Encyclopédie Wikimonde

Elzéard Bouffier

Aller à : navigation, rechercher

Elzéard Bouffier
Personnage de fiction apparaissant dans
L'Homme qui plantait des arbres.

Origine Français
Sexe Masculin
Activité Berger et apiculteur
Ennemi de Les bucherons

Créé par Jean Giono
Romans L'homme qui plantait des arbres

Elzéard Bouffier (1858-1947[1],[2]) est le personnage de fiction principal de la nouvelle L'Homme qui plantait des arbres, écrite par Jean Giono en 1953.

Homme simple et peu cultivé, il est pourtant capable d'imaginer et de réaliser un projet d'ampleur, qui transformera durablement et positivement un territoire, auquel spécialistes et responsables, gens de la ville, ne portaient pas attention. Il est ainsi un symbole d'opiniâtreté, de travail, d'humilité, de communion avec une terre qui est la sienne et dont la perception intime et informulée lui permet de bâtir une action pertinente et durable.

Histoire du personnage

Elzéard Bouffier est un berger provençal. Veuf et sans enfant (son fils unique est mort)[3], il décide de se retirer dans la solitude et de planter des arbres car « il avait jugé que ce pays mourait par manque d'arbres ». Il met quotidiennement en terre cent graines qui donnent dix pour cent de résultats, et ce pendant presque quarante ans[4],[5],[2]. Sa « forêt naturelle » prend racine dans sa région des Alpes provençales, entre Banon et Vergons. Ce reboisement va totalement transformer la région auparavant désertique et en faire un agréable lieu de vie. Même si beaucoup de lecteurs ont pu penser le contraire, Elzéard est un personnage de fiction[6]. Giono fait d'Elzéard Bouffier un personnage au caractère exceptionnel, à la fois généreux, solitaire, paisible et sûr de lui.

Dans la fiction, il meurt en 1947 à l'hospice de Banon[2]. Dans la réalité, ce village a décidé d'attribuer le nom d'Elzéard Bouffier à l'une de ses rues.

Ce personnage constitue une sorte de mythe et de modèle pour de nombreux écologistes à travers la France.

Notes et références

  1. Jean GIONO, L'homme qui plantait des arbres (ISBN 978-2070794027), page 14, lignes 293 & 294 :
    « J'ai vu Elzéard Bouffier pour la dernière fois en juin 1945. Il avait alors quatre-vingt-sept ans. »
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Jean GIONO, L'homme qui plantait des arbres (ISBN 978-2070794027), page 17, ligne 360 :
    « Elzéard Bouffier est mort paisiblement en 1947 à l'hospice de Banon. »
  3. Jean GIONO, L'homme qui plantait des arbres (ISBN 978-2070794027), page 8, lignes 135 &136 :
    « Il avait perdu son fils unique, puis sa femme. »
  4. Jean GIONO, L'homme qui plantait des arbres (ISBN 978-2070794027), page 8, ligne 126 :
    « Depuis trois ans il plantait des arbres dans cette solitude. »
  5. Jean GIONO, L'homme qui plantait des arbres (ISBN 978-2070794027), page 9, ligne 157 :
    « L'année d'après, il y eut la guerre de 14 [...]. »
  6. Jean Giono - L'homme qui plantait des arbres


Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 175 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).