Encyclopédie Wikimonde

Elnur Majidli

Aller à : navigation, rechercher

Elnur Majidli
Elnur Məcidli
Elnur Majidli au Palais de l'Élysée en 2011
Elnur Majidli au Palais de l'Élysée en 2011
Fonctions
Journaliste
Biographie
Lieu de naissance Bakou
Diplômé de Université de Strasbourg
Profession Journaliste
Résidence France

Elnur Majidli (Elnur Məcidli en azéri), né à Bakou (Azerbaïdjan) le 24 mai 1984, est un journaliste, blogueur, photographe et podcasteur azerbaïdjanais exilé depuis mars 2011.

Biographie

Elnur Majidli est un journaliste politique, rédacteur de nombreuses analyses portant sur les politiques étrangères européennes, turques et azerbaïdjanaises.

Il est aussi blogueur, postant de nombreuses analyses critiques sur les réalités politiques et sociales de l’Azerbaïdjan.

En France, il a créé un groupe d’activistes pour la défense des droits et libertés en Azerbaïdjan, l'European Azerbaijanis For Democracy (EUROAD).

Au moment des révolutions arabes, Elnur Majidli a créé depuis la France une page Facebook qui a attiré de nombreux sympathisants.

Plusieurs journées de protestation ont été organisées et sévèrement réprimées. Elnur Majidli a été condamné par le gouvernement azerbaïdjanais pour tentative de coup d’Etat.

Le 14 avril 2011, le ministre des affaires intérieures du pays a fait appel à INTERPOL pour le rechercher. Depuis Elnur Majidli a déposé une demande d’asile.

Parcours professionnel

Elnur Majidli a débuté sa carrière comme correspondant pour la chaîne de télévision ANS en 2001.

De 2003 à 2005, il a été correspondant en Turquie et en France pour l’agence ASSA-IRADA, tout en collaborant avec la rédaction anglo-azerbaïdjanaise AZERNEWS.

De 2005 à 2007, il a été correspondant en France pour LIDER TV puis TREND NEWS AGENCY, l’une des plus grandes agences d’information du Caucase.

À partir de 2008, il a été correspondant pour BBC World Service et İHLAS HABER AJANSI (Turquie).

Journaliste accrédité auprès des institutions internationales comme le Conseil de l'Europe, la Cour européenne des droits de l'homme, l'UNESCO, le Parlement Européen, mais aussi l'Élysée et le Sénat en France, il est le rédacteur de nombreuses analyses portant sur les politiques étrangères européennes, turques et azerbaïdjanaises.

Ces dernières ont fait l’objet de publications dans les journaux azerbaïdjanais : AYNA, XALQ, ALMA, MUSAVAT et AZERNEWS. Depuis 2010, la majeure partie de ses articles a été publiée par le journal d’opposition AZADLIQ (Liberté, en azerbaïdjanais).

Blogueur, Elnur Majidli a posté de nombreuses analyses critiques sur les réalités politiques et sociales de son pays. Son site sozunduzu.com, suivi par près de 2000 lecteurs/jour, a rapidement été bloqué à la suite des différentes prises de position politique de son auteur, qui défend la liberté d’information et la causes de journalistes et personnalités politiques arbitrairement arrêtées dans son pays pour avoir exprimé leur opinion.

Les causes de l’exil

En 2010, Elnur Majidli s’est présenté aux élections parlementaires de sa région. Sa candidature a provoqué un déchaînement de malveillances et de pressions de la part des autorités politiques et instances légales de son pays.

Emprisonné arbitrairement durant deux jours au moment où sa candidature aurait pu être enregistrée, il a souhaité sortir de son pays mais en a été empêché à trois reprises. Grâce au soutien des ambassades européennes, il lui a finalement été permis de rejoindre la France, où il a constitué un dossier de demande de recours auprès de la Cour européenne des droits de l’homme pour entrave au fonctionnement démocratique des élections en Azerbaïdjan.

En France, il a créé un groupe d’activistes pour la défense des droits et libertés en Azerbaïdjan, Euroad. Après les révolutions arabes, Elnur Majidli a créé une page sur Facebook qui a attiré plus de 45 000 sympathisants. Plusieurs journées de protestation ont été organisées par ce biais et sévèrement réprimées.

À la suite de ces journées, Elnur Majidli a été condamné par le gouvernement azerbaïdjanais pour tentative de coup d’état. Le 14 avril 2011, le ministère des affaires intérieures Azerbaïdjanais a fait appel à INTERPOL pour le rechercher. Celui-ci a rapidement été épaulé par ce dernier service.[pas clair] Elnur Majidli a déposé une demande d’asile en mai 2011.

Activités journalistiques en France

Depuis mai 2011, il continue son activité de blogueur, suivi par plus de 70 000 personnes. Il est l'un des fondateurs de la première chaîne de télévision mobile ANTV et continue ses activités depuis la France avec BBC Word Service.

Il est fondateur d'une association azerbaïdjanaise, l'European Azerbaijanis For Democracy (Euroad).

Références

Liens externes

Blog Officiel de Elnur Majidli

Article publié sur Wikimonde Plus

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 197 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).