Encyclopédie Wikimonde

Dynastie chérifienne des Al-Ukhaydhire

Aller à : navigation, rechercher

Dynastie chérifienne des Al-Ukhaydhire

(ar)السلالة الشريفة الأخضرية
(ber)Ayt Lakḥdāri
(ber)ⴰⵢⵜ ⵏ ⵉⵅⴷⴰⵔⵉ

Armes de la famille.
Armes de la famille : Dynastie chérifienne des Al-Ukhaydhire (ar)السلالة الشريفة الأخضرية
(ber)Ayt Lakḥdāri
(ber)ⴰⵢⵜ ⵏ ⵉⵅⴷⴰⵔⵉ
Image illustrative de l’article Dynastie chérifienne des Al-Ukhaydhire

Devise (fr)par Dieu et pour Dieu

(ar)بالله وللله

Lignées
Branches

- Drapeau de l'Algérie Banu al-Akhdari.
- Drapeau de la Libye Banu al-Akhdari.

- Drapeau de l'Égypte Banu al-Akhdari.
- Drapeau de l'Arabie saoudite Banu al-Akhdari.
- Drapeau de l'Irak Banu al-Akhdari.

Période depuis 865
Pays ou province d’origine
Allégeance
Fiefs tenus Drapeau du Yémen Al-Akhdari Village

La dynastie chérifienne des Al-Ukhaydhire[1],[2],[3],[4] (en arabe : السلالة الشريفة الأخضرية ) ou Banû Al-Akhdari (en arabe : بنو الخضري) et/ou Awlad al-Akhdari (en arabe : أولاد لخضري) et/ou (en berbère : ⴰⵢⵜ ⵏ ⵉⵅⴷⴰⵔⵉ ; Ayth Iḥdārī) est une famille arabe noble de son ascendance, présente depuis le VIIe siècle dans certaines parties du Monde arabe, notamment le Yémen, Algérie, Libye, Égypte, Arabie saoudite et Irak.

Elle cousine avec la tribu des Banū al-Kīnānāh, banū Hāšhīm et possède également des liens avec la Dynastie des Al-Sānūssī.

Leur titre Chérifien (appartemant à la lignée directe des Aẖl al-Bāyt / اهل بيت est appuyé par leurs généalogies prouvées (la plus ancienne de 1148 : Bureau des Archives Islamique de Sanaa au Yémen ; la deuxième de 1874 : Dâr Al-Kutub sur deux branches et maintenu dans les archives islamiques du Caire en Égypte).

āl-Akḥdārīyūn, al-Hāssānīyūn, al-Hāshīmīyūn, al-Qūrāyshīyūn. Leur ville natale et d'origine est Médine dans la région du Hedjaz, le plus célèbre de leur famille est mūhāmmād bīn yūsūf bīn ībrāhīm bīn Mūsā bīn ‘Abdāllāh bīn Hāssān bīn ‘Alī Abī Tālīb al-Hāshemī al-Qūrayshī, surnommé le petit al-Akḥdārī, il s'est enfui a Al-Yamâma et a créé un état connu historiquement sous le nom de Al-Akhdariyyah de 866/(253 AH) à 1093/(486 AH).

Le titre de "Al-Akhdari" a été attribué à Yūsūf bīn ībrāhīm, le père de Mūhāmmād et par la suite à Mūhāmmād lui-même. En leurs hommages, l'écrivain Jāmāl ad-dîn āḥmād bīn ‘Ali al-Hūsseinī alias "Ibn Anaba décédé en 828 AH dans son livre intitulé (biographie du gouverneur Abi Talib) dit que Yūsūf bīn ībrāhīm était connu sous le nom de "Al-Akhdari" et que son fils mūhāmmād bīn yūsūf al-Yamâma, était connu sous le nom de "Petit al-Akhdari", cependant ce titre a été davantage associé à père et fils en raison de sa renommée et sa capacité à gouverner et établir un État pour lui et ses successeurs dans le pays qui lui est attribué.

Le début de l'apparition des "Al-Akḥdārī" sur la scène des événements politique débute à Tihama en 251 AH (soit 862 apr. J.-C.), quand Ismā‘īl al-Sāfāk bīn Yūssūf al-Akḥdārī mena une révolte contre l'état abbasside et lança une expédition punitive vers La Mecque ce qui provoqua la défaite et la fuite de l'émir Jā’fār bīn ‘īssā bīn mūsā al-‘Abbāssī al-Qūrāyshī.

Origine

les Al-Akḥdāri ou Aït Lakhdari sont fortement concentré dans la région des Aurès au Maghreb al-Awsat (actuelle Algérie), en Libye, au Yémen, en Arabie saoudite, d'extraction lointaine Arabo-Yéménite, ils sont des Arabes de la branche des Quraysh native de Médine et en moindre mesure des Berbère chaouis d'un double héritage suite aux conquêtes islamiques ayant eu lieu en Algérie et en Libye.

