Encyclopédie Wikimonde

Enrique Romero-Nieves

Aller à : navigation, rechercher

Enrique Romero-Nieves
Naissance
Culebra, Porto Rico
Décès 26 octobre 1952
Corée
Allégeance Drapeau des États-Unis États-Unis
Arme United States Marine Corps
Grade USMC-E2.svg
Private First Class
Conflits Guerre de Corée
Distinctions Navy Cross
Purple Heart

Enrique Romero-Nieves né à Culebra, est un membre du United States Marine Corps qui a servi durant la guerre de Corée. Par la suite, on lui a décerné Navy Cross pour son héroïsme au combat[1].

Biographie

Enrique Romero Nieves est né à Culebra au Porto Rico et a vécu avec ses parents à Frederiksted, sur les Îles Vierges des États-Unis où il est aussi allé à l'école jusqu'à ce qu'il rejoigne le United States Marine Corps le 8 novembre 1951, et ait été envoyé au camp d'entrainement militaire au « Marine Corps Recruit Depot Parris Island » à Parris Island en Caroline du Sud où il a été assigné a la compagnie A du 1er bataillon du 7e régiment. Il est mort des suites de ses blessures au combat le 26 octobre 1952.

Citation du Navy Cross

Navycross.jpg


ROMERO-NIEVES, ENRIQUE
Citation traduite de l'anglais:

La Navy Cross est présentée à Enrique Romero-Nieves (1240226), Private First Class, U.S. Marine Corps, pour héroïsme extraordinaire en connexion avec des opérations militaires contre un ennemi armé des États-Unis en servant comme Squad Leader of Company A, 1st Battalion 7th Marines (en), 1re division des Marines (Renforcé), en action contre les forces agressives ennemies au République de Corée le 26 octobre 1952. Lorsque le commandant du peloton et le sergent étaient tous les deux blessés et évacués durant la nuit de la contre-attaque de son peloton contre une foule sur une colline âprement défendue qui avait été envahie quelques heures auparavant, Private First Class Romero-Nieves a continué l'attaque sans hésitation malgré une artillerie intense, des mortiers, des armes automatiques et des grenades et a habilement dirigé l'emplacement d'une mitrailleuse 70 mètres de la position de l'ennemi pour augmenter la surface de tirs de couverture et de soutien avant l'assaut final sur le bunker ennemi. Armé seulement de grenades à main, il a chargé le bunker tout seul et, malgré le fait qu'il ait été renversé et douloureusement blessé par une grenade ennemie qui a rendu son bras gauche inutilisable, il s'est rapidement relevé et a à nouveau pris d'assaut le bunker. N'arrivant pas à tirer sur la goupille avec son bras gauche blessé, il a calmement retiré la goupille en l'accrochant à la boucle de sa ceinture et a violemment lancé le missile mortel dans le bunker, tuant six ennemis et permettant à ses camarades de continuer l'assaut. Son esprit intrépide de combat, sa détermination résolue et ses initiatives courageuses ont été des facteurs contributifs à la reconquête de l'objectif du peloton et honore Private First Class Romero-Nieves et le Département de la Marine des États-Unis. Autorité : Board Serial 423 (1 juin 1953) Né : à Culebra, Porto Rico Ville de domicile : Culebra, Porto Rico [2],[3]

Décorations militaires

Parmi les récompenses et décorations d'Enrique Romero-Nieves, on retrouve les suivantes :

Postface

Les noms des personnes ayant reçu la Navy Cross qui ont péri au combat sont inscrits dans "El Monumento de la Recordacion" (Monument à la Mémoire). Ce monument est dédié aux Portoricains (ceux qui sont nés sur l'ile et/ou ceux qui sont nés ailleurs, mais qui sont des descendants de Portoricains) qui sont tombés au combat comme membres des Forces armées des États-Unis. Le monument se trouve devant le côté sud du bâtiment du capitole de Puerto Rico à Vieux San Juan, Puerto Rico.

Héritage

L'American Legion Post 102 à Sainte-Croix (Îles Vierges des États-Unis) a été nommée Enrique Romero Nieves Post #102.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus.

Erreur Lua dans Module:Suivi_des_biographies à la ligne 189 : attempt to index field 'wikibase' (a nil value).