Encyclopédie Wikimonde

Emin Iskenderov

Aller à : navigation, rechercher

Emin Iskenderov
Présentation
Naissance (42 ans)
Moscou (URSS)
Nationalité Russe
Œuvre
Projets Hermitage Plaza, Le Jardin des Muses, Les Allées de l'Hermitage

Emin Iskenderov est un homme d'affaires[1] connu dans le domaine de l'immobilier, surtout pour son projet des tours jumelles Hermitage Plaza prévues à la Défense [2][3].

Biographie

Emin Iskenderov est né le 15 février 1976 à Moscou d'un père travaillant pour le Ministère du Commerce Extérieur et d'une mère médecin. Durant son enfance et ses années scolaires, Emin Iskenderov a vécu à Moscou. En 1991, à l'âge de 15 ans, il suit ses parents envoyés en mission en France pour le compte de La Représentation Commerciale de la Fédération de Russie. À Paris, il poursuit ses études et, en 1997, obtient un diplôme de manager de gestion des affaires internationales et de stratégie à l'I.E.A[4]. Actuellement, il vit à Paris où il dirige sa société de promotion immobilière.

Carrière

Il débute sa carrière dans le domaine de la finance internationale à Paris et la poursuit à Moscou[5]. En 2000, il commence à travailler dans la promotion immobilière en Russie avec des associés déjà bien implantés à St Pétersbourg et à Moscou. En 2004, il lance avec ses associés, une société de promotion immobilière à Paris : Hermitage SAS. Le Groupe définit deux axes stratégiques : des opérations significatives de logements en couronne parisienne et des opérations de tours mixtes avec services en bordure de Paris. En 2009, dans le cadre d'une restructuration du Groupe, Emin Iskenderov rachète les parts des ses associés et reprend l'ensemble du Groupe Hermitage.

Projets

Groupe Hermitage [6], créé en 2004 par Emin Iskenderov, est présent sur le marché français depuis 10 ans[Quand ?]. Le plus grand projet du Groupe Hermitage Plaza a été soutenu par Nicolas Sarkozy et Vladimir Poutine en 2010. Ce dernier a même promis de venir en personne poser la première pierre du chantier des tours jumelles[7]. A priori le Président actuel François Hollande ne serait pas contre ce projet non plus[8].

Mécénat

Emin Iskenderov participe activement aux activités caritatives des différentes organisations.

Décembre 2011- juin 2012 : participe à la soirée de charité de Massimo Gargia, organisée à Paris en faveur de l'association «La reconstruction de Saint-Cloud» [9].

Avril 2012 : soutient financièrement l'association « Musée des Régiments de Cosaques de la Garde Impériale », fondée par Paul Ier en 1798 à Courbevoie.

Août 2012 : apporte son soutien au fonds "Madonna Lily", fondé par Emily Kazandjian. Le fonds aide beaucoup d'enfants et de familles à faible revenu d'Abkhazie, dépourvu de leur logement suite à la guerre[10].

Avril 2013 : apporte son soutien à l'association «Les P'tits Cracks» qui aide les enfants atteints de cancer. En outre, au cours des 7 dernières années Emin Iskenderov apporte un soutien financier à l'Association des Maires d'Île-de-France (AMIF)[11].

Notes et références

Vidéo

  • Emin Iskenderov, invité de l'économie sur France 24 (http://www.youtube.com/watch?v=0zlKZjp7Ssw/)
  • Emin Iskenderov, invité de l'économie sur LCI (http://www.youtube.com/watch?v=EsU305VmwN8/)
  • Emin Iskenderov, France 2 (https://www.youtube.com/watch?v=4EG5OjmCWYs/)
  • Immo Télé (https://www.youtube.com/watch?v=VSjmrLuLa-U/)
  • France 2 (https://www.youtube.com/watch?v=Qf0EY3A4vf0/)
  • Débats France 24 Vladimir Poutine. L'ivresse du pouvoir. Partie 1 (https://www.youtube.com/watch?v=B970CJg0Aq4/)
  • Débats France 24 Vladimir Poutine. L'ivresse du pouvoir. Partie 2 (https://www.youtube.com/watch?v=NismX5CAuQQ/)

Cet article « Emin Iskenderov » est issu de Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).