Ils sont les descendants de : Sayyidi Mūḥāmmād Bin Yūssef Al-Akḥdārī Al-Hāssānī Al-Hāchīmī Al-Qūrāyshī

Généalogie

Ancêtres des Al-Akhdari

Histoire

La Dynastie Chérifienne des Al-Akhdari est une dynastie arabe ancestral-familial islamique d'ascendance chérifienne à contrario des autres formes dynastique royal ou autres, elle trouve son origine dans la région d'Arabie occidental-Nord Yéménite, cette tribu très concentrée dans certains pays du Monde arabe notamment l'Algérie qui compte une très bonne partie, Libye et Égypte, leur présence est attestée depuis le VIIe siècle en Afrique du Nord-Est : (Algérie), (Libye), (Égypte), mais on retrouve également des factions de cette tribu dans d'autres pays arabe comme l'Arabie saoudite, Yémen, Irak à partir du VIe siècle.

Leurs membres ont été Gouverneur, Savant Musulman, Militaire à travers leur histoire du Yémen à l'Algérie, ils sont entrés en conflit contre beaucoup d'entités étrangères (Invasion, envahisseur, Colons, rivaux...) notamment contre les Ottomans en Algérie et Libye, l'Empire colonial Britannique au Yémen, ainsi que les Colons français.

Elle a participé à l'Islamisation et l'Arabisation dans les régions du Machrek et du Maghreb lors de l'avènement de l'Islam par l'intermédiaire des Conquêtes islamiques, leurs descendants ont gouverné :

En Arabie

Leurs ancêtres Sayyidi Mohammed Bin Yussef al-Akhdari fût le fondateur du premier État en Arabie, l'État Al-Akhdari de 866/(253 AH) à 1093/(486 AH) dans la région d'Arabie centrale (la province historique de Al-Yamâma), leur capitale était Al-Akhdariyyah.

Les Sultans qui ont dirigé l'Émirat :

Délimitation de l'émirat Al-Akhdari d'Arabie (al-Yamâma)
  • Sāyydī Mūḥāmmād Bin Yūssef Al-Akḥdārī (866-887)
    • Sāyydī Bīn Mūḥāmmād Al-Akḥdārī (887-910)
      • Sāyydī Bīn Yūssef Al-Akḥdārī (910-927)
        • Sāyydī al-Hāssān Bīn Yūssef Al-Akḥdārī (927-950)
          • Sāyydī Bīn al-Hāssān Al-Akḥdārī (950-973)
            • Sāyydī Bīn Yūssef Al-Akḥdārī (973-990)
              • Sāyydī al-Hāssān Bīn Yūssef Al-Akḥdārī (990-1005)
                • Sāyydī Āḥmād Bīn al-Hāssān Al-Akḥdārī (1005-1025)
                  • Sāyydī Sālāh Bīn Āḥmād Al-Akḥdārī (1025-1044)
                    • Sāyydī Jā‘fār Bīn Āḥmād Al-Akḥdārī (1044-1066)

Au Yémen

Récit :
(assimilation de l'autorité Fādhlī et Al-Akḥdārī jusqu'en 1640, afin de contrer l'Empire Colonial Britannique, successivement l'autorité Fadhliya assure l'autorité du sultanat jusqu'en 1967).

En Algérie

Le célèbre savant et juriste Algérien Sayyidi ʻAbd al-Raḥmān ibn Muḥammad Al-Akẖḍarī de Biskra surnommé (en arabe : الأخضري الصغير ; « le petit Al-Akhdari ») était un membre éminent et précurseur de la Dynastie.

Récit :
(assimilation de l'autorité des Banu Djellab et Al-Akḥdārī jusqu'en 1618, la situation paraissait assez similaire au Sultanat de Fadhli mais toute proportions gardées, dans le contexte de cette époque historique, les Ottomans menacaient certaines régions sud Algérienne et les Al-Akḥdārī menaient sans cesse des expéditions punitives jusqu'en 1546 lorsque la guerre éclate entre ses derniers et les corps émissaires du Bey de Constantine, plusieurs Ottomans ont trouvé la mort, ainsi que quelques hommes du côté des Al-Akḥdārī, les Banu Djellab maintiennent dès lors la succession de l'autorité jusqu'en 1881).

Récit :
(Territoire général de la dynastie, sous l'autorité de Muhammad Ibn Ahmad al-Akhdari).

Ils ont également été alliés à la tribu Berbère Algérienne des Meknassas en Algérie dans la région du Ouarsenis : (les provinces deel-Oued Arhiou, ‘Ayn at-Tāriq..), qui ont dominé une partie du Maghreb el-Aqsa oriental jusqu’à la limite de Tafilalet durant le VIIIe siècle[5].

