Encyclopédie Wikimonde

Effets cognitifs de la pratique de jeux de stratégie en temps réel

Aller à : navigation, rechercher
Image du cerveau pour représenter les capacités cognitives.

La pratique de jeux de stratégie en temps réel peut avoir plusieurs impacts sur le cerveau et sur les capacités cognitives d'une personne. Il a des effets directs qui sont positifs comme l'amélioration de la capacité à faire plusieurs choses en même temps. De plus, il a les multiples défis que les joueurs relèvent durant une partie qui a des effets positifs. Par contre, il peut avoir des effets négatifs comme la dépendance. Dans certaines situations plus précises, comme dans l'armée, les jeux de stratégie en temps réel peuvent être utiles pour faire de la simulation.

Les effets cognitifs positifs

La pratique de jeux de stratégie en temps réel peut avoir plusieurs effets positifs sur les capacités cognitives d'une personne. Si l'on prend quelqu'un qui n'a jamais vraiment joué à des jeux de stratégie en temps réel et qu'on le fait jouer au moins une vingtaine d'heures, il sera possible de constater que le joueur va avoir de meilleures fonctions exécutives et de meilleures capacités à manipuler des objets deux ou trois dimensions. Par contre, si les personnes jouaient déjà de temps à autre à des jeux de stratégie, d'action ou d'énigmes, une vingtaine d'heures de plus ne ferait pas de différence. Avec 40 heures de jeu, des effets cognitifs positifs ont été enregistrés chez tous les participants. Il est démontré que plus les personnes doivent accomplir de tâches simultanées durant leurs heures de jeux, plus les effets d'amélioration cognitive seront forts. Donc, plus la personne fait face à une grande difficulté dans le jeu, qui la force à faire plusieurs choses en même temps, plus la personne va s'améliorer rapidement dans ses capacités[1].

Surmonter des défis de taille dans le jeu

Avancement d'une stratégie dans une partie de jeu de stratégie en temps réel

Lors de la pratique d'une partie d'un jeu de stratégie en temps réel, les joueurs font face à plusieurs défis différents. Un des plus gros défis des joueurs est de réussir à faire plusieurs choses en même temps, la manipulation des contrôles de jeu et réussir à réfléchir à tout ce qui a à faire pour gagner la partie. Plus l'ennemi offre un grand défi, plus vous allez devoir développer de meilleures stratégies pour gagner et vous allez vous améliorer plus rapidement comme indiqué précédemment[2]. Tout au long de la partie, les joueurs doivent prendre très fréquemment des choix du meilleur chemin à prendre pour battre son adversaire selon les choix de celui-ci. Plus grandes seront les connaissances du joueur, meilleurs seront ses choix dans le combat. Un autre exemple de défi est de réussir à duper son adversaire dans le déroulement de la partie, lui cacher nos véritables plans pour le surprendre par la suite. Les joueurs doivent réfléchir sur la meilleure façon de cacher leur stratégie. Plus l'adversaire est dans l'inconnu, plus il va avoir de la difficulté à repousser les attaques qui lui sont lancées. Parce que dans le déroulement d'une partie, vous faites plusieurs changements de stratégie selon les besoins. Voici l'explication :

  • vous commencez par élaborer une stratégie de départ pour battre votre opposant ;
  • vous aller chercher le plus d'information possible chez votre adversaire ;
  • avec les nouvelles informations, vous appliquez des modifications à votre stratégie pour répondre à la nouvelle situation et surpasser votre ennemi[3].

Utilisation dans la vie courante

Dans certains domaines, les jeux de stratégie en temps réel sont utilisés pour faire de la simulation, comme dans l'armée. Étant donné qu'il a plusieurs titres qui sont des jeux de guerre, par exemple Age of Empires, les jeux de stratégie en temps réel peuvent être utilisés pour pratiquer les soldats. Ceci ouvre plusieurs facettes, les jeux permettent aux soldats de perfectionner leurs analyses des situations de combats, de faire une pratique de mission avant d'aller sur le terrain et tester les capacités des soldats pour voir s'ils sont encore aptes à accomplir leurs tâches[4],[5]. Outre les fonctions militaires, Thales Group a utilisé le jeu Moonshield pour faire connaître au niveau international et pour engager de nouveaux ingénieurs. Le concept était de voir qui serrait les meilleurs joueurs dans le jeu pour tester leurs compétences et avec les résultats, ils ont choisi les meilleurs pour les faire travailler chez eux[6].

Les effets négatifs

Un effet négatif, c'est la dépendance au jeu vidéo, qui est aussi présent pour les jeux de stratégie en temps réel. Certaines études ont démontré que chez les jeunes, il peut arriver qu'un jeune se tourne vers les jeux vidéo pour compenser le problème d'intégration des groupes autour d'eux. Par contre, ceci a pour effet de mettre de côté d'autres loisirs et les responsabilités qu'ils ont[7]. Encore en 2013, il n'avait aucune étude qui démontrait que les jeux vidéo rendent violents, malgré les croyances populaires. Au contraire, la sortie de jeux vidéo violents diminuerait le taux de criminalité et de meurtre[8].

Pour les personnes qui pratiquent les jeux de stratégie en temps réel au niveau professionnel, connu sous le nom de Esport. Un problème apparaît, les joueurs subissent du stress quand ils jouent dans les tournois. Leur situation est souvent très instable, parce que soit ils sont en contrat pour avoir un salaire, en gagnant assez de tournois pour vivre ou faire des vidéos en ligne. Dans les deux premiers cas, les joueurs n'ont pas le choix d'avoir de bonnes performances pour participer et avoir de bons résultats dans des tournois. La pression de performance est alors très grande, parce que leur avenir de joueur professionnel en dépend. Donc, il est certain que dans cette situation, le jeu peut être très stressant. Le stress est un effet négatif sur le corps et sur le cerveau et que les jeux de stratégie en temps réel peuvent avoir[9].

Notes et références

Cet article « Effets cognitifs de la pratique de jeux de stratégie en temps réel » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).