Encyclopédie Wikimonde

Eleni Labiri Suzuki

Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua dans Module:Wikidata à la ligne 115 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value). Eleni Labiri (grec moderne : Ελένη Λαμπίρη), 6e dan[1] de karaté wadō-ryū, née le 24 janvier 1963, à Chalandritsa, en Achaïe, est surtout connue comme la seconde épouse de sensei Tatsuo Suzuki[2], 8e dan Hanshi, qu'elle épousa le 22 avril 1997.

Historique

De nationalité grecque, Eleni Labiri[3] a commencé le karaté wado-ryu en 1984, elle s'est entrainée directement avec son futur mari, qu'elle épousa le 22 avril 1997. Elle a suivi un entrainement privé de 3 heures par jour (5 jours par semaine) durant 17 années (1994-2011). Elle a également accompagné son mari dans de nombreux voyages afin de l'assister et de participer à des séminaires à travers le monde. Elle participa au championnat du monde de kata WIKF en Grèce et fut 4e en 1993 et 3e à Chypre en 1998. Titulaire du grade de 6e dan de karaté, qu'elle obtint en septembre 2009, elle vit à présent à Bourne.

Grades obtenus

  • 1er dan avril 1988
  • 2e dan novembre 1989
  • 3e dan février 1993
  • 4e dan août 1998
  • 5e dan décembre 2003
  • 6e dan septembre 2009

Notes et références

  1. Ce qui fait d'elle, en karaté de style wado-ryu, la femme la plus haut gradé au monde.
  2. Tatsuo Suzuki se maria deux fois. En 1961, il épouse, à l'âge de 33 ans, Mineko (ミネコ), de nationalité japonaise, dont il eût deux filles et un fils, Takako (貴子), Ririko (リリコ) et Tekka (テッカ).
  3. SUZUKI by Tatsuo Suzuki, The Fulness Of A Life in Karate.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).