne, soit le téléchargement de PDF[3].

Son format papier est au niveau de la qualité papier semblable à un magazine payant, ce qui démarque Dynamique Entrepreneuriale de la presse gratuite "habituelle".

Le magazine est certifié OJD (donc certifié et vérifié au niveau de la diffusion)[4]

Le magazine semble divisé en quatre grandes parties :

  1. La première partie dite "conseils de pros" proposent des interviews d'entrepreneurs emblématiques (souvent autodidacte) tels que Pierre Kosciusko-Morizet (Price Minister), Malamine Kone (Airness), Jacques-Antoine Granjon (Vente-privee.com). Elle propose également des parcours de jeunes entrepreneurs à tous les stades et dans des secteurs d'activités variés.
  2. La deuxième est plus axée sur la "création" sous toutes ses formes : création pure, franchise, reprise...
  3. La troisième partie est le dossier
  4. La quatrième partie est plus axée sur la "vie de l'entreprise" et s'adresse donc plus aux dirigeants.

Pour les articles, le magazine fait intervenir régulièrement les expertises de l'entrepreneuriat telles que l'APCE, OSEO, les CCI...

Notes et références

Annexes

Liens externes

Cet article « Dynamique Entrepreneuriale » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).