En Libye

Les Al-Akḥdārī sont également très présents en Libye dans la région de Cyrénaïque, ils ont été alliés aux Al-Senussi en 1847 et on servit des stratèges lors de la guerre anticolonialiste contre le colon Italien.

au Maroc

Aucune présence de la dynastie des Al-Akḥdārī n'est attesté au Maghreb al-Aqsa.

Les différentes branches

Branche d'Arabie occidental

La branche d'Arabie descend de Qaryat al-Akhdari (http://ar.wikipedia.org/wiki/%D8%A2%D9%84_%D8%AE%D8%B6%D8%A7%D8%B1%D9%8A) situé dans le Gouvernorat d'Asir (actuel Arabie Saoudite), essentiellement peuplés des tribus Banu al-Akhdārī et Banu Kīnānāh (Tribu cousine).

Branche Yéménite, dite « Al-Akḥdārīyyāh »

la branche Yémenite descend de Al-Akhdari Village situé dans le Gouvernorat d'Ibb (actuel Yémen), peuplé uniquement des Banu Al-Akhdari, ses derniers présents en Libye et en Algérie sont également des berbères sémites issue d'un double héritage Arabes et Berbères Chaouis des Aurès.

Personnalités appartenant à la Dynastie

Personnalités appartenant à la Dynastie des Al-Akḥdārī / الــســـلالــة الــشــريــفــة الأخــضــريــة
Nation Arabe Titre Époque
Sayyidi ʻAbd al-Raḥmān al-Akẖḍarī[6] Drapeau de l'Algérie Algérie ‘alim musulman XVIe siècle
Sayyid Ussamah Ibn al-Akhdari[7],[8],[9] Drapeau du Royaume du Hedjaz Hedjaz Sahabi (Compagnon du prophète Muhammad) VIIe siècle
Sayyid Ahmad al-Akhdari Drapeau de l'Égypte Égypte ‘alim musulman XXe siècle
Sayyid Abbas Abdullah bin Ja‘âfar al-Akhdari[10] Drapeau du Yémen Yémen ‘alim musulman XIXe siècle
Sayyid Muhammad bin Mustapha al-Akhdari (ar) (http://ar.wikipedia.org/wiki/%D9%85%D8%AD%D9%85%D8%AF_%D8%A8%D9%86_%D9%85%D8%B5%D8%B7%D9%81%D9%89_%D8%A7%D9%84%D8%AF%D9%85%D9%8A%D8%A7%D8%B7%D9%8A) Drapeau de l'Égypte Égypte Poète XIIIe siècle
Sayyid Muhammad bin al-‘āfifi al-Akhdari (ar) (http://ar.wikipedia.org/wiki/%D9%85%D8%AD%D9%85%D8%AF_%D8%A7%D9%84%D8%AE%D8%B6%D8%B1%D9%8A_%D8%A8%D9%83) Drapeau de l'Égypte Égypte ‘alim musulman XVIIIe siècle
Sayyid Abdullah bin ‘abd'ul-Muhseen al-Akhdari (ar) (http://ar.wikipedia.org/wiki/%D8%B4%D8%B1%D9%83%D8%A9_%D8%A3%D8%A8%D9%86%D8%A7%D8%A1_%D8%B9%D8%A8%D8%AF%D8%A7%D9%84%D9%84%D9%87_%D8%B9%D8%A8%D8%AF%D8%A7%D9%84%D9%85%D8%AD%D8%B3%D9%86_%D8%A7%D9%84%D8%AE%D8%B6%D8%B1%D9%8A) Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite Chef d'entreprise XIXe siècle
Sayyid Yussef bin ‘abd'ul-Jalīl al-Akhdari (ar) (http://ar.wikipedia.org/wiki/%D9%8A%D9%88%D8%B3%D9%81_%D8%A8%D9%86_%D8%B9%D8%A8%D8%AF_%D8%A7%D9%84%D8%AC%D9%84%D9%8A%D9%84_%D8%A7%D9%84%D8%AE%D8%B6%D8%B1%D9%8A) Drapeau de l'Irak Irak Prédicateur Hanafi XVIIIe siècle
Sayyid Ūmār al-Akhdari (ar) (http://ar.wikipedia.org/wiki/%D8%B9%D9%85%D8%B1_%D8%A7%D9%84%D8%AE%D8%B6%D8%B1%D9%8A) Drapeau de l'Arabie saoudite Arabie saoudite Footballeur XXe siècle
Sayyid arribal al-Akhdari (ar) (http://ar.wikipedia.org/wiki/%D8%B1%D9%8A%D8%A8%D8%A7%D9%84_%D8%A7%D9%84%D8%AE%D8%B6%D8%B1%D9%8A) Drapeau de la Syrie Syrie Musicien XXe siècle
Sayyid Hūsseyn al-Akhdari (ar) (http://ar.wikipedia.org/wiki/%D8%AD%D8%B3%D9%8A%D9%86_%D8%A7%D9%84%D8%AE%D8%B6%D8%B1%D9%8A) Drapeau du Koweït Koweït Footballeur XXe siècle
Sayyid ‘Abd al-Ghāni al-Hāssānī al-Akhdari (ar) (http://ar.wikipedia.org/wiki/%D8%B9%D8%A8%D8%AF_%D8%A7%D9%84%D8%BA%D9%86%D9%8A_%D8%A7%D9%84%D8%AE%D8%B6%D8%B1%D9%8A) Drapeau de l'Irak Irak Poète, écrivain, journaliste XXe siècle
Adel Lakhdari[citation nécessaire] Drapeau de l'Algérie Algérie Footballeur XXe siècle
Sayyid Jamal al-Akhdari (ar) (http://ar.wikipedia.org/wiki/%D8%AC%D9%85%D8%A7%D9%84_%D8%A7%D9%84%D8%AE%D8%B6%D8%B1%D9%8A) Drapeau de la Palestine Palestine Ingénieur XXe siècle
Sayyid ‘Aboud al-Akhdari (ar) (http://ar.wikipedia.org/wiki/%D8%B9%D8%A8%D9%88%D8%AF_%D8%A7%D9%84%D8%AE%D8%B6%D8%B1%D9%8A) Drapeau de l'Égypte Égypte Footballeur XXe siècle
Sayyid ‘Aboud al-Akhdari (ar) (http://ar.wikipedia.org/wiki/%D8%B1%D9%8A%D8%A7%D8%B6_%D8%AD%D8%B3%D9%86_%D8%A7%D9%84%D8%AE%D8%B6%D8%B1%D9%8A) Drapeau de la Palestine Palestine homme politique et universitaire XXe siècle
Sayyid Muhammad al-Akhdar al-Akhdari (ar) (http://ar.wikipedia.org/wiki/%D9%85%D8%AD%D9%85%D8%AF_%D8%A7%D9%84%D8%A3%D8%AE%D8%B6%D8%B1_%D8%A7%D9%84%D8%A3%D8%AE%D8%B6%D8%B1%D9%8A_%D8%A7%D9%84%D8%B3%D8%A7%D8%A6%D8%AD%D9%8A) Drapeau de l'Algérie Algérie Poète XXe siècle

Références

  1. [1], al-Akhdari Dynastie.
  2. [2], les-Dynasties-Al-Sanussi-et-Al-Akhdari-de-l-Algerie-a-la-Libye.
  3. Fakhri_Amar_Histoire_des_Dynasties_Musulmanes
  4. Hashemites : Banû al-Akhdari
  5. UNESCO
  6. [3], Algerie_ref_canalblog_la_fierte_arabe_algerienne_yemenite_des_banu_Al-Akhdari.
  7. [4],Les-compagnons-du-prophète-de-l-islam.
  8. [5], Ussamah Ibn al-Akhdari.
  9. [6], Kingdom_Saudi_Arabia.
  10. [7],Abdullah_bin_Ja_afar_al_Akhdari.

Sources

  • Al-Askar, Abdullah. Al-Yamama in the Early Islamic Era. Reading, UK: Ithaca Press, 2002. (ISBN 0-86372-400-0)
  • Al-Juhany, Uwaidah M. Najd Before the Salafi Reform Movement: Social, Political, and Religious Conditions During the Three Centuries Preceding the Rise of the Saudi State. Reading, UK: Ithaca Press, 2002. (ISBN 0-86372-401-9)
  • Madelung, W. "Banu Saj." Encyclopaedia Iranica. Ed. Ehsan Yarshater. Columbia University. Retrieved 21 August 2011.
  • Madelung, W. "Al-Ukhaydir." The Encyclopedia of Islam, Volume X. New Ed. Leiden: E. J. Brill, 2000. (ISBN 90-04-11211-1)
  • Al-Mas'udi, Ali ibn al-Husain. Les Prairies D'Or, Tome Septieme. Trans. C. Barbier de Meynard. Paris: Imprimerie Nationale, 1873.
  • Al-Tabari, Abu Ja'far Muhammad ibn Jarir. The History of al-Tabari. Ed. Ehsan Yar-Shater. 40 vols. Albany, NY: State University of New York Press, 1985-2007.
  • Islamic Law and the Crisis of the Reconquista, Alan Verskin. The Debate on the Status of Muslim Communities in Christendom. Ed. Leiden Boston, 2015. The Concept of Hijra, Dynasty Banu Al-Akhdari P.39

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).